23 septembre 2008

V 7 No 6: Le counseling auprès de la clientèle des services adaptés au collégial

Le Conseil exécutif de l'ACOC 2008-2009

Nathalie, Diane, Steeve, Philippe, Raymond (webmestre du site) et Bruno www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=809

Carrefour de l’Orientation : Le counseling auprès de la clientèle des services adaptés au collégial, le mercredi 26 novembre 2008 en avant-midi à l’UQAR campus de Lévis avec Alain Dubois, c.o. Alain était sur le comité du rapport Trudeau et connaît bien les impacts sur notre pratique (actes réservés) de la prochaine loi 50. De plus, il a développé une approche adaptée pour les clientèles plus vulnérables par son travail dans un Centre de réadaptation : déficience auditive, motrice, neurologique, visuelle, de la parole ou du langage www.irdpq.qc.ca/services_clientele/adultes.html . Il abordera le sujet par des situations réelles et par l’approche du raisonnement clinique. L’impact n’est pas une question de temps sur notre pratique, dira-t-il. Nous prendrons les inscriptions prochainement afin de former un groupe de 30 personnes. Cette rencontre est jumelée avec celle des représentants des deux campus de l’UQAR en après-midi, et le lendemain avec la journée des partenaires de l’université Laval le jeudi le 27 novembre 2008. L’activité pourrait aussi avoir lieu à Montréal si un membre veut bien l’organiser : trouver un lieu et prendre les inscriptions. Pour connaître les service adpatés en milieu collégial, voir sur le site du SRACQ www.sracq.qc.ca/infosraq/divers/services-adaptes.pdf

Bonjour, nous sommes une équipe d'étudiants de l’Université Laval au baccalauréat en Sciences de l'orientation. Dans le cadre du cours « Orientation en milieu d'éducation », notre équipe doit élaborer un projet adapté à l’esprit de l’approche orientante dans un contexte de collaboration interprofessionnelle. C’est pourquoi nous aimerions savoir s’il y a un professionnel ou une professionnelle (professeur, c.o., conseiller en information scolaire et professionnelle et étudiants) au niveau collégial qui voudrait nous offrir sa collaboration en acceptant de nous conseiller ou encore répondre à certaines questions que nous aurons tout au long de l’élaboration de notre projet orientant. Notre mandat (problématique) porte sur une intervention auprès des étudiants à leur arrivée au collégial et inscrits à la session d'accueil et d'intégration. Nous désirons orienter notre projet vers les facteurs influençant l’indécision vocationnelle. Ce projet doit s’inscrire dans les pratiques en cours au collégial et il est important de noter qu'il ne sera pas mis en application auprès de la population concernée. Si vous êtes intéressé à collaborer avec nous, vous pouvez simplement répondre à ce message et nous vous donnerons davantage de détails. Nous vous remercions à l’avance de l’intérêt que vous porterez à notre demande! Nicolas Boutin, Odile C-Rousseau
odile.cote-rousseau.1@ulaval.ca et Amélie Larochelle.

Section Nouvelles http://www.acoc.info/
Programmes universitaires ouverts au trimestre d'hiver 2009; Portes ouvertes dans les universités; La CRC par programme pour l'automne 2009; Documents descriptifs sur les programmes universitaires; Les nouveautés sur notre site; Portes ouvertes dans les cégeps

Comité organisateur du 8e Congrès 2009 de l'ACOC: 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810
Marie Bourdeau-Lavoie, c.o. au cégep de Sherbrooke Marie.Bourdeau-Lavoie@cegepsherbrooke.qc.ca
Chantale Desjardins, c.o. au cégep de Sherbrooke Chantale.Desjardins@cegepsherbrooke.qc.ca
Johanne Demers, c.o. au cégep de Sherbrooke johanne.Demers@cegepsherbrooke.qc.ca
Tania Milani, c.o. au cégep de Sherbrooke Tania.Milani@cegepsherbrooke.qc.ca
Louise-Anne Marcotte, c.o. au cégep de Sherbrooke Louise.Ann.Marcotte@cegepsherbrooke.qc.ca
Michelle Langlois, c.o. au Séminaire de Sherbrooke mlanglois@seminaire-sherbrooke.ca
Lucie Fortin c.o. au cégep de Granby Haute Yamaska lfortin@cegepgranby.qc.ca
Luc Pinard, conseiller au recrutement à l'Université de Sherbrooke Luc.Pinard@usherbrooke.ca
Nathalie Houde, c.o. conseillère au C.E. nathalie.houde@cjonquiere.qc.ca

Prix professionnel 2008 de l’OCCOPPQ Isabelle Falardeau Conseillère d'orientation Collège de Maisonneuve ifalardeau@cmaisonneuve.qc.ca vient de remporter le Prix professionnel 2008 de l’OCCOPPQ section orientation pour son livre Sortir de l’indécision www.septembre.com/livres/sortir-indecision-3-694.html . Elle a reçu ce prix vendredi le 19 septembre au Hilton à Montréal. Le tout devrait apparaître bientôt sur le site de l’ordre www.orientation.qc.ca/comm/prix.shtml

Info collégiale
Cégep de Carleton: Former des ambulanciers La MRC Bonaventure souhaite instaurer un programme de techniques ambulancières au Cégep de Carleton. L'organisme souligne qu'il y a une pénurie de main-d'oeuvre dans ce secteur et qu'elle risque d'être encore plus marquée en raison de changements dans les méthodes de travail. Le préfet de la MRC Bonaventure, Jean-Guy Poirier, déplore l'absence d'un programme de formation pour les ambulanciers en Gaspésie. « Ces gens-là sont obligés de se déplacer à Rivière-du-Loup », observe-t-il. M. Poirier croit que l'absence d'une technique dans la région décourage certains jeunes à choisir le métier d'ambulancier. « Il n'y a pas de relève du tout. Alors, il va falloir qu'il y ait un geste concret qui soit posé à court terme », ajoute le préfet. De son côté, le Regroupement des techniciens ambulanciers du Québec craint que ces difficultés de recrutement ne compromettent des changements qui pourraient améliorer le service offert en Gaspésie. www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2008/09/23/008-ambulanciers.asp

Le domaine des sciences de la terre est vaste, rempli de défis et offre des perspectives d’emplois vraiment exceptionnelles, et ce partout au Québec. Pour vous en convaincre, vous n’avez qu’à consulter la section « Nouveautés et emplois » de notre site Internet au http://www.technologieminerale-cegepth.com/ . Nous y affichons régulièrement des offres d’emplois en lien avec la technologie minérale.

Info universitaire
Documents à consulter sur le site de l’UQAC fait par notre collègue Caroline Gagnon c.o. www.uqac.ca/direction_services/sae/orientation/
Perspectives après un bac en sciences humaines; Perspectives après le bac en psychologie

La CRC par programme pour l'automne 2009 Université de Sherbrooke www.usherbrooke.ca/orientation L'admission--> La registraire vous informe--> Balise – CRC du dernier programme inscrit : Minimum de 16 cours contributoires à la CRC; Inclure au besoin, les résultats préalables nécessaires à l’admission; Si plus petit que 16 cours = CRC globale. Si sanction de DEC plus grand que 1, CRC la plus élevée entre la CRC du dernier programme inscrit (sous la condition qu’au moins 16 cours soient contributoires à son calcul) et la CRC du programme ayant mené au DEC; Inclure au besoin, les résultats préalables nécessaires à l’admission; Cours de formation générale toujours contributoires au calcul (CRC); Effets de la nouvelle CRC : Elimine la rigidité du système actuel; Pardonne les erreurs de parcours causées en général par les tâtonnements des choix vocationnels; Le bulletin d’études collégiales continuera de faire état du cheminement scolaire complet de l’étudiant, mais les cours de formation spécifique échoués ou réussis dans le « mauvais programme » ne seront plus pris en compte dans le calcul de la CRC du programme pour lequel le candidat compte obtenir son DEC; Cas « classique » d’un changement de programme de sciences de la nature à sciences humaines illustre bien cette situation. Rappel de l’analyse de base : Environ 20 % des sortants des collèges en formation préuniversitaire ont changé de programme au collège; 2/3 ont présenté au moins une demande d’admission dans un programme contingenté de baccalauréat; Programmes diversifiés présentés à l’appui des demandes d’admission par les personnes qui ont été inscrites au préalable dans un ou plusieurs autres programmes au collégial; Étudiants en changement de programme : 60 % de ces étudiants sont inscrits dans le programme de sciences humaines; CRC du dernier programme inscrit est plus élevée de 0,4 point en moyenne que la CRC globale; L’écart moyen varie selon le champ disciplinaire du dernier programme inscrit (Sciences humaines = gain 0,5 point. Sciences de la nature = gain nul); La CRC par programme favorisera l’admission aux programmes contingentés dont les seuils minimaux de CRC se situent entre 24 et 28. (Psycho + Droit).

