30 octobre 2007

V 6 No 8: Les représentants universitaires

www.orientation.qc.ca/co_semaine/index.shtml
Conférences publiques gratuites sous le thème :
Une place qui me ressemble
6 novembre à Québec et 7 novembre à Montréal
www.orientation.qc.ca/co_semaine/conferences.shtml


Les représentants universitaires au cégep Limoilou


Salon des universités
au Campus de Charlesbourg du Cégep Limoilou

Nous sommes 493 membres inscrits au bulletin électronique et le site de l’ACOC.info a été consulté par 31586 visiteurs depuis 2005. Continuer de répondre au sondage. L’ACOC expérimente un nouvel outil sur le blogue Quelque Chose de l’ACOC (bulletin électronique) pour sonder les membres. Allez sur le site du bulletin www.quelquechosedelacoc.blogspot.com (en haut à droite) pour répondre aux deux questions suivantes: Carrefour de l'orientation: Bilan des compétences Je participerai le 5 décembre au campus de l'UQAR à Lévis (voir le bulletin) Lecture du Bulletin électronique Je lis le courriel ou Je vais plutôt sur le site (pour lire le bulletin) (nombre de jour pour ces deux sondages : 9 jours)


Carrefour de l'orientation Le prochain Carrefour de l'orientation à Québec portera sur le Bilan de compétences avec Richard Locas, c.o. Il a fait dernièrement une conférence en Belgique qui fut très appréciée. Nous pourrons faire des liens avec l'approche orientante. D'autres informations suivront bientôt pour l'inscription. Cette rencontre aura lieu l'avant-midi du 5 décembre au nouveau campus de Lévis de l’UQAR précédant la rencontre avec cette université en après-midi dans leur nouveau campus. Le lendemain aura lieu la journée des partenaires à l'université Laval. Planifiez ces rencontres à votre agenda. Pour Montréal, le thème porterait sur les dilemmes éthiques au collégial. D’autres informations vous parviendront prochainement.


Moncton, j’embarque! http://faislesaut.com/ Directement du secondaire à l'université. Allez sur le site du bulletin pour visionner l’invitation du président de l’ACOC Philippe Brosseau c.o. www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/2007/10/vido.html Pour le moment, 41 membres des 26 institutions suivantes ont déjà signifié leur intérêt. À l’ouest (16) : les cégeps St-Laurent, Abitibi-Témiscamingue, St-Jean-sur-Richelieu, Granby, St-Jérôme, Sherbrooke, Lanaudière, St-Hyacinthe, Outaouais, Vieux-Montréal, Rosemont, Héritage, le Collège international Marie de France, le Collège St-Jean-Vianney, l’université de Sherbrooke et Trav-Action. À l’est (10) : Jonquière, Limoilou, Gaspésie, F.-X. Garneau, St. Lawrence, Ste-Foy, St-Félicien, Lévis-Lauzon, Chicoutimi et Psycho-Carrière. Peu importe votre lieu de travail (cégeps, écoles secondaires, CJE, écoles privées, universités pratique privé …), le Conseil exécutif de l’ACOC aimerait connaître les membres intéressés à participer à notre prochaine rencontre annuelle en partenariat avec l’université de Moncton. Veuillez transmettre un courriel à acoc@videotron.ca en précisant : -prénom, nom et lieu de travail -embarquement dans l’autobus à Montréal-Rive sud, Lévis ou Rivière-du-Loup -loger sur le campus ou non -et finalement, votre intention de vous inscrire ( environ 200$ ) au colloque de l’ACC débutant le 14 mai (nous reviendrons au Québec le vendredi 16 mai). Le Comité de perfectionnement pour le 7e congrès 2008 de l'ACOC en partenariat avec l'Université de Moncton Je suis partant pour Moncton – J’ai hâte à Moncton du 12 au 16 mai 2008 www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810

Info collégiale
Forum International Science et Société au Cégep Limoilou : Un futur à bâtir! Qu’est-ce que la science peut faire? Plus de 250 étudiantes et étudiants venant des cégeps du Québec et aussi de France et de Belgique, rencontrent des scientifiques québécois et français à l’occasion du Forum international Science et société qui se déroule au Campus de Charlesbourg du Cégep Limoilou, les vendredi, samedi et dimanche soit les 2, 3 et 4 novembre 2007, sous la coprésidence de Monsieur Marquis Fortin, médecine, Université de Montréal, Hôpital Notre-Dame, pour le Québec et de Monsieur Jean-Pierre Alix, Mission Science et société, CNRS pour la France. En 2007, le Forum international Science et société désire porter un regard sur l’avenir en collaboration avec le Conseil de la science et de la technologie du Québec (CST) et s’inscrit dans la foulée du projet Perspectives Science-Technologie-Société du CST. Les six thèmes d’ateliers recoupent les grands défis socioéconomiques actuels et susciteront des discussions qui sauront nourrir la réflexion des étudiants. Grâce à la collaboration de plusieurs partenaires, le Forum international Science et société réunit depuis huit ans, le temps d’une fin de semaine, des cégépiens et des chercheurs de haut niveau. Dans un contexte convivial, ils sont invités à discuter d’enjeux de science et de société. Le Cégep Limoilou est résolument un fier partenaire de ce Forum porteur d’avenir. Renseignements disponibles au www.acfas.ca/forum/2007/pages/programme.html

Les services de police du Nouveau-Brunswick organisent une campagne de recrutement Le ministère de la Sécurité publique a annoncé que les services de police de la province et de nombreux districts de la GRC au Nouveau-Brunswick prendront part à une campagne de recrutement provinciale pour informer le grand public des avantages enrichissants d'une carrière dans les services de police. « Une carrière dans les services de police est très enrichissante; les intervenants du milieu policier sont des partenaires essentiels qui nous aident à assurer la protection et la sécurité de l'ensemble de la population du Nouveau-Brunswick », a expliqué le ministre de la Sécurité publique et solliciteur général, John Foran. Au cours de la semaine du 22 au 26 octobre 2007, environ 22 présentations seront effectuées devant des élèves d'écoles secondaires et des membres de la collectivité de l'ensemble de la province afin de leur fournir des renseignements sur les mesures à prendre pour faire carrière dans les services de police. La campagne de recrutement a été mise en œuvre grâce à un partenariat établi entre le ministère de la Sécurité publique, les services de police régionaux et municipaux du Nouveau-Brunswick, la GRC, l'organisme Femmes policières des provinces de l'Atlantique et l'Association des chefs de police du Nouveau-Brunswick. Il est possible d'obtenir en ligne de plus amples renseignements sur la campagne de recrutement des services de police à l'adresse www.gnb.ca/police .

Programme d'échange interprovincial: c'est le temps de s'inscrire! La période d'inscription au Programme d'échange interprovincial 2008 est en cours et se poursuivra jusqu'au 25 janvier 2008. Le Programme permet aux étudiantes et aux étudiants des universités québécoises d'obtenir, dans une autre province canadienne, un emploi d'été relié à leur domaine d'études, tout en améliorant leur connaissance de l'anglais.Cette année, plus de 600 étudiants et étudiantes de toutes les régions du Québec ont manifesté leur intérêt et, de ce nombre, 85 ont décroché un emploi d'été, d'une durée de 13 semaines, pour le gouvernement de l'Alberta, de l'Ile-du-Prince-Edouard, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick ou de l'Ontario. Pour sa part, la fonction publique québécoise a accueilli 82 étudiants et étudiantes en provenance de ces provinces. Depuis 1969, environ 9000 jeunes ont bénéficié du Programme d'échange interprovincial. Ils ont occupé des postes d'agents ou agentes de recherche, de guides-interprètes, de biologistes, de traducteurs ou traductrices, d'ingénieurs ou ingénieures, d'analystes en informatique, de travailleurs sociaux ou travailleuses sociales, ou d'autres emplois de niveau professionnel. Pour participer au Programme d'échange interprovincial, il faut avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent, et étudier dans une université québécoise. On peut s'inscrire en ligne. La date limite d'inscription est le 25 janvier 2008 et les entrevues de sélection auront lieu au cours de l'hiver 2008. Pour plus de renseignements, composez le 418 643-6965, dans la région de Québec, ou le 1 800 463-2355, ailleurs au Québec, ou consultez le site http://www.emploietudiant.qc.ca/ .

Enseignement collégial - «Les cégeps ont une place cruciale dans cette réussite collective que nous voulons assurer au Québec» - Michelle Courchesne La ministre de l'Education, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne, s'est adressée aux membres de la Fédération des cégeps, qui étaient réunis aujourd'hui au Château Bonne-Entente, à Québec. A cette occasion, la ministre a confirmé l'octroi d'une aide financière pour soutenir un projet de portail électronique soulignant le 40e anniversaire des cégeps et annoncé une nouvelle mesure de reconnaissance de l'engagement étudiant. Les 40 ans du réseau Une éducation accessible Reconnaître l'engagement étudiant La ministre a par ailleurs profité de l'occasion pour officialiser la reconnaissance de l'engagement étudiant, dans le bulletin d'études collégiales, à compter de l'année 2007-2008. «L'implication des jeunes augmente leur sentiment d'appartenance à leur communauté et joue un rôle essentiel dans leur réalisation personnelle. Nous croyons que l'engagement étudiant est un facteur important dans la poursuite des études de nombreux jeunes et que cette implication influence leurs perspectives d'emploi futures», a expliqué la ministre Courchesne. Rappelons que cette mesure émane directement de la Stratégie d'action jeunesse 2006-2009, qui comprend un important volet sur la reconnaissance de l'engagement étudiant dans les domaines sportif, culturel, politique et communautaire. www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76184&B=1

