30 novembre 2008

V 7 No 16 : Choix de carrière et personnes handicapées

Après l’édition, l'information est ajustée, s'il y a lieu,
sur le site à la page de chaque numéro.

Carrefour de l'orientation 2008 Le raisonnement clinique avec Alain Dubois c.o. Le document de la présentation sera sur le site de l'ACOC à la page des Carrefours www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=960

Choix de carrière & personnes handicapées
Que ce soit au niveau des études professionnelles www.camo.qc.ca/documentation/fpt2007.php , collégiales www.camo.qc.ca/documentation/ftechnique2007.php ou universitaires www.camo.qc.ca/docexternes/aqicebs.pdf, la présence des personnes handicapées est palpable. Cette présence se doit d’être plus grande afin que les personnes handicapées puissent être en mesure d’acquérir les compétences nécessaires pour profiter des nombreuses opportunités d’emplois au Québec qui se présenteront dans les prochaines années. À cet égard, un choix de carrière éclairé s’avère important. C’est pourquoi le CAMO pour personnes handicapées, au cours des dernières années, a réalisé ou collaboré à la réalisation de différents outils permettant : d’avoir une meilleure idée de métiers accessibles aux personnes handicapées (Répertoire d'emplois occupés par des personnes sourdes et malentendantes www.camo.qc.ca/documentation/repertoirecqda.php et Répertoire d’emplois occupés par des personnes ayant des limitations visuelles www.horizon-travail.org/repertoire.php); d’être sensibilisé aux éléments à considérer dans l’orientation d’une personne handicapée www.horizon-travail.org/repertoire.php; de mieux connaître les ressources pouvant faciliter l’accès aux études de façon générale www.camo.qc.ca/formation/etudesans.php ou plus particulièrement la formation professionnelle et technique www.camo.qc.ca/documentation/brochurefpt.php. Avec ces outils, le CAMO souhaite appuyer les personnes handicapées (et les gens qui les accompagnent, comme les conseillers et conseillères en orientations) dans leurs démarches pour trouver un métier ou une profession correspondant à leur capacité et leurs aspirations. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter M. Frank Bouchard, conseiller au CAMO pour personnes handicapées f.bouchard@camo.qc.ca . Pour en savoir davantage sur le CAMO, consultez le http://www.camo.qc.ca/ .

Notre direction est à se pencher sur la mise en place de la plage horaire élargie. Ce nouvel horaire débuterait à l’automne 2009.. La direction consulte les trois syndicats des enseignants, de soutien et le personnel professionnel afin d’avoir des suggestions pour un aménagement répondant aux besoins des étudiants et accomodant le personnel. Nous sommes à l’étape de prendre connaissance des changements encourus par un horaire avec plage élargie dans les différents cégeps. Les conseillers d’orientation, les psychologues et les aide pédagogiques ont-ils adapté leurs heures de service ? Répondre à Chantale Desjardins Conseillère d'orientation Cégep de Sherbrooke Chantale.Desjardins@CegepSherbrooke.qc.ca


Test d'aptitude aux études dentaires - Date limite: 15 janvier 2009
Admission en communication à l'UQAM
On recherche un directeur ou une directrice du service de consultation et d'orientation à l'Université Concordia

DIRECTEUR OU DIRECTRICE – SERVICE DE CONSULTATION ET D’ORIENTATION à l’université Concordia. Prière d’envoyer un curriculum vitæ ainsi qu’une lettre d’accompagnement au plus tard le 5 décembre 2008, date de clôture de l’affichage, à l’attention de : Elvira Fiorentino Université Concordia Service des ressources humaines et des relations avec le personnel S-FB 1130 1455, boul. de Maisonneuve O. Montréal (Québec) H3G 1M8 Téléc. : (514) 848-2844 Courriel: Candidats et candidates externes hr-employment@concordia.ca Veuillez suivre le lien suivant : http://hr.concordia.ca/jobs/postings/index.php?f=detail&job_id=2925