J’ai le plaisir de vous annoncer que les étudiants peuvent déposer dès maintenant leur demande d’admission au nouveau programme de Baccalauréat en ethnologie et patrimoine, offert par la Faculté des lettres de l’Université Laval. Les étudiants auront la possibilité de choisir une concentration (Francophonie nord-américaine; Langue et littérature; Migrations et relations interculturelles; Muséologie et communication culturelle) et pourront participer au profil international et au profil entrepreneurial. Cette association de l’ethnologie et du patrimoine est unique dans la francophonie. L’importance accordée à la valorisation du patrimoine depuis quelques années fait en sorte que nos étudiants sont très recherchés par les employeurs du milieu culturel, et ce, dès le premier cycle. Par ailleurs, les étudiants ont la possibilité de poursuivre leurs études en ethnologie grâce à la maîtrise et au doctorat offerts au Département d’histoire de l’Université Laval. Nous vous invitons à le consulter : http://www.ulaval.ca/sg/PR/C1/1.515.01.html Martine Roberge Directrice du programme de Baccalauréat en ethnologie et patrimoine Martine.Roberge@hst.ulaval.ca

Le baccalauréat en anthropologie se porte très bien…en dépit de ce que suggère le journal Le Soleil Un article paru dans le journal Le Soleil du 17 septembre 2008 rapportant les décisions du Conseil universitaire laisse entendre que le baccalauréat en anthropologie serait en voie d’être aboli par manque d’étudiants. Il n’en est rien. Ce sont les admissions dans le « baccalauréat intégré anthropologie-ethnologie » qui sont suspendues à partir de l’automne 2009. Le journal Le Soleil doit publier une correction concernant ce malentendu, mais la confusion risque de demeurer dans l’esprit des lecteurs. Une telle confusion va faire énormément de tort à nos efforts de recrutement dans les Cegeps. Si vous avez des requêtes concernant l’anthropologie, je vous invite à vous référer à notre site, notamment la section À propos, qui explique clairement nos forces et les débouchés de notre programme de baccalauréat http://www.ant.ulaval.ca/cms/index.php?dep=ant&fil=true&page=bandeau/ant/apropos.php&temps=1221823111 Notre dynamisme nous a aussi amenés à développer, pour la communauté universitaire, un microprogramme sur la diversité culturelle, incluant un cours sur le choc culturel à l’international pour les personnes qui font un séjour d’études à l’étranger http://www.ant.ulaval.ca/cms/affichage.php?page=cms/accueil/ant/certificats-ANT.php&menu=&temps=1221823296&dep=ant&fil=false Les programmes d’anthropologie sont donc en bonne santé et loin d’être menacés de fermeture. Marie-Andrée Couillard Directrice Département d'anthropologie

L'Université Laval formera plus d'orthophonistes L'Université Laval formera plus d'orthophonistes afin de mieux répondre aux besoins de la société. En effet, près de 10 % des enfants sont aux prises avec des retards et des déficiences du langage. Selon l'orthophoniste Marcelle Labonté, il n'est pas surprenant qu'il y ait autant d'enfants qui nécessitent l'intervention d'un orthophoniste. Il y a 25 ou 30 ans, l'orthophonie n'était pas aussi bien connue qu'aujourd'hui, donc moins d'enfants étaient suivis par un orthophoniste. Aujourd'hui, de plus en plus de parents ont recours aux services d'un orthophoniste pour leur enfant, donc la demande a beaucoup augmenté. Bref, il manque d'orthophonistes. Actuellement, les délais d'attente pour obtenir un rendez-vous pour un enfant varient de six mois à deux ans: sur 13 000 enfants à la Commission scolaire de la Capitale, 1000 enfants ont des ennuis de langage. « Dans les centres hospitaliers, ça peut prendre de six mois à un an pour avoir un rendez-vous. Il y a même des centres hospitaliers sur la rive sud où les délais sont de deux ans. Dans les centres de réadaptation pour les clientèles spécifiques, ça peut prendre deux ans pour avoir un rendez-vous. Et pour les gens qui peuvent se permettre d'aller vers le privé, ça peut prendre aussi de six mois à un an », affirme Mme Labonté. Elle ajoute que c'est encore pire pour les familles qui habitent en région. Des enfants de la Beauce, de Thedford Mines, de Baie-Comeau, de Rivière-du-Loup et même des Îles-de-la-Madeleine doivent se rendre à Québec pour consulter un orthophoniste. Par ailleurs, parmi les facteurs qui contribuent à l'aggravation du problème, Mme Labonté pointe du doigt les jeux électroniques, c'est-à-dire « les jeux vidéo, les Nintendo, les Game Boy, et ce genre de jeux où l'enfant n'est pas du tout stimulé dans le développement de sa communication. » www.radio-canada.ca/regions/Quebec/2008/09/22/006-UL_orthophonistes_n.shtml

Baccalauréat en physiothérapie pour l'automne 2009 Ce nouveau programme, qui accueillera une première cohorte de 24 étudiants à l’automne 2009, s’inscrira dans l’évolution des programmes de l’UQAC. Afin de répondre à un besoin grandissant du marché du travail, une maîtrise s'ajoutera au cheminement des étudiants inscrits dans le baccalauréat au plus tard en 2012, ce qui leur donnera accès à l’Ordre des physiothérapeutes du Québec. Le Baccalauréat en physiothérapie de l’UQAC sera une extension du programme du même nom de l’Université McGill de Montréal. Pour plus de renseignements sur les conditions d’admissions, les préalables et la description des cours, les étudiants intéressés doivent se rendre sur le site Internet de l'Université McGill à l’adresse suivante : http://francais.mcgill.ca/viewbook/faculties/spot et www.uqac.ca/infouqac/avis/avis.php?edition=1221506789.4066&h=1

Première cohorte pour le nouveau DESS en orthopédagogie! Ce nouveau programme de DESS en orthopédagogie a comme visée de répondre aux besoins importants du milieu scolaire dans la formation de spécialistes capables de conseiller les enseignants de classes spéciales, mais aussi ordinaires. Cette fonction d'accompagnement requiert une formation de haut niveau dans le domaine de l'orthopédagogie.Plus spécifiquement, le programme amène l'étudiant à:identifier les besoins éducatifs particuliers des élèves en classe ordinaire; faire l'analyse précise de ces besoins en s'entourant des parents et d'autres professionnels, si nécessaire, afin de déterminer les moyens pour y répondre; proposer des solutions organisationnelles et pédagogiques pour répondre aux besoins de ces élèves; savoir accompagner, en classe ordinaire, les étudiants dans la mise en œuvre de pratiques pédagogiques adaptées aux besoins de tous les enfants; savoir accompagner les parents dans le développement des compétences scolaires de leur enfant. Conditions d'admission:Être titulaire d'un Baccalauréat d'enseignement en adaptation scolaire et sociale ou l'équivalent obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2/4,3.Toute candidature d'une personne ayant une expérience d'au moins cinq années d'enseignement et ayant obtenu, au terme de son Baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire ou son Baccalauréat en enseignement secondaire (profil français ou mathématique), une moyenne cumulative supérieur ou égale à 3,2/4,3 pourra être étudiée par la direction du programme. De plus, le candidat devra satisfaire aux conditions suivantes: Posséder les connaissances spécialisées, aussi bien théoriques que pratiques, relatives aux tests d'évaluation en français écrit et oral ainsi qu'aux mathématiques et les connaissances relatives aux interventions spécifiques dans ces domaines. Ces connaissances pourront faire l'objet d'une évaluation par un comité d'admission. Le candidat qui ne satisfait pas à ces exigences pourra se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique. www.uqac.ca/infouqac/avis/avis.php?edition=1221506789.4066&h=1

Prévenir le décrochage chez les enseignants Des enseignants qui éclatent en sanglot, qui veulent réorienter leur carrière ou qui se sentent subitement complètement dépassés par la difficulté de leur emploi, Robert Dubois en a vu des dizaines défiler dans son bureau de l’école Armand-Corbeil, de Terrebonne. « Même les meilleurs enseignants sont vulnérables et il ne faut parfois qu’un petit événement pour que tout bascule. Au fil des jours, des semaines et des mois de classe, celui qui avait tant de projets perd peu à peu sa motivation et plonge dans le découragement. Il faut intervenir avant qu’il ne glisse vers l’épuisement professionnel », dit ce spécialiste de la gestion de la classe qui entreprend un doctorat sur l’épuisement professionnel chez les enseignants du secondaire à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Pourquoi le burnout frappe tant les enseignants ? Une partie de la réponse vient du choc professionnel entre l’université et le marché du travail. « Les enseignants entretiennent de très hauts idéaux sur leur rôle au sein de l’école, explique Robert Dubois. Rapidement, ils sont confrontés à l’apathie et à l’indiscipline des élèves, aux exigences des parents, aux embûches bureaucratiques, au climat démotivant. Plusieurs vivent une dissonance entre leurs idéaux professionnels et la réalité de la salle de classe. C’est difficile pour eux de trouver un sens à leur cheminement et de garder leur motivation à s’investir auprès des élèves. » http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1724/131/

Formation, documentation
C’est avec plaisir que je vous informe du démarrage d’un nouveau Cercle de legs
, le 29 octobre prochain, à Québec. Cette initiative s’adresse aux personnes en fin de carrière qui souhaitent rester mobilisées et actives jusqu’à leur retraite ou encore qui sont préoccupées par la transition entre la planète travail et la planète retraite. Depuis 2005, une douzaine de Cercles ont été vécus dans diverses régions du Québec, en Belgique et en Suisse. Certains participants des cohortes précédentes étaient à 6 mois de leur départ à la retraite alors que d’autres n’avaient pas fixé de « date précise » ou envisageaient celle-ci dans 2 à 5 ans. Tous ont exprimé leur satisfaction quant aux bénéfices de cette démarche de groupe. Charlotte Morneau, c.o. et coach professionnelle Les Consultations Morneau inc. Consultationsmorneau@oricom.ca www.lesconsultationsmorneau.ca/cercledelegs.html

60 nouveaux travailleurs français s'installent à Québec En mars, une mission pilotée par l'organisme PÔLE Québec-Chaudière-Appalaches ? à laquelle participaient 14 entreprises ? s'est rendue en France. Pour la plupart de ces compagnies, le déplacement en valait la peine. «Selon notre dernier décompte, une soixantaine de travailleurs recrutés à l'occasion de nos visites à Paris, à Lyon et à Toulouse sont actuellement en poste au sein de l'une ou l'autre des entreprises», rend compte Line Lagacé, directrice du développement et du perfectionnement chez Pôle. Une vingtaine d'autres travailleurs français pourraient prochainement mettre les pieds à Québec. «Ça dépasse les attentes des entreprises dont certaines ont réussi à pourvoir des postes qui étaient en affichage depuis plusieurs mois et pour lesquels elles n'arrivaient pas à trouver preneur», ajoute Mme Lagacé. La société de services informatiques CGI a réussi à recruter pas moins de 20 nouveaux employés. D'autres entreprises du secteur des technologies de l'information, notamment LGS, DMR et Momentum Technologies, ont aussi réalisé de belles prises. «Plus de la majorité de nos nouveaux employés ? des analystes et des architectes du domaine du développement informatique ? détiennent un minimum de 10 ans d'expérience dans leur spécialité», fait remarquer Bernard Labelle, vice-président principal de l'unité d'affaires de CGI à Québec. Cette organisation compte 1150 employés dans la capitale. www.cyberpresse.ca/le-soleil/200809/19/01-671185-60-nouveaux-travailleurs-francais-sinstallent-a-quebec.php