La déclaration des Cégeps en prévention du suicide est appuyée par l'Assemblée nationale du Québec En lançant la déclaration en prévention du suicide, les directions générales de cégep veulent sensibiliser la population à cette problématique et indiquer à tous les jeunes Québécois que chacun d'entre eux est important et que le suicide ne constitue pas une solution. Il est possible de lire et de signer cette déclaration sur le site Web de la Fédération des cégeps à l'adresse http://www.fedecegeps.qc.ca/ . www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76139&B=1

Apiculture: Formation unique au Canada
Le Cégep d'Alma prévoit offrir une formation en apiculture dès janvier prochain. Le programme sera unique au Canada. Il est autorisé par le ministère de l'Éducation, qui en fait même une priorité. Le ministère exige toutefois qu'une partie du financement, environ 30 000 $, provienne du milieu, ce dont s'occupe la fédération régionale de l'Union des producteurs agricoles, qui parraine le programme. Le programme de formation en apiculture sera d'une durée d'un an. Le Cégep d'Alma prévoit accueillir une vingtaine d'étudiants dès la prochaine session. www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2007/10/19/004-apiculture_n.shtml

Manque de policiers: Agents de sécurité en renfort
L’ex-policier Gilles Dumais (à gauche) patrouille la ville de Sainte-Martine pour faire respecter les règlements municipaux et dissuader les jeunes — et moins jeunes — à y commettre des méfaits. Cinq ans après la fusion avec la Sûreté du Québec, des dizaines de municipalités estiment que la police a quasiment disparu de leur territoire, au point où elles sont obligées d'embaucher des agents de sécurité. www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/10/20071022-054401.html

Cégeps du Québec: Conditions critiques en régions
Les conditions de travail des enseignants des cégeps situés en région sont plus difficiles. La situation des conditions de travail des enseignants des cégeps situés en régions serait plus critique que celle des cégeps des milieux urbains. C’est du moins ce que soutient Bernard Bérubé, président de la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC), affiliée à la CSQ, «Dans les cégeps en régions, il y a une plus petite clientèle et une perte constante d’étudiants au dépens des grandes villes depuis quelques années. Ainsi, on coupe des postes, on engage moins et les tâches pour un enseignant se multiplient. Les conditions de travail sont donc plus difficiles», a expliqué Bernard Bérubé. www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/10/20071009-142128.html

De nouveaux alliés pour le campus Ubisoft
Le campus Ubisoft étend son réseau de partenaires à travers le Québec en s'associant avec l'Université McGill et avec un consortium collégial incluant les Cegeps de Limoilou, du Vieux-Montréal et de Dawson. L'un des partenaires fondateurs du campus, le cégep de Matane, fait également partie du consortium collégial.L'université McGill est donc le 3e établissement universitaire à devenir partenaire du campus Ubisoft, après ceux de Sherbrooke et de Montréal. McGill offrira dès janvier le programme Audio et Design sonore en médias numériques, visant à former une douzaine d'étudiants par année.Le collège Dawson sera responsable de mettre sur pied une nouvelle cohorte en Conception et réalisation de niveaux de jeu vidéo offerte en anglais. Le programme accueillera une quinzaine d'étudiants dès février.De son côté, le cégep du Vieux-Montréal, dès novembre l'attestation d'études collégiales (AEC) en Modélisation 3D orientée jeux vidéo avec une cohorte de 18 étudiants. On ignore pour le moment quel programme sera offert au cégep de Limoilou. Il n'est donc pas possible de savoir quand commenceront les cours, ni combien d'étudiants y seront admis.Rappelons que les universités de Montréal et de Sherbrooke se spécialisent respectivement dans le design de jeux et dans la programmation, alors que le cégep de Matane offre des programmes en animation 3D, en modélisation 3D et en conception et réalisation de niveaux de jeu vidéo. www.monemploi.com/ma_formation/actualites/nouveaux-allies-pour-campus-ubisoft-7346.html

Afin de combler ses besoins de main-d'œuvre d’ici 2015, L’INDUSTRIE FORESTIÈRE SE PREND EN MAIN www.cstfelicien.qc.ca/quoideneuf.asp Vidéos du communiqué, le programme, besoin de relève et opportunités intéressantes www.cstfelicien.qc.ca/Transformation_bois.htm

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et l'Université de Moncton, campus d'Edmundston, concluent une entente d’arrimage en foresterie www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76859&B=1

Réforme de l'éducation - Un cafouillis encore plus grand à l'éducation des adultes www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76700&B=1

Collège Shawinigan Un programme couronné de succès Le programme en Hygiène et salubrité en entretien sanitaire du Collège Shawinigan connaît beaucoup de succès. La formation, qui vise à répondre aux exigences accrues en matière de lutte aux infections dans les établissements de santé, pourrait bientôt être offerte dans d'autres régions du Québec. www.radio-canada.ca/regions/mauricie/2007/10/29/002-hygiene_college_shawinigan_n.shtml

Info universitaire
Conférences sur l'admission en santé à l’université Laval : les extraits vidéo sont en ligne
Toute l’information pertinente sur l’admission dans les programmes des sciences de la santé à l’Université Laval est désormais disponible sur une même page Web, et en format vidéo! Les programmes présentés sont : ergothérapie, kinésiologie, médecine, médecine dentaire, nutrition, orthophonie, pharmacie, physiothérapie et sciences infirmières. En visitant la page www.admissionsante.ulaval.ca/videos , les futurs étudiants intéressés aux professions des sciences de la santé peuvent s’informer sur les processus d’admission et sur les caractéristiques de chaque formation. Afin de rejoindre encore plus les préoccupations des jeunes candidats, les présentations sont complétées par des témoignages de diplômés de chaque programme. Ces présentations vidéo sont inspirées d’une conférence donnée à l’Université Laval en octobre dernier dans le cadre des « Conférences sur l’admission en sciences de la santé ». Les participants avaient préalablement filmé leur présentation afin de donner la chance au plus grand nombre d’avoir accès à l’information. Les Conférences sur l’admission en sciences de la santé sont présentées dans douze villes à travers le Québec. Des représentants de cinq facultés de l’Université Laval vont rencontrer les collégiens dans leur milieu, en plus d’intégrer des diplômés de l’Université Laval travaillant dans les régions où se donnent les conférences. Les dates et les endroits des conférences pour 2007-2008 sont disponibles sur le site http://www.admissionsante.ulaval.ca/ .

Les futures super infirmières laissées à elles-mêmes Les super infirmières qui travaillent à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont; Christine Lapointe à l'avant et Chantal Fortin sont avec Monique Mailloux en dialyse. Malgré un salaire alléchant et des responsabilités accrues, les infirmières praticiennes se font toujours désirer. La raison est simple : le gouvernement n’a aucun plan de match pour elles, dénonce l’Ordre des infirmiers et infirmières du Québec. À ce jour, seulement 17 infirmières praticiennes spécialisées en cardiologie, en néonatalogie et en néphrologie (maladie des reins) travaillent dans les hôpitaux de la province. Une quinzaine d’autres ont terminé leurs cours. Elles doivent passer leurs examens cet automne pour obtenir leur permis de pratique. C’est bien loin du compte, déplore la présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), Ghyslaine Desrosiers, en entrevue à La Presse. «Si ça continue au rythme actuel, ce sera trop long. Le Québec va manquer son virage de la réforme du système de santé et la population n’aura pas de services.» Quand le gouvernement a voté sa loi, en 2003, il se donnait cinq ans pour former 75 infirmières praticiennes spécialisées et 115 autres en première ligne. Plus de quatre ans ont passé. Les futures infirmières praticiennes de première ligne commencent à peine leur formation. Les universités ont admis leurs 39 premières étudiantes cet automne seulement. Une quinzaine d’autres étudient pour devenir praticiennes dans l’une des trois spécialités au programme. Il s’agit d’une formation universitaire de deuxième cycle qui dure plus de deux ans. L’idée d’avoir des infirmières praticiennes est de désengorger le réseau de la santé et de pallier la pénurie. Ces professionnelles ont plus de pouvoirs qu’une infirmière et peuvent épauler les médecins, que ce soit sur les unités de soins des hôpitaux ou dans les cliniques médicales. L’infirmière praticienne peut faire passer des examens diagnostiques à son patient, que ce soit un bilan sanguin ou une radiographie, sans obtenir de prescription médicale. Elle peut diagnostiquer une otite et prescrire un antibiotique sans que le patient n’ait besoin de voir le médecin. L’infirmière praticienne ne peut pas poser un diagnostic de maladie comme le diabète. Mais elle peut s’occuper du suivi d’un patient diabétique, après qu’il a été vu une première fois par un médecin. Mais pour l’instant, rien n’est mis en place pour encourager la formation des infirmières praticiennes, comme c’est le cas en Ontario, où elles sont plus de 800 à travailler en première ligne. «La planification des effectifs infirmiers n’a jamais été mis en lien avec les services médicaux», explique Mme Desrosiers. Le Ministère évalue qu’il manquera 4900 infirmières au Québec d’ici trois ans et 7300 dans sept ans. www.cyberpresse.ca/article/20071023/CPACTUALITES/71022231/6488

L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec enregistre une croissance du nombre d'infirmières
Chaque année, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) dévoile un portrait de l'évolution de l'effectif infirmier. Ces chiffres révèlent, pour la période du 1er avril 2006 au 31 mars 2007, une croissance du nombre de membres pour une cinquième année consécutive, ce qui porte le nombre d'infirmières à 69 765. www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76307&B=1