Une maison coûte presque 3 fois moins cher qu'à Montréal Étude comparative sur le coût de la vie au Centre-du-Québec www.lecourriersud.com/article-249508-Une-maison-coute-presque-3-fois-moins-cher-qua-Montreal.html

Secteurs en vedette - Comptabilité On gagne à tout coup! Les emplois sont nombreux pour les diplômés en comptabilité, et les candidats se font rares. C'est le plein emploi pour ces spécialistes qui ne sont pas près de manquer de boulot! Pour tout savoir sur la profession comptable, visitez la nouvelle édition du guide Les carrières de la comptabilité offerte en version Papier virtuel. Un tour complet en 52 pages dynamiques! http://carriere.jobboom.com/marche-travail/secteurs/comptabilite/2008/09/12/6749901.html

De musée à centre-école
La fiction a rejoint hier la réalité à Cap-Chat, en Haute-Gaspésie, lors d'une simulation d'évacuation d'urgence à l'ancienne éolienne expérimentale à axe vertical d'Hydro-Québec. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/les-regions/200809/23/01-22930-de-musee-a-centre-ecole.php



---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admission universitaire au trimestre d'hiver 2009 est maintenant en ligne
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC


Votre courriel :

16 septembre 2008

V 7 No 5: Travail à l'étranger et formation des immigrants ?


Au pays du "Grand dérangement"




La déportation


Baie Ste-Marie (N.É)

La semaine de la navigation et de la relève maritime du 15 au 21 septembre 2008 à Québec Activités d’information, de découverte www.avsl.qc.ca/semaine.html Horaire des conférences http://www.avsl.qc.ca/pdf/semnav_conf.pdf Description http://www.avsl.qc.ca/pdf/semnav_resuConf.pdf Feuillet d’information http://www.avsl.qc.ca/pdf/feuillet_ecoles.pdf

Travail à l'étranger Avez-vous la tête de l'emploi? On rêve parfois de s’évader, de voir du pays. Si vous possédez les cinq qualités nécessaires pour travailler à l’étranger, vous pourriez réaliser ce vœu... tout en faisant évoluer votre carrière.
http://carriere.jobboom.com/carriere/promo_desj/2008/08/11/6416716.html

DÉCI Inc. Développement de l'Éducation et de la Coopération Internationale : demande de candidature pour des séminaires de formation au Maroc Conseillers en orientation intéressés à relever un nouveau défi : devenir formateurs/ formatrices au Maroc pour des séminaires de formation de 4 ou 5 jours www.deci-international.ca/francais/Recherchons.html Pierrette BÉLANGER M.B.A. présidente DÉCI Inc. 567 rue Delisle, Thetford Mines, Québec, Canada G6G 6M6 http://www.deci-international.ca/ pierrette.belanger@deci-international.ca

Québec sans frontières
Le programme Québec sans frontières (QSF) permet aux jeunes de 18 à 35 ans de réaliser des stages d'initiation à la solidarité internationale.
www.mri.gouv.qc.ca/fr/faire_stage/solidarite_internationale/index.asp

L’immigration ne compense pas la dénatalité
Un étudiant en démographie met en doute les calculs gouvernementaux
http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1707/221

Le Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études a rendu public l'avis intitulé Les droits de scolarité supplémentaires des étudiants étrangers : vers une déréglementation partielle. Cet avis et le communiqué de presse sont publiés sur le site du Conseil. Il a aussi rendu public son avis intitulé Indexation des programmes d'aide financière aux études et autres modifications.
www.cse.gouv.qc.ca/FR/Cafe_Publications/index.html

Les droits de scolarité des étudiants étrangers pourront augmenter La déréglementation n'affectera pas les étudiants qui proviennent de pays ayant signé des ententes particulières avec le Québec. Les frais de scolarité que déboursent les étudiants étrangers qui fréquentent les universités québécoises risquent d'augmenter très prochainement dans six facultés. En effet, le ministère de l'Éducation du Québec cesse d'imposer à ces institutions d'enseignement un plafond maximal pour ces frais.
www.cyberpresse.ca/article/20080911/CPSOLEIL/80911126/6787

Accès aux professions et métiers réglementés pour les personnes immigrantes Une nouvelle étape dans la reconnaissance des compétences: plus de formations et d'outils pour les travailleurs formés à l'étranger. La ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles du Québec, Mme Yolande James, a annoncé le 15 septembre la mise en oeuvre, par certains ordres professionnels, de 10 nouveaux projets totalisant plus de 2 M $. Ces projets ont pour but de faciliter et d'accélérer la reconnaissance des compétences des nouveaux arrivants. Une entente a également été conclue entre le Ministère et la CSN-Construction afin d'offrir aux travailleurs immigrants un meilleur accompagnement dans leurs démarches d'accès à l'industrie de la construction. La ministre a procédé à cette annonce en présence de représentants des ordres professionnels, d'établissements d'enseignement associés à ces projets et de la CSN-Construction, ainsi que de personnes immigrantes formées à l'étranger qui ont franchi avec succès les étapes d'admission à ces ordres ou qui ont réussi à accéder à l'industrie de la construction. Ordres professionnels concernés : Acupuncteur; Hygiéniste dentaire; Agronome; Inhalothérapeute; Chimiste; Pharmacien; Conseiller en ressources humaines ou en relations industrielles agréé; Psychologue; Sage-femme.
http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Septembre2008/15/c4538.html et www.micc.gouv.qc.ca/fr/dossiers/professions-metiers.html

Meilleur accès à la profession pour les pharmaciens étrangers Une formation d'appoint permettra de former trois fois plus de pharmaciens en deux fois moins de temps. L'Ordre des pharmaciens du Québec bénéficiera d'une aide financière du ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles pouvant aller jusqu'à 1 052 000 $ qui lui permettra de mettre sur pied, en partenariat avec l'Université de Montréal, une formation d'appoint qui triplera l'accès à la profession de pharmacien chez les diplômés hors Québec.
www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2008/15/c4595.html

De l'université à la communauté
Les étudiants autochtones ont désormais plus facilement accès aux facultés de médecine du Québec. Les quatre universités qui offrent la formation ont en effet lancé un programme spécial pour former des médecins autochtones, en abaissant leurs critères d'admission. « On va abaisser l'exigence académique. On l'abaisse légèrement. On l'a abaissé un peu en disant: C'est bien correct, on est dans une zone sécuritaire », indique le responsable du programme de formation pour les Premières Nations et les Inuits, le Dr Evans Villeneuve. Cette année, trois étudiantes autochtones ont répondu aux critères du nouveau programme, sur une possibilité de quatre. L'objectif du programme est d'améliorer la qualité des services de santé offerts dans les communautés. « Le fait que ce soit des médecins autochtones, ils connaissent très bien le milieu et ils peuvent communiquer aussi dans la langue de leurs patients », commente la coordonnatrice des services aux Premières Nations de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue au campus de Val-d'Or, Janet Mark.
www.radio-canada.ca/regions/abitibi/2008/09/11/003-medecins-autochtones_n.shtml

Section Nouvelles http://www.acoc.info/
Programmes universitaires ouverts au trimestre d'hiver 2009; Conférences sur l'admission en sciences de la santé à l'Université Laval; Communiqué SRAM-SRACQ sur l'admission au collégial; Portes ouvertes dans les cégeps; Pour les intervenants: journée d'information à l'UQTR.

Info collégiale
Cégep de Rivière-du-Loup - Attestation d’études collégiales (AEC) de Gentil Organisateur Club Med (GO) Le Cégep de Rivière-du-Loup offrira à l’automne 2008 une formation permettant d’acquérir une Attestation d’études collégiales (AEC) de Gentil Organisateur Club Med (GO) comme animateur pour enfants en hôtel et village vacances ou assistant comptable. Débutant le 10 novembre prochain et se terminant le 19 décembre, la formation théorique se tiendra au Cégep de Rivière-du-Loup et mènera à un stage rémunéré de 12 semaines, de janvier à mars 2009, dans un des Villages du Club situé au Mexique, aux Îles-Turquoises, en République Dominicaine ou aux Barbades. Âgés entre 21 et 30 ans, les candidats devront avoir une formation en intervention auprès des enfants ou en administration ou comptabilité, selon le domaine choisi. Une expérience pertinente pourra être également considérée. Les diplômés pourront par la suite poser leur candidature pour obtenir des contrats de 6 mois renouvelables dans les nombreux Villages vacances Club Med du monde. Cette formation conduit à des opportunités de carrière intéressantes comprenant voyages, vie active et découverte du monde, en plus de conditions de travail incluant l’hébergement, la nourriture et une allocation mensuelle. Exclusif au Cégep Rivière-du-Loup, ce projet-pilote pourrait être offert sur une base régulière en fonction du succès obtenu et de l’appréciation des Clubs Med. Soulignons que le Cégep de Rivière-du-Loup dispose d’une vaste expérience et d’une notoriété à l’échelle du Québec dans la formation des professionnels de l’animation et de la gestion; la formation en Techniques d’intervention en loisir, dispensée à l’enseignement régulier, est en effet l’un des fers de lance du Collège depuis sa création. Par ailleurs, le Cégep de Rivière-du-Loup a également obtenu une entente exclusive avec les Clubs Med et a dispensé, durant la période de 1997 à 2002, une AEC en animation GO Club Med qui a permis de former près de 200 experts en animation. www.infodimanche.com/index.asp?s=detail_actualite&ID=128257

Un nouveau site web pour la Formation Continue du Cégep de Sainte-Foy Le Cégep de Sainte-Foy est fier d’annoncer le lancement du nouveau site web de sa Formation continue. Logé au www.cegep-ste-foy.qc.ca/dfc , le site revampé permettra à la clientèle de la Formation continue d’avoir accès plus facilement à l’offre de programmes et cours, de connaître les nombreuses possibilités professionnelles qu’offre la reconnaissance des acquis et des compétences, ainsi que la gamme de services offerts aux entreprises. http://www.cegep-ste-foy.qc.ca/csf4/index.php?id=579&tx_ttnews%5btt_news%5d=261&tx_ttnews%5bbackPid%5d=364&cHash=ede96f364a