Les étudiants sont pénalisés par la hausse des frais de scolarité L'enquête de Statistique Canada sur les frais de scolarité, publiée démontre une fois de plus que les frais de scolarité augmentent de façon constante d'un bout à l'autre du pays. Bien que l'enquête indique que l'augmentation est "plus modeste" que celle de l'année dernière, se situant en moyenne à 2,8 %, cette nouvelle hausse du coût de l'enseignement supérieur pose de sérieux problèmes aux étudiants canadiens qui ont déjà des difficultés à assumer des frais de scolarité trop élevés pour leurs moyens. Voilà pourquoi l'ACAE presse les gouvernements fédéral et provincial de réagir immédiatement aux conclusions de Statistique Canada et de prendre les mesures qui s'imposent afin de résoudre ce problème. Il est primordial que le gouvernement fasse de l'accroissement du financement pour l'éducation postsecondaire dans l'ensemble du Canada une priorité, et qu'il reconnaisse l'importance de l'aide financière aux étudiants dans le besoin. Plus particulièrement, les étudiants demandent à ce que le gouvernement fédéral réponde aux problèmes à venir au sein du système canadien d'aide financière aux étudiants, lorsque prendra fin le mandat de la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire, en 2009. "La Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire est l'outil le plus efficace et le plus précieux pour les étudiants qui ont besoin d'une aide financière", a ajouté M. Churchill. "Les étudiants comptent sur l'aide de la Fondation. Le manque de vision et de prise de conscience de l'urgence de la situation de la part du gouvernement, à l'égard du renouvellement du mandat de la Fondation, est alarmant." Compte tenu que les étudiants à temps plein au premier cycle paient en moyenne des frais annuels de 4 524 $, une hausse de ces frais accroît, d'année en année, les obstacles financiers auxquels ils doivent faire face. Cette année, ce sont les étudiants du Nouveau-Brunswick, du Québec et de l'Ontario qui sont confrontés aux plus fortes hausses des frais de scolarité. Les écarts énormes entre les frais de scolarité, d'une province à l'autre, font en sorte que les étudiants canadiens n'ont d'autre choix que de comparer le montant des frais de scolarité lorsqu'ils choisissent leur établissement d'enseignement. La hausse des frais de scolarité force les étudiants à s'endetter davantage. Elle peut diminuer leur capacité à terminer leur programme et à participer pleinement à l'économie une fois leur diplôme obtenu. www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76180&B=1

Frais d'université : Diminution des hausses
Une enquête de Statistique Canada, rendue publique jeudi, révèle qu'en moyenne les frais de scolarité ont augmenté de 2,8 % au premier cycle universitaire, en 2007-2008, pour les étudiants à plein temps. L'an passé, la hausse était de 3,2 %, tandis qu'elle atteignait en moyenne de 4,3 % pour la dernière décennie. Les étudiants de premier cycle ont déboursé en moyenne 4524,00 $ en frais de scolarité en 2007-2008, comparativement à 4400,00 $ l'année précédente Ces frais ont augmenté dans six provinces, y compris au Québec, où ils étaient gelés depuis plus de dix ans. C'est au Nouveau-Brunswick (4,8 %), au Québec (4,8 %) et en Ontario (4,4 %) que les hausses ont été les plus fortes. Les frais de scolarité les plus élevés sont enregistrés en Nouvelle-Écosse, où les étudiants de premier cycle ont payé en moyenne 5878,00 $. Aucune surprise, les étudiants du Québec n'ont payé en moyenne que 2025,00 $, soit moins de la moitié de la moyenne nationale. Frais de scolarité par provinces 2007-2008 : Terre-Neuve-et-Labrador 2633,00$ Île-du-Prince-Édouard 4440,00 $ Nouvelle-Écosse 5879,00 Nouveau-Brunswick 5733,00 $ Québec 2025,00 $ Ontario 5381,00 $ Manitoba 3384,00 $ Saskatchewan 4774,00 $ Alberta 4964,00 $ Colombie-Britannique 4855,00 $ www.statcan.ca/Daily/Francais/071018/q071018b.htm

Entrez voir la VIDÉO En piste avec l'équipe de la Formule SAE L'équipe formée de Cynthia Roy-Hébert, Gabriel Raymond et David Chrétien vous invite à découvrir l'univers de la Formule SAE. Chaque année, les étudiants de l'École d'ingénierie de l'UQTR relèvent le défi de cette compétition internationale de conception mécanique. Découvrez-en toute l'ampleur! http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6731

Entrez voir la VIDÉO Vous avez dit écoconseillère? Cette semaine, l'équipe formée de Maude Bourgeois, Marc-André Girouard et Sandra Jacob vous propose d'entrer dans le monde du développement durable. Suivez leur guide, Céline Lemay, écoconseillère à l'UQTR. http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6760

Emploi en tête Chers ingénieurs, c'est votre tour!
Le milieu de l'ingénierie est en pleine effervescence. Les besoins des employeurs sont multiples et ils désirent fortement voir la relève émerger au sein de leurs entreprises. Les possibilités sont nombreuses et les futurs ingénieurs ont une multitude de choix très intéressants pour entreprendre leur carrière. Bien sûr, rien n'étant parfait, les offres des entreprises se traduisent parfois par des contrats temporaires, des remplacements dans le cadre de programmes de retraites progressives ou des emplois à temps partiel pour débuter. Ne balayez pas ces offres du revers de la main sans bien les avoir analysées. C'est souvent la meilleure façon pour un employeur de valider le niveau de compétence et la motivation de son employé et ainsi, de pouvoir l'engager de façon permanente par la suite. De votre côté, vous pouvez ainsi prendre le temps d'effectuer une bonne lecture de l'entreprise avant de prendre la décision de vous y engager à moyen et long terme. Lors d'un récent passage à Ottawa, j'ai rencontré les représentants du recrutement universitaire de l'entreprise internationale Kiewit. Contrairement à plusieurs firmes-conseils qui effectuent la conception de projets et donnent la production en sous-traitance, eux donnent la conception à des sous-traitants et effectuent la production. Si vous êtes du type terrain, qui adore se balader avec ses bottes à bout renforcé sur des chantiers et qui aime s'expatrier dans des contrées sauvages, ils ont besoin de vous. Ils recherchent présentement des ingénieurs électriques et mécaniques puisqu'ils ont de nombreux projets dans l'est de l'Amérique du Nord. http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6728

Métier : professionnel de la langue
Le 11 octobre 2007, l'Association de l'industrie de la langue déplorait publiquement une pénurie «grave» de professionnels, surtout chez les professeurs de français et d'anglais. Cet organisme regroupe 52 000 professionnels, dont des traducteurs, des terminologues et des enseignants. Son site Web présente les professions de l'industrie de la langue, les formations pertinentes et les possibilités de carrière. http://www.ailia.ca/

Le Centre d’études nordiques reçoit 2,8 M $ pour la recherche sur la faune de la toundra et les changements climatiques Le professeur Gilles Gauthier, du Centre d’études nordiques, a reçu près de 2,8 M $ pour mettre sur pied le projet ArticWOLVES dans le cadre de l’Année polaire internationale. Le projet de recherche, qui regroupe une quarantaine de chercheurs de neuf pays, vise à mieux comprendre les impacts des changements climatiques sur les insectes, les oiseaux et les mammifères des écosystèmes polaires. Le Centre d’études nordiques (CEN) est le plus ancien centre de recherche de l’Université Laval, sa fondation remonte aux années 60. Gilles Gauthier et Dominique Berteaux, de l’UQAR, tous deux associés au CEN, ont créé le projet ArcticWOLVES (Wildlife Observtories Linking Vulnerable EcoSystems) afin de mieux comprendre comment les changements climatiques vont affecter l’interaction entre les espèces – plantes, herbivores, prédateurs – dans la toundra. Les scientifiques savent que la hausse des températures moyennes et le recul des glaciers dans l’Arctique auront des impacts majeurs sur les écosystèmes parce qu’ils viendront modifier la distribution et l’abondance des espèces. « Il est urgent de documenter les effets directs et indirects des changements climatiques sur la biodiversité des animaux de la toundra et de prédire, grâce à des suivis de terrain et à la modélisation, les impacts futurs de ces changements sur les espèces », de préciser Gilles Gauthier. Le programme ArcticWOLVES est considéré comme un projet majeur de l’Année polaire internationale, autant au Canada qu’à l’échelle mondiale. Le projet permettra d’établir un réseau circumpolaire d’observatoires de la faune afin de déterminer l’état actuel des réseaux trophiques (interactions entre les espèces) de l’Arctique et cela, à une grande échelle géographique. www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76535&B=1

Les diplômés de l'UQTR améliorent encore leur situation sur le marché du travail La Direction des affaires départementales de l'UQTR a procédé, récemment, à la publication des résultats de la 16e enquête Relance auprès des diplômés de baccalauréat, des trimestres qui se sont échelonnés de l'été 2003 à l'hiver 2005. Ces résultats présentent certaines dimensions de l'enquête Relance 2006, en lien avec l'insertion professionnelle des nouveaux diplômés. Les principaux indicateurs révèlent que, à bien des égards, nos diplômés continuent d'améliorer leur situation d'emploi. http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6758

Traverser l’Australie en 8 jours grâce à l’énergie du soleil - Les étudiants de l’École Polytechnique de Montréal réussissent tout un exploit! Cette démarche s’inscrit dans la recherche d’énergies alternatives pour contrer les émissions de gaz à effets de serre. L’équipe d’Esteban IV est attendue à l’aéroport Montréal Trudeau le jeudi 8 novembre, vers 21 h. Le public pourra faire la connaissance de ces jeunes aventuriers modernes le 18 novembre prochain, à l’occasion des Portes ouvertes de l’École Polytechnique de Montréal. www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76769&B=1

Formation, documentation
L’engagement au travail: Le cœur a ses raisons
Alors qu’une pénurie de main-d’œuvre se pointe à l’horizon, les employeurs québécois souhaitent conserver leurs meilleurs talents. Pour prévenir leur départ, ils ne doivent plus se contenter de leur loyauté; ils doivent cultiver leur engagement. Un engagement de tête assure une stabilité, mais pas la performance; cette dernière requiert un engagement de cœur. Signes d’engagement EMPLOYEUR Il s’intéresse à votre opinion. Il mise sur la formation. Il communique clairement les objectifs de l’entreprise. Il implante des programmes de conciliation travail-famille. Il s’implique dans le bon fonctionnement de l’entreprise. EMPLOYÉ Il ne compte pas son temps. On note peu d’absentéisme et de présentéisme (se présente au travail, mais n’est pas vraiment présent). Il est proactif dans la résolution de problèmes. Il se sent à l’aise avec ses supérieurs immédiats.
http://carriere.jobboom.com/marche-travail/tendances/2007/10/08/4559592.html

Lorsque les jeux vidéo abaissent le taux de cortisol - Un jeu d'intelligence sociale diminue l'hormone du stress de 17 % Un jeu vidéo conçu par les chercheurs de l'Université McGill pour aider les gens à changer leur perception des menaces sociales et à augmenter leur confiance en soi s'est également avéré capable de diminuer la production du cortisol, hormone liée au stress. Le numéro d'octobre du Journal of Personality and Social Psychology de l'American Psychological Association présente ces découvertes. "Nous savions déjà qu'il était possible de créer des jeux permettant aux gens de modifier leurs perceptions sociales, mais nous avons été surpris par les résultats obtenus lorsque nous avons sorti le jeu du laboratoire pour en faire l'essai dans le contexte réel de la vie stressante des gens" explique Mark Baldwin, professeur de psychologie à McGill. Le professeur Baldwin et son équipe - Stéphane Dandeneau et Jodene Baccus, titulaires d'un doctorat de McGill et Maya Sakellaropoulo, étudiante diplômée - ont créé une série de jeux vidéo qui apprennent à se concentrer sur les commentaires positifs, dans des situations sociales données, au lieu de se laisser distraire ou décourager par des affronts ou des critiques. Les jeux sont fondés sur la nouvelle science de l'intelligence sociale qui a mis en évidence que notre stress quotidien provient en grande partie de la perception sociale que nous avons du monde. Dans le cadre d'une étude menée en 2004 auprès de 56 étudiants, un essai standard sur le temps de réaction a montré que le jeu intitulé Matrix (la Matrice) aidait les participants à modifier la façon dont ils traitaient les données sociales. Les chercheurs ont ensuite mené plusieurs études afin de vérifier si le jeu permettait de diminuer le taux de stress dans une situation très tendue. Dans l'une de leurs récentes études, ils ont invité 23 employés d'un centre d'appels de Montréal à jouer à l'un de leurs jeux dont le but est de cliquer le plus rapidement possible sur le visage souriant qui se trouve parmi divers visages renfrognés sur un écran. Par la répétition, le jeu forme l'esprit à se diriger vers les aspects positifs de la vie sociale, explique le professeur Baldwin. Les employés du centre d'appels ont répété l'exercice chaque matin pendant une semaine de travail. Ils ont rempli chaque jour des questionnaires sur le stress et l'estime de soi.. Pour en savoir davantage, consultez le site Web de la société, à l'adresse suivante : http://www.mindhabits.com/ www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76433&B=1

Le cerveau humain aime prendre ses désirs pour des réalités Les résultats d'une étude britannique «pourraient permettre d'éclairer les mécanismes qui régissent la dépression», les zones du cerveau activées par l'optimisme étant aussi affectées en cas de dépression. Le cerveau humain anticipe les événements à venir avec un indécrottable optimisme qui n'a souvent pas lieu d'être mais nous maintient en bonne santé, affirment des chercheurs dans la revue scientifique britannique Nature à paraître jeudi. Grâce à l'imagerie par résonnance magnétique (IRM), une équipe de chercheurs du département de psychologie de l'Université de New York a constaté que deux zones de cerveau, le cortex cingulaire antérieur et l'amygdale, étaient plus actives lorsqu'une personne se souvient d'un passé positif ou négatif, anticipe un futur heureux ou agréable, que si elle appréhende un sombre avenir. Tali Sharot et ses collègues ont obtenu ce résultat en demandant à sept hommes et huit femmes âgés de 18 à 36 ans de penser à des événements de leur passé, puis d'imaginer l'avenir pendant des durées de 14 secondes. Les psychologues et neurologues sont partis du postulat qu'«une illusion optimiste modérée peut stimuler une adaptation du comportement en vue d'atteindre un objectif et est associée à la santé physique et mentale». Après avoir analysé les images renvoyées par les 15 cerveaux examinés, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que «l'amygdale est sans doute impliquée dans l'anticipation sélective d'événements émotionnels futurs, plutôt que de servir d'une manière générale à concevoir l'avenir». Ils estiment que leurs résultats «pourraient permettre d'éclairer les mécanismes qui régissent la dépression», les zones du cerveau activées par l'optimisme étant aussi affectées en cas de dépression. «Ces travaux établissent pour la première fois une corrélation entre des pensées optimistes et pessimistes et l'activité de certaines régions du cerveau», commente dans Nature le professeur de neurophysiologie Marcello Costa qui enseigne à l'université Flinders en Australie. www.cyberpresse.ca/article/20071024/CPSCIENCES/710241344/1020/CPSCIENCES

Conférence nationale sur le développement de carrière du 14 avril au 16 avril 2008 à MONTRÉAL Cette conférence nationale portant sur l’évolution de la carrière est mise sur pied par le CERIC - Canadian Education and Research Institute for Counselling. Lors de cette conférence, le CERIC veut favoriser les échanges entre les participants et l’exploration de nouvelles approches en matière d’orientation et de développement de carrière. Conférenciers d’envergure, ateliers diversifiés et exposants de produits et services en développement de carrière permettront aux participants de faire la découverte de nouvelles approches et de nouveaux outils en enseignement, en counselling et en recherche. Pour en savoir plus http://www.cannexus.ca/ www.ceric.ca/cx08/CX_overview_F.htm

Site sur l’économie sociale
Emploi, documentation, entreprises http://economiesocialequebec.ca/

Pour obtenir plus d'information sur le projet " Étudiez à temps plein sans quitter votre emploi ", du cégep de Trois-Rivières consultez le site http://www.cace.qc.ca/ voir l’article www.monemploi.com/mon_emploi/chronique/etudier-temps-plein-sans-quitter-son-7352.html

Quatre profils génétiques prédisposent à la consommation de tabac et d’alcool Les chercheurs sont sur le point de découvrir les gènes directement en cause dans ce type de consommation http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/550/221/

Secteurs en vedette – Mines La ruée boréale Supplément Web du guide 50 carrières de l'industrie minière La Baie-James, reconnue pour son hydroélectricité, cache bien d’autres richesses naturelles. Au cours des dernières années, les découvertes de gisements d’or et de diamants y ont fait bondir le nombre de projets d’exploration. Le Nunavik, territoire voisin, fait aussi l’objet d’importantes prospections minières. La chasse au trésor est ouverte au nord du 49° parallèle! http://carriere.jobboom.com/marche-travail/secteurs/mines/2007/09/20/4511839.html

L'industrie minière, un excellent filon
Le secteur minier est en plein essor. Quelque 4000 postes devront être pourvus au cours des dix prochaines années pour soutenir sa croissance. Pour mieux connaître le milieu et les carrières possibles, étudiants et chercheurs d'emploi peuvent consulter le guide 50 carrières de l'industrie minière, récemment publié par les Éditions Jobboom, en collaboration avec le Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines et l'Association minière du Québec. Tendance lourde Des emplois à la tonne dans l'industrie minière En vidéo, entrevue avec le directeur général du Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie des mines, Pierre Guimont http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/10/20071012-140420.html

Découverte de centaines de trous noirs: nouvelle porte sur l'univers Image transmise par le satellite européen XMM-Newton représentant l'énergie relâchée par un trou noir. Des centaines de trous noirs, objets supermassifs capables de dévorer des étoiles, ont été observés par une équipe internationale dans des galaxies existant lorsque l'univers avait à peine 3 à 4 milliards d'années, une découverte bousculant notre compréhension de son évolution. www.cyberpresse.ca/article/20071026/CPSCIENCES/71026119/1020/CPSCIENCES

Le Secteur manufacturier
Tu aimes tout ce qui bouge, et tu «trippes» particulièrement sur ce qui touche aux technologies? Savais-tu que dans le secteur manufacturier, il y a des possibilités de carrière «full techno», où tu pourrais être appelé à travailler au quotidien avec des «pitons», des machines, presque comme dans un jeu vidéo! Il y a dans les régions de Québec et Chaudière-Appalaches plusieurs centres de formation, autant au secondaire professionnel, au collégial qu’à l’université qui peuvent te permettre d’accéder à une carrière dans le secteur manufacturier… Sans compter que le taux de placement est de 100%, et qu’il y a dans la région des entreprises super dynamiques qui embauchent constamment des jeunes dynamiques et motivés comme toi! http://www.fulltechno.ca/


---------------------------------------------------------------------
Une version simplifiée du Guide d'admission universitaire Hiver 2008 par Raymond Jean, c.o.
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915


Bruno Tremblay, c.o. secrétaire de l'ACOC ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC



Votre courriel :

18 octobre 2007

V 6 No 7: Carrefour de l'orientation sur le Bilan de compétences

www.orientation.qc.ca/co_semaine/index.shtml

Conférences publiques gratuites sous le thème :
Une place qui me ressemble
6 novembre à Québec et 7 novembre à Montréal
www.orientation.qc.ca/co_semaine/conferences.shtml


Petite Nyctale aux Dunes de Tadoussac


Le prochain Carrefour de l'orientation portera sur le Bilan de compétences avec Richard Locas, c.o. Il a fait dernièrement une conférence en Belgique qui fut très appréciée. Nous pourrons faire des liens avec l'approche orientante. D'autres informations suivront bientôt pour l'inscription. Cette rencontre aura lieu l'avant-midi du 5 décembre au nouveau campus de Lévis de l’UQAR précédant la rencontre avec cette université en après-midi dans leur nouveau campus. Le lendemain aura lieu la journée des partenaires à l'université Laval. Planifiez ces rencontres à votre agenda.