Le Cégep de Rivière-du-Loup présente sa visite virtuelle Le Cégep de Rivière-du-Loup a lancé récemment sa visite virtuelle, un nouvel outil Internet permettant une meilleure mise en valeur de l’établissement. La visite offre un survol visuel et commenté des différents services et départements du Collège http://visite-virtuelle.cegep-rdl.qc.ca/. Constituée de vidéos d’étudiants et de professeurs ainsi que de photos des installations, la visite s’adresse au visiteur virtuel en lui donnant une vue d’ensemble de l’institution. Ce projet vise à pallier l’éloignement de futurs élèves désirant de l’information sur l’établissement sans pour autant pouvoir se déplacer. Afin de permettre à l’information d’être toujours adéquate, le contenu de la visite virtuelle sera appelé à grandir et à être modifié au fil des années. « À notre connaissance, il s’agit d’une formule unique, en ce sens qu’elle est constituée de vidéos, de photos, qu’elle est intégrée dans l’espace Web du Collège, ce qui rend le tout dynamique et accessible » mentionne madame Françoise Daigle, directrice du Service des communications du Cégep de Rivière-du-Loup. www.infodimanche.com/index.asp?s=detail_actualite&ID=128224

Le Cégep Marie-Victorin met 10 vélos recyclés à la disposition des étudiants et des employés du Cégep Toujours avide de solutions écologiques créatives afin de respecter sa certification Cégep Vert, le Cégep Marie-Victorin est fier d’annoncer la mise en service de 10 vélos recyclés qui circulent sur son territoire depuis la fin d’août 2008. L’initiative mise sur pied par le Comité d’Action et de Concertation en environnement du cégep (CACE) permettra aux étudiants et au personnel d’avoir à leur portée une alternative écolo pour remplacer la voiture lors de courts déplacements autour du campus ou encore pour se promener sur les pistes cyclables bordant le cégep. Le prêt du vélo sera accompagné d’un dépliant informatif sur le Ruisseau de Montigny, cours d’eau longeant le campus du cégep. www.collegemv.qc.ca/fr/nouvelles/307

Ontario - Une nouvelle subvention aide les étudiants à payer leurs manuels scolaires et leur ordinateur Le gouvernement de l'Ontario améliore l'accès à l'enseignement supérieur Plus de 500 000 étudiantes et étudiants fréquentant à temps plein un collège communautaire ou une université peuvent maintenant avoir accès à une nouvelle subvention qui les aidera à assumer les coûts de leurs manuels scolaires et de leur ordinateur. La Subvention au titre des manuels scolaires et de la technologie qui s'élève à 150 $ est maintenant offerte aux étudiants inscrits à temps plein cette année dans un programme reconnu offert par un établissement d'enseignement postsecondaire. Cette subvention annuelle passera à 300 $ lorsqu'elle sera complètement mise en vigueur. Les étudiants qui bénéficient d'une aide au titre du RAFEO n'ont pas besoin de présenter de demande distincte. Les étudiants à temps plein qui ne reçoivent pas d'aide du RAFEO peuvent faire une demande en ligne à ontario.ca/RAFEO pour bénéficier de cette subvention. www.edu.gov.on.ca/fre/document/nr/08.09/nr0910.html

Le rêve devient réalité
Après des années d'attente, les Francophones de la Colombie-Britannique ont finalement une école secondaire homogène, la première de la province. Le rêve caressé depuis longtemps par le Conseil scolaire francophone devient ainsi réalité. L'école Jules-Verne, qui accueille 165 élèves de la 7e à la 12e année, a ouvert ses portes à Vancouver une semaine plus tard que les autres, mais l'attente en valait la peine. De l'extérieur, l'école ressemble encore à un chantier de construction, mais à l'intérieur, la direction et les enseignants sont prêts à accueillir les élèves. La directrice du nouvel établissement, Annie Bédard, a expliqué que les élèves devront patienter quelques mois encore avant que les travaux d'aménagement du gymnase et des salles spécialisées soient terminés. Malgré la cohabitation temporaire avec les ouvriers, les élèves sont heureux de se retrouver dans une école qu'ils n'ont pas à partager. www.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2008/09/10/001-ecole_francophone_n.shtml

Info universitaire
Unis pour la vie Le réseau des sentinelles du suicide continue de se développer sur le campus «La connaissance apporte de nouveaux espoirs»: tel était le thème de la Journée mondiale de prévention du suicide qui a eu lieu hier, 10 septembre. En fait, ce thème s’accorde très bien avec le but visé par le réseau de sentinelles du suicide lancé en février à l’Université. But de l’opération: former des gens aptes à reconnaître la détresse psychologique et à diriger les personnes à risque suicidaire vers les ressources appropriées. Douze personnes travaillant à la Faculté des sciences et de génie ont déjà bénéficié de cette formation. Cet automne, la Faculté de médecine devrait à son tour être touchée, suivie de la Faculté des sciences sociales au trimestre d’hiver. «D’ici 2010, quelque 300 membres du personnel seront sensibilisés au problème du suicide sur le campus», souligne Louise Careau, responsable du Comité de prévention du suicide à l’Université Laval, avec Véronique Mimeault. «Il ne fait aucun doute que l’implantation d’un tel réseau dans un milieu de vie augmente la probabilité que les personnes qui représentent un danger pour elles-mêmes ou pour autrui soient aidées au bon moment.» www.aufil.ulaval.ca/articles/unis-pour-vie-9792.html

L’Université accueille l’École nationale en divertissement interactif. L’Université s’est associé, le 14 août, à la création de l’École nationale en divertissement interactif (ÉNDI) à l’édifice La Fabrique, sur le boulevard Charest, qui abrite déjà l’École des arts visuels de l’Université. La réunion sous un même toit de ces deux établissements permettra à l’ÉNDI de bénéficier de façon privilégiée de l’expertise développée par l’Université en matière d’arts visuels, de conception graphique, d’informatique appliquée aux jeux vidéo, de gestion de projet et de direction artistique.
www.aufil.ulaval.ca/articles/universite-accueille-ecole-nationale-divertissement-interactif-9402.html

Un géoarchéologue au Nunavik Pour la première fois, un site archéologique en région arctique a été étudié sous l’angle d’une jeune science transdisciplinaire. Le site archéologique de Tayara est situé sur la petite île de Qikirtaq, à une dizaine de kilomètres du village inuit de Salluit, au Nunavik, sur la côte méridionale du détroit d’Hudson. L’endroit, particulièrement riche en artefacts lithiques et fauniques, était occupé durant la période paléoesquimaude, il y a plus de 2 000 ans, par les Dorsétiens. Malgré le passage du temps, les vestiges de Tayara n’ont pas subi d’altérations physiques d’importance, ni de perturbations spatiales significatives. De plus, les processus naturels comme la solifluxion (mouvement de masse lent de sédiments) et l’alluvionnement n’ont pas eu d’effet perturbateur significatif sur les vestiges et les niveaux archéologiques. En fait, ils ont joué un rôle dans l’enfouissement et la préservation de ces niveaux. www.aufil.ulaval.ca/articles/geoarcheologue-nunavik-9442.html

Le nouveau programme en ergothérapie déjà bien ancré dans le milieu En préparation de la rentrée universitaire de la première cohorte en ergothérapie à l'UQTR, un groupe de 70 ergothérapeutes de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont participé avec beaucoup d'intérêt à la présentation du nouveau cursus en ergothérapie, qui comprend le baccalauréat et la maîtrise. Cet événement qui s'est déroulé le 4 juin dernier à l'atrium Paul-Émile-Borduas était d'autant plus important qu'il marquait le passage de l'obtention d'une maîtrise pour accéder au permis de travail délivré par l'Ordre des ergothérapeutes du Québec. En effet, dès septembre 2010, l'ordre qui compte actuellement 3800 membres ne délivrera des permis de pratique qu'aux détenteurs d'une maîtrise. Certains ergothérapeutes ont aussi fait part de leur désir de participer à l'élaboration des situations cliniques simples et complexes de la pratique auprès des clientèles. http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=7546

Un pénurie de spécialistes en adaptation scolaire Un manque d’orthophonistes et d’ergothérapeutes dans les commissions scolaires du Québec cause bien des problèmes aux parents qui espèrent recevoir le plus d’aide possible pour leurs jeunes en difficulté. L’Association des orthophonistes du Québec estime qu’il manque au moins 400 orthophonistes et qu’entre 150 000 et 200 000 enfants d'âge préscolaire et scolaire ont des troubles du langage. La Commission scolaire des Trois-Lacs tente d’aider le plus d’enfants possible, mais ne dispose que de ressources très minimes. En ce moment, la CSTL compte un orthophoniste et une agente de correction du langage. Lyne Ménard, la directrice des services complémentaires et de l’adaptation scolaire, indique que la CSTL a un besoin criant d’au moins six orthophonistes supplémentaires pour suffire à la demande. Avec de maigres ressources, la CSTL doit étudier chaque cas individuellement et faire une liste de priorités. Les enfants sont jumelés, le nombre d’heures réduites et certains parents sont carrément référés au privé. La pénurie d’orthophonistes dans la province est si sévère que la CSTL a recruté ses deux intervenantes en Europe. Cependant, pour être reconnues comme orthophoniste au Québec, elles doivent suivre un cours. Une de ces intervenantes, considérée comme une agente de correction du langage, ne peut encore travailler comme orthophoniste ni accomplir les mêmes tâches qu’une orthophoniste reconnue. Le temps des intervenants est tellement taxé qu’ils ne réussissent même pas à remplir les formulaires de demande d’aide financière pour les jeunes handicapés. Certains parents doivent aussi se déplacer dans une autre école pour voir un intervenant. « Nous essayons de couper dans le temps de déplacement pour offrir le plus d’heures avec les jeunes. » Les intervenantes travaillent des journées supplémentaires pour essayer de combler la demande. www.journalpremiereedition.com/article-247573-Un-penurie-de-specialistes-en-adaptation-scolaire.html

Vers une nouvelle approche de formation en sciences de la santé Une activité interfacultaire met l’accent sur la collaboration interprofessionnelle http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1709/221

Formation, documentation
Les nouveaux riches

www.cyberpresse.ca/article/20080915/CPACTUALITES/809150874/6488

Les mots pour le dire
Analyser ses émotions, un gage de santé mentale http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1705/221

Guide pour mieux comprendre les étudiants ayant des limitations http://www.cegep-ste-foy.qc.ca/freesite/index.php?id=13391





---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admisssion du trimestre d'hiver 2009 sera mis en ligne au début d'octobre 2008
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca
Carrefour de l’orientation (thème possible: L'orientation et la clientèle des services adaptés) le mercredi 26 novembre 2008 à l’UQAR-Lévis jumelé avec une rencontre avec les représentants des deux campus et la journée des partenaires de l’université Laval, le lendemain, jeudi le 27 novembre 2008. L’ACOC est à la recherche d’un ou d’une c.o. qui intervient régulièrement auprès d’une clientèle des services adaptés pour présenter son approche au Carrefour de l’orientation. Envoyez vos suggestions à acoc@videotron.ca Pour connaître les service adpatés en milieu collégial, voir sur le site du SRACQ www.sracq.qc.ca/infosraq/divers/services-adaptes.pdf

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca


Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC



Votre courriel :

10 septembre 2008

V 7 No 4: Carrefour de l'orientation, les services adaptés


video


Moments du 400e de Québec (Vidéo: cliquer sur la flèche)


Carrefour de l’orientation (thème possible: L'orientation et la clientèle des services adaptés) le mercredi 26 novembre 2008 à l’UQAR-Lévis jumelé avec une rencontre avec les représentants des deux campus et la journée des partenaires de l’université Laval, le lendemain, jeudi le 27 novembre 2008. L’ACOC est à la recherche d’un ou d’une c.o. qui intervient régulièrement auprès d’une clientèle des services adaptés pour présenter son approche au Carrefour de l’orientation. Envoyez vos suggestions à acoc@videotron.ca Pour connaître les service adpatés en milieu collégial, voir sur le site du SRACQ www.sracq.qc.ca/infosraq/divers/services-adaptes.pdf

Section Nouvelles http://www.acoc.info/
Test d'aptitudes aux études dentaires; La cote R par programme à l'automne 2009; Communiqué SRAM-SRACQ sur l'admission au collégial; Aide en orientation; Portes ouvertes dans les cégeps; Poste d'api offert à Rosemont; Pour les intervenants: journée d'information à l'UQTR

Psychologue (2 jours/semaine session automne 2008 et hiver 2009) Description www.climoilou.qc.ca/medias/ressourceshumaines/pdf/affichage_psychologue_2008-896-p.pdf Cégep Limoilou Fin du concours :Le lundi 22 septembre 2008 Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur candidature à la Direction des ressources humaines en fournissant les documents suivants : - un curriculum vitae détaillé - un texte d’environ deux (2) pages faisant valoir leurs qualifications et décrivant leurs motivations à exercer la fonction. drh@climoilou.qc.ca télécopieur : (418) 647-6798 Renée Bellemare renee.bellemare@climoilou.qc.ca


Info collégiale
550e membre de l’ACOC: Sophie Duquette stagiaire en orientation au cégep de Drummondville. Bienvenue Sophie dans l'Association des c.o. du collégial.

Journées REPÈRES 2008
Nous avons le plaisir de vous inviter aux Journées REPÈRES 2008 et nous poursuivons la nouveauté de l’an dernier de tenir une journée à Sherbrooke. La journée à Sherbrooke se tiendra le lundi 20 octobre 2008 au Pavillon A2 de la Faculté de l'Éducation de l'Université de Sherbrooke. La Journée REPÈRES à Québec se tiendra le mardi 30 septembre 2008 au Pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval et celle de Montréal aura lieu le jeudi 30 octobre 2008 à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Pour y participer, nous vous invitons à visiter notre site Internet à l’adresse suivante: http://reperes.grics.qc.ca/Reperes2008 Vous y trouverez tous les renseignements sur le déroulement des JOURNÉES, sur la conférence et les ateliers présentés. Nous vous invitons à lire les descriptifs des ateliers et à faire, dès maintenant, le choix de vos ateliers. Cet événement est gratuit et seules les inscriptions en ligne seront acceptées. L'Équipe REPÈRES reperes@grics.qc.ca Conférence : l’Inventaire visuel d’intérêts professionnels (IVIP) version électronique; ACADEMOS: UN NOUVEAU SITE WEB POUR LE CHOIX DE CARRIÈRE DE VOS ÉLÈVES; Présenter les dernières modifications au Règlement et les impacts sur l’admission au cégep; présenter les informations les plus récentes sur les préalables de mathématiques dans le cadre du nouveau régime au secondaire; LE MARCHÉ DU TRAVAIL CACHÉ ET LES LISTES D'ENTREPRISES; CHOISIS TA VOIE EN ENVIRONNEMENT PAR LES SCIENCES ET LE GÉNIE; L’ÉLÈVE ... AU COEUR DES SES CHOIX !

Le Service régional d’admission au collégial de Québec et les cégeps ont le plaisir de vous inviter à la JOURNÉE SRACQ, c’est-à-dire la journée d’information sur la formation collégiale qui se tiendra le mercredi 8 octobre 2008, de 8 h 30 à 16 h au Pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval. Les informations sur cette journée seront disponibles sur le site internet le lundi 15 septembre 2008 http://www.sracq.qc.ca/

Techniciens ambulanciers
Une cinquantaine de postes de techniciens ambulanciers seront disponibles sur la Côte-Nord d'ici les prochaines années. Plusieurs régions comme la Côte-Nord et la Gaspésie vont manquer de professionnels pour assurer l'accroissement des services ambulanciers dans les prochaines années. Le passage des horaires de garde aux horaires de faction pour améliorer la couverture et la rapidité d'intervention en région entraînera la création de nombreux postes. Les étudiants en Techniques ambulancières du cégep de Baie-Comeau sont quasi assurés d'un emploi à la fin de leur formation. L'an dernier, le cégep de Baie-Comeau a obtenu une autorisation spéciale d'un an du ministère de l'Éducation pour offrir une attestation d'études collégiales en Techniques ambulancières. Une vingtaine d'étudiants ont commencé au printemps leur nouvelle formation d'un an. L'intérêt et la motivation des étudiants sont visibles. La majorité des étudiants ont quitté un autre métier pour s'inscrire au cours. Il y a eu un seul abandon en trois mois. Il n'est pas exclu que le cégep de Baie-Comeau puisse former une deuxième cohorte l'an prochain. www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2008/09/03/003-ambulanciers.asp

Décrochage scolaire: le comportement est le meilleur élément de prédiction Selon Isabelle Archambault, on peut prévenir le décrochage en créant de petites communautés d’apprentissage http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1649/221

LE CAUCHEMAR DES PLUS-QUE-PARFAITS
Le stress de la performance chez les ados www.cyberpresse.ca/article/20080906/CPSOLEIL/80905265/5026 Dompter le stress qui étouffe www.cyberpresse.ca/article/20080907/CPSOLEIL/80906070/5221 La crainte maladive de l'échec www.cyberpresse.ca/article/20080907/CPSOLEIL/80906071/5221/CPSOLEIL L'influence des programmes d'élite
www.cyberpresse.ca/article/20080906/CPSOLEIL/80905266/5221/CPSOLEIL

Info universitaire
Nouveau programme de formation en médecine La faculté de médecine de l'Université du Manitoba annonce la création d'un nouveau programme d'études, soit celui d'Adjoint aux médecins. Cette classification existe déjà dans l'armée canadienne, mais il s'agit du premier programme universitaire du genre offert au Canada. Les adjoints aux médecins seront en mesure d'effectuer plus de tâches que les infirmières praticiennes, explique le Dr Bill Pope, du Collège des médecins, et leurs tâches seront plus diversifiées. Le grand avantage que procure cette formation, selon le Dr Pope, c'est que les adjoints aux médecins pourront alléger le travail des médecins dans les petites communautés mal desservies par le système actuel. Une douzaine d'étudiants sont inscrits à ce nouveau programme, et chacun possède déjà une expertise reliée à la médecine. Les 12 nouveaux adjoints aux médecins entreront en fonction en 2010. www.radio-canada.ca/regions/manitoba/2008/09/06/001-programme_medecine_adjoints_n.shtml

UQAR - Nouveaux visages aux Services aux étudiants Étienne Michaud prend place dans l’équipe avec un tout nouveau poste: travailleur de corridor. Il a été engagé à ce poste grâce à un don à la Campagne majeure de la Fondation. «Je souhaite, dit-il, faire de la sensibilisation, de la prévention auprès des étudiants en rapport avec la toxicomanie et le suicide, par exemple. Je vais aussi travailler avec les étudiants internationaux, pour faciliter leur intégration.» Étienne a une formation de technicien en travail social. Il possède quelques expériences de travail à la Maison des jeunes de Rimouski et dans le domaine de la santé mentale. /www.uqar.uquebec.ca/uqar-info/0908/Servicesetudiants.asp