Section Nouvelles de l’ACOC
www.acoc.info
Frais de scolarité universitaires au Canada : - La moyenne des frais de scolarité des étudiants canadiens au premier cycle inscrits à temps plein est de $4524 au Canada alors qu'elle est de $2025 au Québec. - Aussi un article du journal « Le Quotidien » rattaché à Statistiques Canada pour tous les détails sur les frais de scolarité universitaires dans l'ensemble du Canada. Encore du nouveau sur le RREC et l'admission au collégial : - Note de la Fédération des cégeps concernant l'interprétation des nouvelles dispositions du Règlement sur le régime des études collégiales - Lettre aux directeurs des études en provenance du Directeur général des affaires collégiales et universitaires (12 octobre 2007).

Moncton, j’embarque! Allez sur le site pour visionner l’invitation du président de l’ACOC Philippe Brosseau c.o.
http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2007/10/vido.html Pour le moment, 35 membres des 23 institutions suivantes ont déjà signifié leur intérêt. À l’ouest (13) : les cégeps St-Laurent, Abitibi-Témiscamingue, St-Jean-sur-Richelieu, Granby, St-Jérôme, Sherbrooke, Lanaudière, St-Hyacinthe, Outaouais, Vieux-Montréal, Rosemont, le Collège international Marie de France et l’université de Sherbrooke. À l’est (10) : Jonquière, Limoilou, Gaspésie, F.-X. Garneau, St. Lawrence, Ste-Foy, St-Félicien, Lévis-Lauzon, Chicoutimi et Psycho-Carrière. Peu importe votre lieu de travail (cégeps, écoles secondaires, CJE, écoles privées, universités pratique privé …), le Conseil exécutif de l’ACOC aimerait connaître les membres intéressés à participer à notre prochaine rencontre annuelle en partenariat avec l’université de Moncton. Veuillez transmettre un courriel à acoc@videotron.ca en précisant : -prénom, nom et lieu de travail -embarquement dans l’autobus à Montréal-Rive sud, Lévis ou Rivière-du-Loup -loger sur le campus ou non -et finalement, votre intention de vous inscrire ( environ 200$ ) au colloque de l’ACC débutant le 14 mai (nous reviendrons au Québec le vendredi 16 mai). Le Comité de perfectionnement pour le 7e congrès 2008 de l'ACOC en partenariat avec l'Université de Moncton Je suis partant pour Moncton – J’ai hâte à Moncton du 12 au 16 mai 2008 www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810

Information sur le congrès de l’ACC : Appel de proposition d’atelier pour le CONGRÈS 2008 ASSOCIATION CANADIENNE DE COUNSELING
www.ccacc2008.ca/fr/?lang=fr Vous y trouverez entre autre la date limite (30 octobre 2007) pour soumettre des conférences ainsi que la présentation des deux organismes partenaires à l’organisation.

Info collégiale
Grâce à leur mentor de l’Université Laval - Des cégépiens plus persévérants en sciences 150 étudiants du collégial, nouvellement admis en sciences, ont mieux réussi leur première année d’études grâce au mentorat de finissants en sciences et génie de l’Université Laval. Voilà la conclusion générale à laquelle en est venu le responsable du projet et professeur à la Faculté des sciences de l’éducation, Simon Larose, après analyse des résultats scolaires et des réponses à un questionnaire de suivi. Parmi les différences significatives entre les étudiants qui ont bénéficié d’un mentor et ceux ayant le même profil, mais sans l’encadrement des mentors, 80 % ont réussi tous leurs cours alors que chez le second groupe, ce taux atteint 68 %. Le programme de Mentorat pour l’intégration et la réussite des étudiants en sciences (MIRES) a été mis sur pied l’automne dernier. Pour lui, « les taux de réussite des protégés du programme MIRES et leurs niveaux de motivation à poursuivre des études dans le domaine des mathématiques, sciences et technologies (MST) sont significativement plus élevés que ceux des jeunes du groupe de contrôle. Par exemple, après une année scolaire, 86 % des protégés sont demeurés dans leur programme d’études contre 78 % pour les autres étudiants. »
www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=76120&B=1

Étudiants de niveau collégial : Programme de bourses collégiales de la Fondation des comptables agréés du Québec. Saviez-vous que la Fondation des CA du Québec décernera cette année 40 bourses de 500 $ à travers la province du Québec? Pour être admissible, il faut être inscrit à un des programmes suivants et avoir terminé au mois une année du programme : Sciences de la nature (200.BO) Sciences humaines (300.A4) Techniques de comptabilité et de gestion (410.BO) DEC-BAC en comptabilité et gestion (410.B1) Tout autre programme d’étude collégial permettant d’accéder à des études universitaires en administration Le dossier de candidature doit être envoyé au plus tard le 29 février 2008 à l’adresse suivante : Fondation des comptables agréés du Québec À l’attention de : Marie-Josée Hamel 680, rue Sherbrooke Ouest, 18e étage Montréal (Québec) H3A 2S3
http://ocaq.qc.ca/fra/1_ordre/1_7_2_bourses.asp

Projet Destin : Vous êtes enseignant au niveau secondaire et vous cherchez du matériel en lien avec l’approche orientante ? Visitez notre site Web Projet Destin qui est tout à fait gratuit :
www.projetdestin.ca . Vous y retrouverez les cinq domaines généraux de formation auxquels nous avons associé des sociétés québécoises afin de développer des activités interactives et enrichissantes ! Voici les coordonnées nécessaires pour accéder au site Web des profs pour obtenir les explications et les corrigés (veuillez respecter les majuscules) : Nom d’usager : leProf Mot de passe : orientationCA

Info universitaire
Enfin, une salle des marchés à l’UQAM «Après des efforts considérables, le rêve devient une réalité», lance d’entrée de jeu le responsable de la nouvelle salle des marchés de l’ESG, Maher Kooli. Le jeune professeur, qui est aussi directeur du programme de maîtrise en finance appliquée ainsi que du diplôme d’études supérieures en finance et du diplôme d’études supérieures en instruments financiers dérivés, ne cache pas sa joie devant les ordinateurs tout neufs, les écrans doubles, les logiciels et le matériel de projection qui équipent la salle où ses étudiants peuvent désormais plonger dans le feu de l’action boursière, comme si c’était vrai. En fait, on attend encore une partie de la quincaillerie. Il y aura d’autres tableaux d’affichage, dont une bande défilante affichant les tickers (les symboles boursiers des entreprises) et leurs cotations, et de nouvelles bases de données seront bientôt accessibles. Pour l’instant, seuls les étudiants à la maîtrise sont invités à expérimenter la salle dans le cadre du cours «Négociation et arbitrage simulés en salle des marchés». Mais quand tout sera prêt et rodé – d’ici un an –, tous les étudiants du baccalauréat pourront avoir accès à la salle dans le cadre de séances d’initiation au traitement de l’information financière.
www.journal.uqam.ca 1er octobre 2007 - volume XXXIV - numéro 03.

Une nouvelle institution s’installe au centre-ville de Sherbrooke
L’École du Barreau
s'installera au 202 rue Wellington-Nord au début de l'année 2008. À compter du 4 janvier 2008, le cœur centre-ville de Sherbrooke accueillera une nouvelle institution. L’École du Barreau y installera ses quelques 150 étudiants dans de nouveaux locaux situés au 202 rue Wellington-Nord.
www.cyberpresse.ca/article/20071015/CPTRIBUNE/71015148/5206

Prix Nobel de la paix à Al Gore et au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l'UQAM René Laprise, professeur à la Faculté des sciences, parmi les scientifiques honorés. Pour René Laprise, l’un des auteurs-leaders du 4e Rapport d’évaluation du GIEC, professeur au Département des sciences de la Terre et de l’atmosphère et directeur du Centre pour l'étude et la simulation du climat à l'échelle régionale (ESCER), il s’agit d’une reconnaissance au plus haut niveau. On se souviendra que le 4e Rapport d’évaluation du GIEC, dont les conclusions avaient été rendues publiques en février dernier, avait fait grand bruit puisque pour la première fois, des scientifiques du monde entier affirmaient que les activités humaines avaient des conséquences importantes sur le climat.
www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=75974&B=1

Médecine pour tous
Vous souhaiteriez en apprendre un peu plus sur la médecine ? Comprendre les défis de la recherche et de la pratique clinique d’aujourd’hui ? Entendre des professionnels de la santé sur des sujets qui vous touchent de près ? La Faculté de médecine de l’Université de Montréal, en partenariat avec Les Belles Soirées, vous propose « Médecine pour tous » : des conférences sur des aspects actuels et préoccupants de la santé, données par des médecins, cliniciens et chercheurs expérimentés. La première édition de « Médecine pour tous » donne la parole aux chercheurs du Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM).
www.bellessoirees.umontreal.ca/conferences-theme/medecine-pour-tous.html

L’UQAM lance un concours en ligne pour promouvoir ses programmes d’études Sur le thème Qui voulez-vous devenir?, l’UQAM a lancé un concours sur son site Web qui permet aux participants de gagner des bourses d’études. Le concours se présente sous forme d’une vidéo qui génère une carte professionnelle virtuelle personnalisée, en lien avec les programmes d’études offerts à l’UQAM. Il cible particulièrement les cégépiens en les sensibilisant aux perspectives professionnelles liées aux études universitaires. L’objectif consiste également à établir une relation entre l’UQAM et les candidats en fonction de leurs intérêts et de leurs aspirations. Un total de 10 bourses de 1 000 $ chacune est offert. Celles-ci sont octroyées aux candidats qui seront nouvellement admis dans un programme d’études à l’automne 2008. Appuyé par une promotion au sein des cégeps et dans des publications spécialisées, ce concours s’inscrit dans une stratégie pour renforcer la communication par le Web et les technologies numériques, qui constituent la principale source d’information des candidats aux études universitaires.
www.macarte.uqam.ca