La présence d'adjoint aux médecins dérange L'embauche d'adjoints aux médecins dans les urgences d'hôpitaux est contestée à Timmins. Le milieu infirmier se demande si la création d'une nouvelle catégorie de professionnels de la santé est nécessaire. L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario (AIIAO) ne voit pas la nécessité d'utiliser des adjoints aux médecins alors que ses membres pourraient faire le travail. « Pourquoi créer une nouvelle catégorie médicale pour alléger la tâche des médecins alors que nous on peut l'alléger si on est embauché pour faire », questionne Paul-André Gauthier de l'AIIAO. Depuis quelques mois, un projet pilote a cours dans quelques hôpitaux de la province, dont celui de Timmins, pour évaluer la possibilité d'utiliser plus d'adjoints aux médecins pour alléger la tâche des médecins dans les urgences. Ces professionnels, formés à l'école des Services de santé des Forces canadiennes à Borden, peuvent dispenser certains soins médicaux, mais doivent en tout temps être supervisés par un médecin et avoir son assentiment pour administrer un traitement. Mais les interrogations du milieu infirmier ne sont pas partagées par le Dr Chris Loretto qui constate que la présence d'un adjoint au médecin à l'hôpital de Timmins a permis de réduire le temps d'attente à l'urgence. Le Dr Loretto compare la situation actuelle à la création du programme d'infirmière-praticienne. Il rappelle les critiques exprimées à l'époque et mentionne qu'aujourd'hui, tous admettent qu'il a été bénéfique. www.radio-canada.ca/regions/Ontario/2007/05/15/007-assistant-medecins.shtml

Un cours pour apprendre à être... étudiant «Initiation au métier d'étudiants»... Ce titre ou du moins quelque chose qui veut dire cela, figurera effectivement dès cet hiver au programme des cours offerts aux étudiants de premier cycle qui choisiront l'Université du Québec... à Trois-Rivières! Dès l'hiver prochain, l'Université du Québec à Trois-Rivières commencera à imposer à tous les nouveaux étudiants un cours qui porte pour l'instant les titres officieux d'«UQTR 101» ou d'«Initiation au métier d'étudiant». Il s'agit d'une formation dont l'objectif principal est d'abaisser le taux d'abandon chez les nouveaux venus. «On parle d'une perte de l'ordre de 20 % la première année des nouveaux étudiants. C'est beaucoup», raconte Sylvain Delisle, doyen des études de premier cycle. Ce phénomène n'est pas unique à l'UQTR, mais l'université trifluvienne a décidé de prendre le taureau par les cornes en créant le Bureau de la réussite étudiante. Au printemps dernier, les instances de l'UQTR ont aussi adopté un plan quinquennal dont le contenu commencera à être appliqué dès cet hiver. Le décrochage à l'université est un phénomène bien concret et plutôt coûteux puisque près du quart des quelque 3000 nouveaux étudiants qui font leur entrée chaque année sur le campus trifluvien abandonne les études dès la première année. «C'est la première année qui est déterminante et même la première session. Les travaux montrent que le décrochage se produit souvent très rapidement chez les étudiants, on parle même souvent de la première moitié de session, ce qui correspond aux premiers résultats d'examens», raconte M. Delisle. «Notre objectif n'est pas de garantir à tous les étudiants qu'ils vont nécessairement réussir. On en échappe des bons, des gens qui ont tout pour réussir, qui devraient réussir. Les travaux l'ont montré, il y a toutes sortes de facteurs combinés qui nuisent à la réussite, par exemple les étudiants qui travaillent plus de 15 heures par semaine, ceux qui ont des responsabilités familiales. www.cyberpresse.ca/article/20080904/CPNOUVELLISTE/809040933/6785

Augmentation des nouvelles inscriptions à l'Université de Moncton, campus d'Edmundston Le campus d’Edmundston de l’Université de Moncton (UMCE) a connu une augmentation considérable au chapitre des nouvelles inscriptions à l’occasion de la 63e rentrée de l’établissement. Un total de 200 nouveaux étudiants et étudiantes se sont inscrits à temps plein, soit 23 de plus que l’an dernier. Les étudiants internationaux, quant à eux, continuent à manifester leur intérêt envers le campus d’Edmundston et on devrait dénombrer environ 15 nouveaux étudiants et étudiantes. Le nombre total d’étudiantes et étudiants inscrits à temps plein est sensiblement le même que l’an dernier. D’ici les prochains jours, on devrait atteindre le nombre d’environ 490 étudiantes et étudiants. « La plupart des secteurs d’études ont affiché une augmentation de nouveaux étudiants et étudiantes, ce qui est fort intéressant et un signe de la popularité constante du campus d’Edmundston », a indiqué le doyen des Études, Jacques Paul Couturier. « Les statistiques d’inscription sont fort encourageantes pour les prochaines années, a pour sa part signalé le vice-recteur, Paul Albert. La population du nord-ouest du Nouveau-Brunswick et d’ailleurs continuent d’appuyer le Campus et les étudiantes et étudiants sont convaincus que des études universitaires à Edmundston constituent un excellent choix dans leur cheminement personnel et leur plan de carrière. Chose certaine, les installations ultramodernes et le personnel hautement qualifié, compétent et attentionné du campus d’Edmundston ont tout pour séduire et sont un gage de succès chez nous! » www.cuslm.ca/nouvelles/suite.php?id=319

RENTRÉE UNIVERSITAIRE À L'U D'O Les cours de droit se modernisent Les étudiants qui fréquentent l'Université d'Ottawa sont les derniers à retourner en classe ce matin. Ils sont environ 36 000 à y suivre des cours, un nombre qui s'apparente à celui de l'année dernière. L'U d'O offre, au premier cycle, quatre nouveaux programmes en lien avec le droit, dont une formation de trois ans alliant le droit civil et la common law. "Ce genre de cours connaît de plus en plus de popularité avec les deux systèmes de droit en vigueur au Canada", précise Sylvie Lauzon, vice-rectrice associée aux études. Des programmes intègrent aussi le droit avec un autre baccalauréat comme celui spécialisé en développement international et mondialisation ou alors en science politique. Selon Sylvie Lauzon, les finissants en droit ne deviennent plus tous avocat ou notaire. Certains choisissent de se lancer en politique, en affaires ou en administration publique. Les secteurs des communications, de la criminologie, de la biopharmaceutique et de la biotechnologie connaissent également un regain de popularité cet automne. Le doyen des études supérieures et postdoctorales, Gary Slater, estime que les étudiants qui choisissent de poursuivre leurs études démontrent un intérêt marqué pour tout ce qui touche au domaine international. L'U d'O compte cette année 2500 étudiants à la maîtrise et au doctorat dont 500 sont de nouveaux venus aux études supérieures. www.cyberpresse.ca/article/20080904/CPACTUALITES/809040383/5046

Diplômé en pharmacie et… claviériste de Céline Dion ! Récit du parcours atypique du musicien-pharmacien Yves Frulla http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1647/221

L’UQAT veut se doter de résidences pour ses étudiants en 2009 Voilà à quoi pourraient ressembler les résidences pour étudiants que l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue souhaite se doter dès 2009. Aux prises avec un problème pour loger sa clientèle, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) souhaite se doter de nouvelles résidences à Val-d’Or et à Rouyn-Noranda. La construction pourrait débuter dès le printemps prochain. Selon les plans, 120 unités de logement seront construites sur l’ancien terrain de sports adjacent au Centre Jeunesse de Val-d’Or, de biais avec le Centre d’études supérieures Lucien-Cliche. Quelque 120 autres unités seront érigées à l’angle de la rue Iberville et du boulevard de l’Université, tout juste en face du pavillon de l’UQAT à Rouyn-Noranda. http://lecitoyendelavalleedelor.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=67643&catname=G%E9n%E9ral&classif=En+manchettes

Des étudiants de plus en plus engagés… dans leurs études Le militantisme n’a plus la cote http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1643/221

Formation, documentation
Une nouvelle forme de dépendance: être accro à Internet
L’Institut universitaire sur les dépendances cherchera à mieux cerner ce nouveau type d’accoutumance http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1650/221

Cours Autodidactique de Français Écrit http://www.cafe.edu/

Quand un détail de notre apparence devient une obsession Kieron O’Connor étudie une affection liée aux troubles obsessionnels compulsifs http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1686/221//

Le chainon manquant
Bernard Chapais comble le fossé entre la primatologie et l’anthropologie sociale. Qu’est-ce qui distingue la société humaine des autres sociétés de primates et quelle en était la forme ancestrale? Pour le primatologue Bernard Chapais, professeur au Département d’anthropologie, toutes les sociétés humaines sont construites sur la même structure archétypale caractérisée par l’établissement de liens privilégiés et prolongés entre partenaires sexuels et par la pratique de l’exogamie. C’est en substance le nœud de la thèse qu’il défend dans son dernier ouvrage, Primeval Kinship: How Pair-Bonding Gave Birth to Human Society (Harvard University Press, 2008). Le soutien parental du mâle ne serait venu que par la suite, notamment après l’encéphalisation qui conduit à la naissance de bébés plus démunis qui ont besoin de plus de soins. C’est la première fois qu’un chercheur réunit toutes ces pièces du casse-tête de l’évolution de la société humaine. L’accueil serait enthousiaste du côté tant des primatologues que des ethnologues, qui reconnaissent tous la plausibilité du scénario étayé par l’ensemble des connaissances actuelles et qui apprécient le caractère non polémiste de l’ouvrage. Bernard Chapais apporte ainsi un double chainon manquant: celui qui unit la primatologie et l’ethnologie et celui qui unit la société humaine et les autres sociétés de primates. http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1683/221



---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admisssion du trimestre d'hiver 2009 sera mis en ligne au début d'octobre 2008
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC


Votre courriel :

03 septembre 2008

V 7 No 3: Modifications au RREC de juillet 2008

Des milliers de Bécasseau semipalmé

(Plage Évangéline Grand Pré)


Section Nouvelles www.acoc.info
Poste d'api au Cegep de St-Laurent date limite : 8 septembre, 16h30
Poste d'api au Collège de Rosemont date limite : 11 septembre, 16h30
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=945


MODIFICATIONS AU RREC EN JUILLET 2008 Parmi les modifications qui ont été apportées au RREC en juillet 2008, deux touchent plus spécifiquement l’admission au collégial : 1. La possibilité qu’un candidat soit admis de façon conditionnelle au cégep malgré qu’il lui manque un maximum de six (6) unités pour obtenir son DES. Tout étudiant concerné par cette mesure serait dans l’obligation de réussir ces unités au secteur secondaire et ce, pendant la première session de ses études collégiales ; 2. La possibilité d’être admis au cégep sur la base d’une formation et une expérience jugées suffisantes après une interruption d’études pendant au moins 36 mois. L’application de ces deux modifications est prévue pour l’automne 2009 et est facultative, selon le cégep, en 2008-2009. Évidemment, les cégeps auront à modifier leurs règlements d’admission pour se conformer à ces dernières modifications. Un comité du MELS se réunira en septembre pour en arriver rapidement à une compréhension et à une interprétation commune des nouvelles modifications au RREC. Les conseillers d’orientation et d’information scolaire doivent donc demeurer prudents et attendre les conclusions du comité avant d’informer un candidat ou de modifier son projet d’étude. L’approbation ministérielle de l’ensemble des programmes de mathématiques et de sciences de la 4e et de la 5e secondaire devrait se faire sous peu. Le ministère devrait donc faire connaître au cours de l’automne 2008 les conditions particulières d’admission aux programmes conduisant au DEC (préalables de programmes). Veuillez noter que, jusqu’à maintenant, selon les informations disponibles à ce jour, aucun cégep ne donne à l’automne 2008 les cours de mise à niveau du secteur secondaire qui sont visés par l’article 2 du RREC depuis l’automne 2007 (langue d’enseignement de 5e, langue seconde de 5e, mathématiques de 4e, sciences physiques de 4e et histoire de 4e). Les élèves concernés ont été référés aux commissions scolaires. Bulletin spécial du SRAM et du SRACQ www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=923



Cliquer sur l'image pour l'agrandir


Info collégiale
Nominations aux commissions du Conseil supérieur de l'éducation La présidente du Conseil supérieur de l'éducation, Mme Nicole Boutin, annonce la nomination de 26 nouveaux membres au sein de ses cinq commissions. Par la diversité des personnes qui composent chacune de ses instances, le Conseil joue son rôle de pont entre les acteurs de l'éducation, la population en général et les décideurs. On y retrouve des acteurs de l'éducation de tous ordres et secteurs d'enseignement, tant du personnel de l'éducation que des parents, des élèves et des étudiants. Ce sont près d'une centaine de personnes qui, par leur engagement citoyen et à titre bénévole, contribuent aux travaux du Conseil et de ses différentes commissions et comités. www.cse.gouv.qc.ca/FR/Commissions/index.html Membre à la Commission de l’enseignement collégial : Sophie POIRIER Conseillère d'orientation et aide pédagogique individuelle Collège Jean-de-Brébeuf

Le Consortium d’animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur vient de rendre disponible sur le magazine électronique du CAPRES : "L'Option Contact-Élèves: appréciation d'une mesure de soutien aux élèves" par Frédéric Talbot, Collège Ahuntsic. www.uquebec.ca/capres/fichiers/art-Ahuntsic-Sept-08.shtml À surveiller dans les prochaines semaines sur le magazine électronique du Consortium (www.uquebec.ca/capres ), la diffusion des activités 2008-2009 organisées par le CAPRES.

Nouvelle hausse du nombre d’étudiants au cégep
Selon les données préliminaires recueillies par la Fédération des cégeps entre le 1er et le 22 août 2008, 163 869 étudiantes et étudiants sont inscrits cet automne dans l’un ou l’autre des 48 cégeps du Québec, au secteur de l’enseignement ordinaire. Cette prévision est de 4 % supérieure à celle enregistrée à la même date l’an dernier. De ces 163 869 étudiants, 78 242 sont de nouveaux inscrits au cégep. « La forte hausse amorcée l’an dernier se poursuit et c’est une très bonne nouvelle. Pour assurer notre avenir collectif, en particulier dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, il faut espérer voir toujours davantage de jeunes poursuivre leurs études à l’enseignement supérieur », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Gaëtan Boucher. Selon les informations préliminaires obtenues par la Fédération, la situation varie selon les régions du Québec. Ainsi, par comparaison avec l’automne 2007, les collèges des régions suivantes devraient connaître cette année : Montréal : une hausse de 3,3 % (1780 étudiants) Québec : une hausse de 3,9 % (715 étudiants) Laval—Laurentides—Lanaudière : une hausse de 7,5 % (1425 étudiants) Montérégie : une hausse de 5,8 % (1170 étudiants) Saguenay—Lac-Saint-Jean : une hausse de 1,3 % (110 étudiants) Centre du Québec—Mauricie : une hausse de 1,4 % (125 étudiants) Outaouais : une hausse de 4,1 % (230 étudiants) Bas-Saint-Laurent—Gaspésie : une hausse de 2,1 % (145 étudiants) Estrie : une hausse de 4 % (275 étudiants) Chaudière-Appalaches : une hausse de 1,5 % (80 étudiants) Abitibi-Témiscamingue : une hausse de 2,8 % (75 étudiants) Côte-Nord : une hausse de 16,5 % (195 étudiants) Sur les 163 869 étudiants inscrits au cégep à l’enseignement ordinaire, environ 50 % sont au secteur préuniversitaire, 45 % au secteur technique et 5 % en session d’accueil et d’intégration. Les filles représentent 58 % de la population étudiante totale et les garçons 42 %, comme l’an dernier. Environ 1200 étudiants étrangers sont inscrits dans l’un ou l’autre des établissements du réseau collégial public cette année, dont plus de 500 proviennent de l’Île de la Réunion et près de 100, de la Nouvelle-Calédonie. Les autres étudiants sont issus de divers pays, dont les États-Unis, le Maroc, la Tunisie, le Mexique et le Venezuela. Par ailleurs, 22 226 personnes étaient inscrites en formation continue au cégep en 2007. www.cnw.ca/fr/releases/archive/August2008/27/c6866.html

Gestion des matières résiduelles - Le Cégep Limoilou offre une nouvelle formation destinée aux employés d’industries, de commerces et d’institutions L’empreinte écologique des organisations ne peut plus être laissée au hasard. C’est pourquoi le Cégep Limoilou offre une formation en Gestion des matières résiduelles visant à améliorer la performance environnementale des organisations. Pour relever les défis majeurs que posent les nouvelles exigences environnementales, l’opinion publique, le développement durable ou les coûts grandissants reliés à l’élimination des déchets, la gestion des matières résiduelles dans les industries, les commerces et les institutions ne peut plus être laissée au hasard! La formation axée sur la pratique est donnée par des spécialistes. Au coût de 600 $ par personne, la formation est offerte à raison de trois heures par semaine à compter du 24 septembre 2008 au Campus de Québec, 1300, 8e Avenue, Québec. Tout au long des modules de formation, les participantes et les participants seront en mode « résolution de problèmes » pour trouver des solutions adaptées à la réalité de leur organisation. Des outils concrets seront présentés afin de soutenir les participants dans leur milieu de travail (grilles d’analyse, modèles, études de cas, références, listes de fournisseurs, etc.). Les participants : rédigeront concrètement le plan de gestion des matières résiduelles (GMR) de leur organisation; planifieront l’implantation de celui-ci, afin d’atteindre les objectifs environnementaux; travailleront à mettre en place les points de contrôle nécessaires pour effectuer un suivi efficace du plan de gestion des matières résiduelles; effectueront un bilan environnemental, tant au niveau des matières résiduelles que des coûts des initiatives environnementales. Parmi les éléments de contenu, les participants étudieront les enjeux réglementaires et les processus de gestion des matières recyclables, des matériaux de construction, des déchets ultimes, des gros rebuts, des matières putrescibles et des boues. En collaboration avec Québec-ERE, le Cégep Limoilou offre cette nouvelle formation en Gestion des matières résiduelles qui a été développée et expérimentée avec succès par le Cégep de Granby. Rappelons que le Cégep Limoilou est le premier établissement d’enseignement collégial de la grande région de Québec qui a été agréé Établissement vert Brundtland (EVB) en 2005. www.climoilou.qc.ca/news/gestion_des_matieres_residuelles_213.php

Une école de techniciens voit le jour
La base militaire de Bagotville est désormais dotée d'une nouvelle école de techniciens affectés à l'entretien des avions de chasse F-18. La mise sur pied de l'établissement favorisera la création d'une trentaine d'emplois supplémentaires. L'enseignement, qui se donnait auparavant à Cold Lake, en Alberta, permettra de former plus d'une centaine de techniciens chaque année. Selon le capitaine Jean-Baptiste Michon, entre 80 et 90 apprentis techniciens seront formés au terme de la première année. Une vingtaine de techniciens en armement suivront également une formation lors de la première année d'activité de l'établissement. Les 16 premiers étudiants sont arrivés cette semaine à la base de Bagotville. Ce nouvel escadron de formation technique était jugé essentiel par les Forces canadiennes parce que le nombre de techniciens a diminué de façon draconienne au cours des dernières années. www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2008/08/26/004-ecole_bagotville_techniciens_n.shtml

Cégep de Rivière-du-Loup - Travailleurs en loisir : Faites reconnaître vos compétences! Les travailleurs en loisir désirant acquérir un diplôme de niveau collégial confirmant officiellement leur expérience pourront désormais faire reconnaître les compétences acquises par le biais de la démarche de Reconnaissance des acquis et des compétences du Cégep de Rivière-du-Loup. Les candidats pourront ainsi obtenir un diplôme d’études collégiales en Techniques d’intervention en loisir. L’obtention du DEC, témoignant de la certification officielle du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, permet aux candidats de bénéficier des conditions de travail afférentes aux qualifications de technicien, de faire valoir leurs compétences auprès des employeurs éventuels et de faciliter ainsi l’intégration à l’emploi. Selon monsieur Carol Gilbert, enseignant en Techniques d’intervention en loisir au Cégep de Rivière-du-Loup, « l’obtention du DEC constitue sans conteste un plus pour les travailleurs en loisir, dont la profession mérite d’être reconnue à part entière. » Ce programme vise essentiellement les candidats déjà au travail qui détiennent une expérience significative dans le domaine. Afin d’obtenir ce diplôme, les candidats devront soumettre leurs acquis à un processus d’évaluation rigoureux ce qui leur permettra de répondre aux exigences du programme collégial tout en continuant à travailler. Un expert de contenu évaluera l’expérience des candidats par le biais de questionnaires, de travaux pratiques et d’entrevues. Les personnes intéressées peuvent obtenir de l’information dès maintenant en communiquant avec Lise Chouinard, au Service de la formation continue du Cégep de Rivière-du-Loup, au 418 862-6903, poste 2405. On peut également consulter le site Internet de la reconnaissance des acquis, à l’adresse http://www.reconnaissancedesacquis.com/