Le baccalauréat en chimie de l'environnement et des bioressources de l'UQAR, le côté vert de la chimie! À l'heure où le protocole de Kyoto est un but à atteindre sinon à dépasser, l'UQAR innove en créant un nouveau programme qui valorise le côté vert de la chimie. Techniques de valorisation de rebuts, développement des ressources naturelles, partenariats avec les entreprises pour générer de la valeur ajoutée aux biomasses, limitation des effets polluants des rejets des industries, laboratoires sur le terrain et des stages en milieu professionnels, sont tous au menu du baccalauréat en chimie de l'environnement et des bioressources de l'UQAR. Une formation unique au Québec, une formation basée sur la qualité de vie des générations actuelles et futures. Le baccalauréat en chimie de l'environnement et des bioressources est encore sujet à approbation par la Commission des études de l'UQAR. La période de dépôt des demandes d'admission pour l'automne 2008 est commencée! Surveillez le site Web de l'UQAR pour les nouveautés au sujet du baccalauréat en chimie de l'envrionnement et des bioressources!
www.uqar.qc.ca/chimie

Vie professorale Des forces fraîches
On compte 14 nouveaux professeurs et nouvelles professeures (des femmes, en majorité!) qui ont fait leur apparition à l’UQAR au cours des derniers mois, à Rimouski ou à Lévis. Nous vous présentons (voir sur le site l 'intéressant parcours professionnel de chacun) ici avec plaisir ces forces fraîches, qui ont plein de connaissances et d’expertises à partager. Philippe Archambault et la perturbation des systèmes aquatiques, océanographie > Catherine Beaudry et l’organisation du travail dans le domaine du savoir, gestion > Julie Beaulieu et les problèmes de comportement en classe, éducation > Emmanuelle Bédard et la prévention du VIH/sida, sciences infirmières > Jean-Sébastien Deschênes et le génie électrique > Marie-José Fortin et l’acceptabilité sociale de l’éolien, développement régional > Sophie Gauthier-Clerc chercheure en aquaculture, océanographie > Gilles Légaré épidémiologiste à l’affût des problèmes de santé, sciences infirmières > Kateri Lemmens entre création et réflexion, lettres > Pamphile Nkogho spécialiste de la santé des aînés, sciences infirmières (professeur invité) > Miranda Rioux et la didactique des mathématiques, éducation > Michel Rousseau de l’apprentissage à l’évaluation, éducation > Geneviève Therriault et l’enseignement professionnel, éducation> Gesche Winkler spécialiste en écologie du zooplancton, océanographie >
www.uqar.qc.ca/uqar-info/1007/Nouveauxprofs.asp

Pour une exploration des études aux États-Unis, il y a une panoplie de sites que l'on peut obtenir sur Google avec les mots-clés "study" "in" "USA". Autrement, le TOP 100 de Jobboom propose une section intéressante intitulée "Que faire pour étudier ou aller travailler ailleurs" dont la sous-section "Aller aux États-Unis":
www.jobboom.com/conseils/top100_question_07F.html Quand viendra toutefois le temps des vraies décisions (je veux aller étudier aux USA, oui, oui d'accord...), il faut alors aller vers les sites d'ambassades et de consultats de pays étrangers au Canada. On y retrouve généralement les informations relatives aux études pour un Canadien dans ce pays et aussi - ce qui n'est pas rien - la question des procédures de visas: Ambassade des États-Unis au Canada - Étudier aux États-Unis http://canada.usembassy.gov/francais/fr/content/content.asp?section=about_usa&document=studying Pas de panique, c'est en français. Ils l'ont l'affaire ... Louis Cournoyer, c.o. lcournoyer_co@hotmail.com Les liens sont aussi sur le site de l’ACOC www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=828

Entrez voir la VIDÉO Le projet Heli-OS prend son envol
Nous vous présentons cette semaine le troisième d'une série de 10 reportages vidéo réalisés par des équipes du baccalauréat en communication sociale. Cette semaine, l'équipe formée de Tommy Auger, Ariane Méthot et Marie-Christine Vézina vous invite à découvrir Héli-OS, le tout nouveau projet de robotique aérienne des étudiants de l'École d'ingénierie de l'UQTR.
http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6699

Première conférence de l’année sur l’admission en sciences de la santé de l’université Laval, le 24 octobre prochain à Québec. Il est encore possible pour vous et vos étudiants de s'inscrire en écrivant à :
admissionsante@ulaval.ca De plus, dès 18h30 le 24 octobre, nous invitons les conseillers d’orientation, les responsables d’information scolaire et les aides pédagogiques à venir rencontrer Monsieur Bernard Garnier, vice-recteur aux études et aux activités internationales.Dates et endroits 2007-2008 des autres villes visitées www.admissionsante.ulaval.ca En terminant, nous vous informons que des capsules vidéos de la conférence seront disponibles dès le 25 octobre sur ce site. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec moi. Guy Labrecque Conseiller à la gestion des études Guy.Labrecque@fmed.ulaval.ca Site www.fmed.ulaval.ca

Formation, documentation
Sortir de l’indécision, un livre-clé pour savoir mieux décider.
Pour chacun d’entre nous, la vie est une suite ininterrompue de décisions. Si la plupart sont sans conséquence, certaines d’entre elles peuvent changer nos destins. Avec le livre Sortir de l’indécision, la psychologue Isabelle Falardeau, c.o. (présentement au cégep de Maisonneuve) met sa vaste expertise à profit pour démystifier le processus complexe qui se cache derrière chacun de nos choix. S’appuyant sur de solides contenus didactiques, cet ouvrage se veut un outil pratique qui s’adresse autant aux personnes aux prises avec l’indécision qu’à leur entourage ou aux professionnels qui sont amenés à les conseiller. D’où provient l’indécision? Quel genre d’indécis êtes-vous? Comment y faire face dans les multiples situations du quotidien? L’indécision passagère peut-elle s’avérer un atout pour faire des choix judicieux? Voilà autant de questions abordées avec clarté et précision dans cet ouvrage où les références théoriques sont en tout temps associées à des exemples pratiques. Les témoignages éloquents de plusieurs professionnels aguerris dans la prise de décision y côtoient les nombreux cas types proposés par l’auteure. Avec cet ouvrage rigoureusement documenté et agrémenté de tableaux explicatifs ainsi que d’exercices ciblés, Isabelle Falardeau signe un guide essentiel pour être en mesure d’apprivoiser l’indécision. Psychologue, conseillère d’orientation et auteure, Isabelle Falardeau a publié précédemment : S’orienter malgré l’indécision : à l’usage des étudiants indécis et de leurs parents déboussolés qui a remporté le Prix du Livre de l’Ordre des conseillers et des conseillères d’orientation du Québec en 2000
www.canoe.com/divertissement/livres/nouvelles/2007/10/16/4580463-ca.html Lien pour le commander www.septembre.com/livres/sortir-indecision-694.html




La lettre de présentation : une étape cruciale dans la recherche d’un emploi (vidéo)

www.jobboom.com/capsules/index.html

La nouvelle campagne de l’Ordre des CA en primeur!
Encore une fois, l’Ordre des CA innove avec une nouvelle campagne des plus dynamiques. Allez rencontrer nos Indispensables CA, superhéros du monde des affaires :
www.lesindispensables.ca Domaines de spécialisation des CA En plus de leur titre de comptable agréé, les CA peuvent acquérir des compétences supplémentaires et obtenir une spécialisation. Voici certains de ces champs de spécialisation :juricomptabilité; fiscalité; technologies de l'information; évaluation d'entreprises; vérification interne; vérification des systèmes d'information; insolvabilité et restructuration. Présentation de la Juricomptabilité (CA•EJC) : Les CA•EJC exercent principalement dans des domaines tels que la fraude et le calcul du préjudice économique. Les CA•EJC possèdent les qualités pour lesquelles les CA sont reconnus et respectés – en particulier l'intégrité, une connaissance des affaires et un sens aigu de la finance – qu'ils arriment à une connaissance et à une expérience approfondies de la juricomptabilité. Le titre CA•EJC indique aux avocats plaideurs, aux responsables de l'application des lois, aux tribunaux et aux autres instances judiciaires que le détenteur du titre est bien placé pour offrir ses conseils et son expertise dans les domaines judiciaire et financier. http://ocaq.qc.ca/envoi_massif/inforeleve/2007/Info@releve_septembre_07_juricomptabilite_texte_de_Michel_Hamelin.pdf



INVITATION – CONFÉRENCE –
Accompagner sur le chemin du travail…Quelles implications pour le conseiller ?
www.septembre.com/pdf/conference/plan-conference-0001.pdf Accompagner c’est aller chercher la personne là où elle se trouve pour se rendre ensemble, d’un commun accord, là où elle souhaite aller. Dans un contexte de recherche d’emploi, c’est intégrer trois intentions : celle du chercheur d’emploi, celle du conseiller et celle du recruteur. Mais qu’est ce qui fait la différence entre une personne accompagnée efficacement dans ses recherches et une autre ? Une conférence de Dominique Clavier (neurophysiologiste, psychologue du travail et psychologue clinicien). TROIS CONFÉRENCES SONT OFFERTES PAR L’AUTEUR DOMINIQUE CLAVIER Vendredi le 26 octobre 2007 – Québec 12 h à 13 h 30 Université Laval Pavillon Charles-De Koninck 1030, avenue des Sciences Humaines Local 0231 Pour plus d’information et pour vous inscrire communiquez avec : Madame Diane Dussault CRIEVAT Courriel : crievat@fse.ulaval.ca Mercredi, le 31 octobre 2007 – Montréal de 16 h à 18 h Université de Montréal Pavillon Marguerite-d’Youville, Local 1124 2375, chemin de la Côte-Sainte-Catherine Montréal (Québec) H3T 1A8 Pour obtenir le plan détaillé de la conférence et pour s’inscrire : Remplir le formulaire d’inscription sur le site de Septembre éditeur, à l’adresse www.septembre.com/conference Jeudi, le 1er novembre 2007 – Sherbrooke 13 h 30 à 15 h Université de Sherbrooke, Local A1-307 Faculté d’éducation (à côté du Pavillon multifonctionnel) 2500, boulevard de l’Université Sherbrooke Pour obtenir le plan détaillé de la conférence et pour s’inscrire : Remplir le formulaire d’inscription sur le site de Septembre éditeur, à l’adresse www.septembre.com/conference Conférence gratuite…Au plaisir de vous rencontrer…L’équipe de Septembre éditeur


---------------------------------------------------------------------
Une version simplifiée du Guide d'admission universitaire Hiver 2008 par Raymond Jean, c.o.
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915




Bruno Tremblay, c.o. secrétaire de l'ACOC ACOC@videotron.ca


Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC






Votre courriel :



03 octobre 2007

V 6 No 6: Moncton, j'embarque


Du belvédère du Mont Wright à Stoneham

video

Message du président Philippe Brosseau sur vidéo (cliquez deux fois sur la flèche Démarrer)


Section Nouvelles de l’ACOC www.acoc.info
-Postes offerts: api à Maisonneuve et c.o. à Chibougamau
-Interprétation des nouvelles dispositions du RREC


Inscrire à votre agenda la Journée des partenaires avec l'université Laval le 6 décembre précédée d'une rencontre avec l'UQAR à leur nouveau pavillon de Lévis l'après-midi du 5 décembre. Des invitations vous serons acheminées prochainement par les universités. De plus, il y aura un Carrefour de l'orientation l'avant-midi du 5 décembre au nouveau campus de Lévis (confirmation du thème à venir).

Moncton, j’embarque!
Quelques informations supplémentaires : l’université de Moncton nous confirme le transport gratuit (pour le moment, nous aurons un autobus tout confort de 48 places; il y a possibilité d’un deuxième selon le nombre de membres intéressés); la plupart des repas seront gratuits (du 12 au 14 mai avec l’université de Moncton) dont un souper spectacle : L’Ode à l’Acadie! www.ode.ca ; une résidence étudiante nous est réservée : des studios incluant une cuisinette avec 2 chambres individuelles au prix modique de 35$ par nuitée; la possibilité de s’inscrire par journée à l’ACC (le 14 et le 15). Les congrès de l’ACC sont des occasions privilégiées pour approfondir des approches en counseling, par exemple, l’année dernière, l’ACOC a traduit la conférence de Savickas Théorie de la construction d'une carrière www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=933. La conférence de Corey devrait nous intéresser : Un conseiller, une personne et un professionnel www.ccacc2008.ca/fr/speakersWorkshops.cfm?lang=fr ainsi que celle d’Antonine Maillet sur l’identité. De son côté, l’université de Moncton nous prépare une série de rencontre sur des thèmes comme : l’admission des élèves du secondaire et du collégial, l’accès aux ordres professionnels après le bacc., le témoignage d’élèves québécois, l’intégration des élèves aux études universitaires, les particularités des programme à Moncton, les bourses d’études et des rencontres avec des professeurs experts de leur domaine (ex. Institut de recherche sur les zones côtières Inc. www.irzc.umcs.ca/flash_content/index.html , Champlain en Acadie www.histori.ca/champlain/index.do , Centre d'études acadiennes, Centre international de la common law en français). Pour le moment, 29 membres des 19 collèges suivants ont déjà signifié leur intérêt. À l’ouest (10) : St-Laurent, Abitibi-Témiscamingue, St-Jean-sur-Richelieu, Granby, Collège international Marie de France, St-Jérôme, Sherbrooke, Lanaudière, St-Hyacinthe, Outaouais. À l’est (9) : Jonquière, Limoilou, Gaspésie, F.-X. Garneau, St. Lawrence, Ste-Foy, St-Félicien, Lévis-Lauzon et Chicoutimi. Peu importe votre lieu de travail (cégeps, écoles secondaires, CJE, écoles privées, universités, pratique privée …), le Conseil exécutif de l’ACOC aimerait connaître les membres intéressés à participer à notre prochaine rencontre annuelle en partenariat avec l’université de Moncton. Veuillez transmettre un courriel à acoc@videotron.ca en précisant : -prénom, nom et lieu de travail -embarquement dans l’autobus à Montréal-Rive sud, Lévis ou Rivière-du-Loup -loger sur le campus ou non -et finalement, votre intention de vous inscrire (frais à venir) au colloque de l’ACC débutant le 14 mai (nous reviendrons au Québec le vendredi 16 mai). Le Comité de perfectionnement pour le 7e congrès 2008 de l'ACOC en partenariat avec l'Université de Moncton Je suis partant pour Moncton – J’ai hâte à Moncton du 12 au 16 mai 2008 Moncton, j'embarque! www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810

Information sur le congrès de l’ACC : Appel de proposition d’atelier pour le CONGRÈS 2008 ASSOCIATION CANADIENNE DE COUNSELING
www.ccacc2008.ca/fr/?lang=fr Vous y trouverez entre autre la date limite (30 octobre 2007) pour soumettre des conférences ainsi que la présentation des deux organismes partenaires à l’organisation.

Info collégiale
Information sur la cote de rendement collégial par la CRÉPUQ (document mis à jour le 19 juin 2007)
www.crepuq.qc.ca/spip.php?rubrique185&lang=fr

Le site Internet du Collège Montmorency fait peau neuve !
Nouveauté importante, le site abrite maintenant un portail où les élèves et les membres du personnel retrouveront les informations sécurisées nécessaires à leurs activités respectives. Une section est spécifiquement dédiée aux intervenants du secondaire
www.cmontmorency.qc.ca/index.php?option=com_content&task=view&id=15&Itemid=18 , enseignants, conseillers et autres, dans laquelle ils pourront localiser des renseignements utiles sur les services qui leur sont offerts. Les futurs élèves, les parents et les partenaires du Collège sauront y repérer facilement, par une navigation facile, les informations qu’ils recherchent. Le nouveau site Internet, réalisé avec la collaboration de la firme Direct Impact Inc., reflète à la fois le dynamisme de l’institution, de même que la qualité de ses programmes et de sa vie étudiante. On le découvrira à l’adresse suivante : www.cmontmorency.qc.ca

Un nouvel article vient de paraître sur le magazine électronique du CAPRES : «"Le travailleur de corridor : une approche qui fait son chemin " par Nicolas Desbiens, conseiller à la vie étudiante au Cégep Sainte-Foy. Cet article résume la communication qu’il a présentée lors du colloque organisé par le CAPRES dans le cadre du congrès de l’ACFAS en mai 2007.
www.uquebec.ca/capres/fichiers/art_Cg-ste-Foy_oct.07.shtml

Cégep de Baie-Comeau : Apprentis forestiers recherchés
Afin de relancer son programme de technologie forestière, le Cégep de Baie-Comeau propose un nouveau profil environnement. La direction espère ainsi parvenir à mieux arrimer la formation aux besoins d'une industrie de plus en plus préoccupée par le développement durable. Aussi, admet le coordonnateur du département, Bernard Jobin, en intégrant davantage la gestion de l'environnement à la formation des technologues forestiers, le cégep cherche à donner un second souffle à un programme, dit-il, menacé par le manque d'inscriptions. « On espère avec cette orientation-là [...] intéresser autant les jeunes que les adultes à suivre un cours en technologie forestière », a-t-il affirmé. Le programme a dû être suspendu cette année, faute de demandes d'admission. Seuls trois étudiants cheminent toujours en 2e et 3e année.
www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2007/10/03/002-foresterie_profil_BC_n.asp

Enseignement secondaire: La région peine à diplômer ses élèves
Le taux de diplomation au secondaire a chuté de 14 points par rapport à l'an dernier sur la Côte-Nord. Ainsi, seuls 67 % des élèves de secondaire 5 des écoles publiques de la région ont décroché un diplôme en 2007, comparativement à 79 % au Québec. Il faut cependant noter que les élèves de la Côte-Nord se classent toujours parmi les plus faibles de la province pour le taux de diplomation ainsi que pour leurs résultats aux examens du ministère de l'Éducation. Selon la présidente du syndicat de l'enseignement de la région du fer, Francine Régnier, les causes exactes de cette situation sont inconnues. Elle pense toutefois que le grand nombre d'élèves par classe et le peu de services aux élèves en difficulté n'aident pas la situation. « Il est clair que les conditions d'apprentissage se détériorent tout le temps parce qu'il manque beaucoup de ressources dans le système d'éducation », affirme-t-elle. Aux examens du ministère de l'Éducation, les échecs des élèves nord-côtiers sont surtout nombreux aux examens de mathématiques 436 et en anglais. Les résultats aux examens de mathématiques 536, d'histoire et de sciences physiques ont toutefois été supérieurs à l'an dernier.
www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2007/10/10/006-taux-diplomation_n.asp