Le privé moins attrayant
La Commission scolaire de Montréal (CSDM) constate cette année un ralentissement de l'exode de ses élèves vers les écoles privées. Ainsi, 75 % de ses finissants du primaire ont choisi de rester dans des écoles de la CSDM pour y suivre leurs études secondaires, contre seulement 69 % l'an dernier. La présidente de la CSDM, Diane de Courcy, se réjouit de ce renversement de la tendance. Cela dit, l'attraction de l'école privée reste forte dans l'ensemble du Québec. Le nombre d'élèves dans les écoles privées est en hausse de 12 % en six ans, tandis que celui des écoles publiques a diminué de 7 % pendant cette période. La ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, veut recréer le lien de confiance entre les parents et l'école publique. « Ce lien, il a été rompu dans certains cas et, ce que je souhaite, c'est que ce lien soit recréé au Québec, dans toutes les commissions scolaires », a-t-elle dit. À l'occasion de la rentrée scolaire, jeudi, la ministre Courchesne a rappelé les différentes initiatives de son gouvernement, notamment pour lutter contre le décrochage scolaire et la violence à l'école et pour mieux encadrer les élèves en difficulté. www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2008/08/29/004-ecoles-privees-csdm_n.shtml

Des bracelets GPS contre le décrochage
Le bracelet qui sera utilisé dans une école du Texas pour lutter contre le décrochage empruntera la technologie qui sert à fabriquer cette montre GPS. Les décrocheurs du comté texan de Bexar n'ont qu'à bien se tenir. Dans les écoles de ce quartier populeux de San Antonio, les élèves qui manquent l'école pendant plus d'un mois et demi seront surveillés nuit et jour au moyen de bracelets GPS qu'ils porteront à leur cheville. www.cyberpresse.ca/article/20080903/CPACTUEL/809030873/6685

Info universitaire
Rentrée 2008 à l’Université de Sherbrooke - 568 nouveaux étudiants en médecine et sciences de la santé La Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke consolide les projets entrepris lors des dernières années et poursuit son expansion en accueillant ses nouveaux étudiants à la session d’automne 2008. En tout, la Faculté accueillera 568 nouveaux étudiants de premier cycle dans ses programmes de pharmacologie, ergothérapie, physiothérapie, sciences infirmières et au doctorat en médecine offerts à Longueuil, Sherbrooke, Saguenay et Moncton. Le programme de doctorat en médecine compte 201 nouvelles inscriptions aux études médicales pré-doctorales. Ces étudiants seront répartis dans les trois sites offrant cette formation, soit 24 étudiants à Saguenay, 25 à Moncton et 152 à Sherbrooke. Fort des succès de la délocalisation, les campus conjoints de Saguenay et de Moncton accueillent leur troisième cohorte d’étudiants en médecine. Du côté de Sherbrooke, des étudiants francophones de Terre-Neuve, de la Nouvelle-Écosse et de l’Ouest canadien comblent les postes réservés par leurs gouvernements provinciaux afin d’offrir des études médicales en français à ces étudiants. Cette année, l’École des sciences infirmières accueille 166 étudiantes et étudiants au baccalauréat en sciences infirmières, dont 89 au Campus de Longueuil et 77 au Campus de la santé de Sherbrooke. Officiellement créée en 2004 (l’École était auparavant le département des sciences infirmières de la FMSS), l’École a multiplié les innovations en créant de nouveaux programmes et en formant de plus en plus de liens avec d’autres universités et regroupements scientifiques. Parmi les nouveautés, l’École des sciences infirmières accueille en septembre les premiers étudiants à la formation d’infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPS). Pour obtenir l’appellation IPS, les étudiants devront compléter un cumul de diplômes, soit une maîtrise en sciences cliniques avec cheminement en sciences infirmières de type cours et un diplôme de 2e cycle d’études spécialisées en soins de première ligne. Les finissants de ce programme seront en mesure de prodiguer des soins infirmiers et certains soins médicaux répondant aux besoins complexes des patients et de leur famille. D'autre part, il faut souligner que l’École des sciences infirmières augmente ses liens avec d’autres institutions et pousse ses activités de recherche. Elle deviendra membre d’organisations de prestige en se joignant dès cet automne au centre de Formation et expertise en recherche en administration des services infirmiers (FERASI) ainsi qu’au Groupe de recherche interuniversitaire en interventions en sciences infirmières du Québec (GRIISIQ). Le succès de l’École de réadaptation ne dément pas : elle a reçu plus de 1000 demandes d’admission au printemps dernier. Alors qu’elle entame sa deuxième année, on augmente le nombre de places disponibles à cette formation contingentée, en passant de 28 à 36 étudiants dans les programmes conjoints de baccalauréat-maîtrise en physiothérapie et en ergothérapie. Suivant les méthodes pédagogiques innovantes éprouvées du doctorat en médecine, l’École de réadaptation compte maintenant 128 étudiants. www.usherbrooke.ca/medias/communiques/2008/aout/rentree_fmss.html

Formation en sécurité des parcs éoliens; Premiers élèves attendus à l'automne Un premier groupe de formation à la sécurité et au sauvetage dans les parcs éoliens sera formé à Rimouski cet automne. Plus de 150 personnes participeront à un premier volet de cette formation le mois prochain à Cap-Chat. Le cours offert par le laboratoire en énergie éolienne de l'Université du Québec à Rimouski est le premier du genre au Canada. La formation est le fruit de la collaboration de l'université avec des groupes français de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux. Le but est de former tous les travailleurs en éolien aux règles de sécurité et d'intervention. Les travailleurs pourront ainsi évaluer une situation potentiellement dangereuse et seront même en mesure d'évacuer un collègue de travail coincé au sommet d'une éolienne. Professeur à l'UQAR, Jean-Louis Chaumel précise qu'un des objectifs poursuivis est de bâtir des équipes d'intervention. « On peut imaginer que dans quelque temps, on aura à Rimouski et à Cap-Chat un véhicule d'urgence équipé, avec une équipe d'urgence jour et nuit qui est capable d'intervenir dans des cas comme ça », fait-il valoir. Le projet intéresse des chercheurs de la Syrie, du Liban, de la Roumanie et de l'Algérie. Ils étaient de passage cette semaine à l'UQAR. Ils ont pu profiter de leur séjour pour assister à une première démonstration à Pointe-au-Père où est installée une petite éolienne. Une démonstration plus importante destinée aux travailleurs du secteur se déroulera les 22 et 23 septembre sur le site Éole à Cap-Chat. L'endroit est d'ailleurs envisagé comme lieu possible de la formation. Une formation offerte par l’UQAR Travailler dans les éoliennes, un métier à HAUTS risques ? www.uqar.uquebec.ca/uqar-info/0608/Securiteeoliennes.asp Détails et inscription www.uqar.uquebec.ca/eolien/documents/securite_et_sauvetage.pdf

Les futurs pharmaciens reçoivent leur sarrau (vidéo) Deux cents étudiants font leur entrée dans le monde de la pharmacie. Au cours d’une cérémonie émouvante, le doyen de la Faculté de pharmacie, Pierre Moreau, a offert un sarrau à chacun des 200 nouveaux étudiants du programme de doctorat professionnel en pharmacie. Les futurs pharmaciens ont également reçu un parchemin sur lequel figurait le texte de l’affirmation solennelle de l’étudiant. Après avoir enfilé la fameuse blouse blanche, les étudiants ont lu à voix haute ce serment qui les incite à adopter un comportement éthique et professionnel dans l’exercice de leurs futures fonctions. http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1631/337 Les futurs pharmaciens prêtent serment http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1655/225

Formation, documentation
PROGRAMMATION 2008-2009 DU CENTRE PSYCHO-SOLUTIONS À l’attention des professionnels en relation d’aide et/ou de la personne responsable de la formation de ces intervenants, le Centre Psycho-Solutions vous présente ci-joint sa nouvelle programmation d’activités de formation sur la thérapie brève orientée vers les solutions et les approches collaboratrices pour l’année 2008-2009 à Québec et à Montréal. Vous pouvez bénéficier des activités du Centre Psycho-Solutions de deux façons: +S'inscrire au programme de formation continue de deux années ou aux activités à la carte; +Organiser une formation sur mesure dans votre organisme ou former un groupe dans votre région. Pour toute information, contactez-moi au (418) 843-2970 ou par courriel au centre@psycho-solutions.qc.ca ou consultez mon site web à http://www.psycho-solutions.qc.ca/ En espérant que ce programme réponde à vos besoins, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs. Yves Gros-Louis, psychologue et directeur

Espoir et détresse chez les survivantes du génocide rwandais (vidéo) Mélanie Vachon a passé deux mois en compagnie de veuves rwandaises. Au printemps dernier, Mélanie Vachon, étudiante au doctorat en psychologie de l’Université de Montréal, s’est rendue au Rwanda pour étudier l’adaptation psychologique des veuves rwandaises aux pertes et aux traumatismes causés par le génocide de 1994. Elle a vécu deux mois au Centre César. Situé dans le village Avega de Kimironko, ce centre communautaire accueille chaque jour environ 85 femmes qui travaillent à la fabrication de produits d’artisanat et à la production de travaux de couture. Le Centre offre également des services de banque alimentaire, de garderie, de clinique médicale et de parrainage des enfants d’âge scolaire. Mélanie Vachon y a rencontré des femmes au courage extraordinaire et a recueilli des témoignages poignants. http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1605/337 Soutenir les femmes du Rwanda http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1642/228


---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admisssion du trimestre d'hiver 2009 sera mis en ligne au début d'octobre 2008
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Carrefour de l’orientation
(thème possible: L'orientation et la clientèle des services adaptés) le mercredi 26 novembre 2008 à l’UQAR-Lévis jumelé avec une rencontre avec les représentants des deux campus et la journée des partenaires de l’université Laval, le lendemain, jeudi le 27 novembre 2008 Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC



Votre courriel :