Info universitaire
Université de Moncton : L'heure est aux accommodements
L'Université de Moncton, au Nouveau-Brunswick, confirme qu'elle est en train de peaufiner une procédure pour permettre à ses étudiants de demander de changer la date d'examens pour des raisons religieuses. Le formulaire à cet effet a déjà reçu l'approbation de certains comités. Pour le moment, les autorités universitaires refusent de commenter leur démarche, mais elles confirment que le projet sera présenté au Sénat académique dans quelques semaines. L'étudiant qui remplira ce formulaire devra avoir la signature d'un représentant de sa religion, réglementant une pratique d'accommodement déjà existante entre étudiants et professeurs. « On arrive quand même à une accommodation des idées et des besoins de tout un et chacun, comme un support à l'idée d'accommodation raisonnable de nos jours », souligne Claude Méningou, représentant des étudiants au Sénat académique. Les étudiants musulmans sont les premiers qui ont parlé de conflits d'horaire liés à la pratique religieuse. Selon l'étudiant musulman Momar Diop, la démarche de l'Université de Moncton est rassurante pour ceux dont le jour saint est le vendredi. « Comme les musulmans font la prière du vendredi à 14 h à la mosquée, que cette prière est assez importante, et que des fois tu as des examens, ça, c'est un problème », indique Momar Diop. Si le projet devient une réalité, les professeurs devront donc faire des accommodements pour ceux qui le demandent. Il reste à voir si tous jugeront ces demandes raisonnables.
www.radio-canada.ca/regions/atlantique/2007/09/26/002-NB-udem_n.shtml

Première au Canada - Bacc. en informatique offert à distance à tous les francophones du pays
Dans le cadre d’un partenariat institutionnel visant à renforcer les liens entre les deux ordres d’enseignement supérieur, l’Université Laval et le Cégep@distance ont conclu une entente de collaboration afin d’offrir aux étudiants de la francophonie canadienne une formation de quatre ans, entièrement à distance, pour l’obtention d’un baccalauréat en informatique. Les étudiants canadiens qui ont terminé leur 12e année, soit leurs études secondaires, pourront, dès septembre prochain, poursuivre leur formation en français au niveau universitaire. Ils devront réussir une année préparatoire au Cégep@distance afin de pouvoir ensuite être admis au baccalauréat spécialisé en informatique de l’Université Laval. La réussite de l’année préparatoire donne une garantie d’admission au baccalauréat. Depuis 2004, l’Université Laval offre son programme de baccalauréat en informatique à distance à des cohortes d’étudiants africains répartis dans huit pays : Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Mali, Mauritanie, Niger et Sénégal. La formule d’enseignement fait la fierté du directeur du Département d’informatique et de génie logiciel, Guy Mineau : « Le programme est offert dans une formule « synchrone », c’est-à-dire que les étudiants et leur professeur interagissent par l’entremise de la même plateforme de télé-enseignement. Celle-ci permet à un étudiant d’entendre la voix et de voir le tableau électronique du professeur, de lui poser des questions « en direct » à l’aide d’un microphone et de bénéficier d’une rétroaction immédiate. Il s’agit d’une véritable classe virtuelle, accessible aux quatre coins de la planète. » Le système permet également de réécouter un cours à volonté. Fort de cette expérience africaine, le Département a décidé d’offrir ce programme de formation à distance à tout le Québec. L’appréciation des étudiants a été tellement positive que la direction du Département a décidé d’étendre l’offre à l’ensemble des communautés francophones canadiennes dès l’automne 2008. En raison des différences entre le système d’éducation québécois et celui des autres provinces, l’Université Laval a cherché un partenaire pouvant offrir une année préparatoire aux études universitaires. Le Cégep@distance, rattaché au Collège de Rosemont, était le partenaire tout désigné, puisqu’il dispense depuis 1991 une formation souple, de qualité et qui est reconnue au même titre que celle offerte dans tous les cégeps du Québec.
www.ift.ulaval.ca

Valérie Lepage a vécu un stage en première ligne Bien avant d'arriver à l'étape finale de son baccalauréat en biologie médicale, Valérie Lepage savait très bien vers quel milieu elle se dirigerait. Son stage allait se dérouler dans les laboratoires de l'Agence de la santé publique du Canada à Ottawa. Elle a pu y développer une expertise microbiologique et découvrir le quotidien de chercheurs qui côtoient des agents pathogènes hautement virulents, comme l'anthrax une infection causée par la bactérie Bacillus anthracis.
http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6674

Entrez voir la vidéo :Nos futurs podiatres en action Nous vous présentons cette semaine le premier reportage vidéo réalisé par l'équipe de Marie-Ève Bolduc, Louis-Paul Couture et Alexandre Marien. Le trio du baccalauréat en communication sociale vous propose une incursion dans le quotidien de leurs camarades de médecine podiatrique qui vivent leur internat à la clinique universitaire de l'UQTR.
http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6653

Extrait vidéo : Pierre Chastenay à la conquête de l'Univers à l'UQTR Quelle est la taille de l'Univers et où se trouve son centre? Quelle place occupons-nous dans l'infiniment grand? Entrez dans ce monde fascinant avec l'astronome Pierre Chastenay de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).
http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6666

Premier cours d’assurance entièrement en anglais à l'Université Laval Le secteur de l’assurance emploie plus de 10 000 personnes à Québec
www.ameqenligne.com/nouvelle_detail.asp?ID=74857&B=1

L'École Polytechnique de Montréal obtient deux nouvelles Chaires de recherche du Canada dans les domaines du génie environnemental et du génie biomédical : Contaminants microbiens dans les sources d'eau potable et Mécanobiologie du système musculosquelettique pédiatrique.
www.polymtl.ca/carrefour/cms/aper_archive.php?tome=78&NoDocument=2621

Après une première année d'activité : Bilan positif à la Clinique podiatrique de l'UQTR
Un peu plus d'un an après son inauguration officielle, la Clinique podiatrique de l'Université du Québec à Trois-Rivières trace un bilan positif: la clientèle est au rendez-vous et les étudiants y reçoivent une formation pratique de qualité, au sein d'un environnement à la fine pointe de la technologie.
http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=6639

Infirmières praticiennes : La formation est lancée
L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue vient tout juste de commencer la formation de futures infirmières praticiennes. Avec en poche leur diplôme de maîtrise, celles-ci pourront notamment prescrire certains médicaments et poser des actes médicaux, comme des examens physiques complets. Les nouvelles étudiantes avouent toutefois sans hésiter que leur prochain rôle dans le système reste nébuleux. « Ce n'est pas encore déterminé ce que j'aimerais vraiment faire, parce qu'on n'a pas d'idée dans quoi on va pouvoir travailler », affirme Jessica Gravel, 23 ans. Les étudiantes ont également de la difficulté à déterminer à quel moment elles intégreront le réseau de la santé en tant qu'infirmières praticiennes, puisque tout un volet de la formation est toujours inexistant. « Tout dépendamment combien d'années prend le programme. C'est pas encore décidé au complet quand vont se donner tous les cours et si on fait ça à temps plein ou à temps partiel », explique Noémie Parayre, elle aussi 23 ans. Quant au responsable du programme à l'UQAT, Mario Brûlé, il indique que les étudiantes actuelles devront paver la voie. « On leur a bien expliqué qu'on construit avec eux et que ça prenait des gens qui étaient d'une grande motivation et qui veulent embarquer sans trop savoir où elles s'en vont », dit-il. En plus de l'UQAT, l'Université Laval et l'Université de Montréal offrent maintenant la formation d'infirmières praticiennes.
www.radio-canada.ca/regions/abitibi/2007/09/27/005-infirmiere-praticienne_n.shtml

Formation, documentation
Le portail de la relève artistique
Lancé au printemps dernier, le site Artère rassemble divers outils pour la relève artistique montréalaise. Dix disciplines sont représentées : arts du cirque, arts médiatiques, arts visuels, cinéma, danse, littérature, métiers d'art, musique, théâtre et nouvelles pratiques artistiques. Le site traite notamment de financement, de lieux de diffusion, de lois et règlements et d'activités de promotion.
www.artere.qc.ca


Je connais les écrits de Dominique Clavier sur la relation de la personne avec son travail depuis un peu plus de 20 ans. J'ai lu plusieurs articles de ce psychologue chercheur et praticien. Il vient de nous pondre tout un livre accompagné d'un CD intitulé: Accompagner sur le chemin du travail. J'ai hâte de l'écouter le 31 octobre 2007 de 16 h à 18 h. Il sera au Pavillon Marguerite d'Youville local 1124 de l'Université de Montréal 2375, chemin de la Côte Ste-Catherine près du métro Édouard-Montpetit. Nous sommes chanceux. Cette conférence est gratuite grâce à la collaboration du département de psychologie de l'UdM et de Septembre éditeur. Je sais qu'il sera aussi à l'Université de Sherbrooke jeudi le premier novembre 2007. C'est un français. Il aime notre automne Québécois. Je suis persuadé qu'il a écrit ce livre en pensant à nous. Si vous voulez en savoir plus sur cette conférence, je vous pointe le site pour vous inscrire www.septembre.com/conference . Même si la conférence est gratuite, il est important de vous inscrire. Pour la conférence à Québec: l’Université Laval vendredi le 26 octobre 2007. Le CRIEVAT organise la conférence prévue de 12h à 13h30. Pour s’inscrire, il faut rejoindre Diane Dussault 418-656-2131 poste 2360. Wilfrid Larochelle, c.o. http://www.alphaomega.qc.ca/

La SQPTO est une association professsionnelle Nos membres oeuvrent, étudient ou participent activement au développement des champs de pratique suivants : Dotation et évaluation du potentiel, Diagnostic et développement organisationnel, Formation et coaching - personnel cadre, prof. et technique, Gestion de carrières et réaffectation, Aide aux employés et santé psychologique au travail

www.sqpto.ca/index1024.html Colloque SQPTO 2007 Comment arrimer besoins organisationnels et humains ? L’apport de la pratique et de la recherche. 15 novembre 2007. Il y a 4 c.o. comme conférenciers www.sqpto.ca/index1024.html


---------------------------------------------------------------------

Une version simplifiée du guide d'admission universitaire Hiver 2008 par Raymond Jean, c.o. www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915


Bruno Tremblay, c.o. secrétaire de l'ACOC ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC


Votre courriel :