Info collégiale
A-t-on atteint un plafond dans la diplomation au secondaire? Les «activités collaboratives» donnent peu de résultats. Le gouvernement aurait-il donc tort de viser un objectif de 85 %? «Cet objectif politique est peut-être irréaliste, répond le chercheur. Les mesures adoptées dans les années 70 et 80 ont porté leurs fruits, mais il est possible que nous ayons atteint un plafond.» Là où il y aurait des gains à faire, à son avis, c’est auprès des 30 % de la clientèle scolaire qui se retrouvent dans les classes ordinaires du réseau public. Alors que les faibles vont demeurer faibles et que les forts vont réussir peu importe les conditions, «il suffirait de peu pour prévenir le décrochage chez les élèves moyens, estime Pierre Lapointe. Ceux que l’on perd ne reviennent pas.» http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2066/221/

«Étiqueter un enfant, c’est le marquer pour la vie» Jacinthe Guèvremont instaure au CPE de l’UdeM un programme de prévention des troubles du développement http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2064/221/

Pénurie en radiologie: des milliers d'examens reportés
À cause du manque de technologues en radiologie, plus de 11 000 examens d'imagerie ont dû être reportés en 2007 au Québec, selon un sondage mené par l'Ordre des technologues en radiologie du Québec (OTRQ). Le sondage indique que les hôpitaux ont notamment été dans l'obligation de retarder 3000 mammographies, 2000 échographies, 3000 examens de tomodensitométrie et 900 résonnances magnétiques.Selon l'OTRQ, la pénurie de personnel devrait augmenter dans le futur, puisque 43 pour cent de ses 4244 membres prévoient prendre leur retraite d'ici dix ans et que d'ici 2011, deux nouveaux départements de radio-oncologie ouvriront au Québec. Par ailleurs, la situation est similaire chez les inhalothérapeutes du Québec. Leur manque d'effectif est actuellement estimé à 33 personnes et atteindra 226 en 2020, si la tendance se maintient. www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/200811/26/01-804427-penurie-en-radiologie-des-milliers-dexamens-reportes.php

Le cégep veut plus d'argent
«Quand on a fait ce projet, c'est incroyable le nombre d'appuis que l'on a reçu», souligne Marie-Johanne Lacroix, directrice générale du cégep de Granby. Le cégep de Granby veut faire plus pour les personnes souffrant d'un trouble envahissant du développement (TED). Pour y arriver, le collège a besoin de plus d'argent et espère l'obtenir du gouvernement du Québec. Le collège a déposé une demande au ministère de l'Éducation, la semaine dernière, pour devenir un centre de transfert technologique (CTT) pour les TED. Si le Ministère y consent, le cégep touchera 150 000 $ chaque année pour effectuer des recherches et augmenter les services qu'il offre déjà à cette clientèle. En mai 2007, le collège a démarré le service de gardiennage Le Hamac, ce qui permet aux parents de s'accorder deux heures de répit pendant que les étudiants en Technique d'éducation spécialisée gardent leur enfant. Plus aucune place n'est disponible. Le mois dernier, le cégep a inauguré la salle Snoezelen. Cette salle de stimulation permet aux étudiants de mettre la théorie en pratique. Les jeunes y reçoivent des patients. Le cégep a investi 20 000 $ dans cette salle blanche. L'oeuvre des Manoirs Ronald McDonald a accordé 30 000 $. «Quand on a fait ce projet, c'est incroyable le nombre d'appuis que l'on a reçu», souligne Marie-Johanne Lacroix, directrice générale du cégep de Granby. Des lettres d'appuis signées par les CSSS de la Haute-Yamaska et la Pommeraie, le CRDI Montérégie-Est, la commission scolaire du Val-des-Cerfs, la Ville de Granby ainsi que par l'Université de Sherbrooke accompagnent la demande que le cégep a envoyée au Ministère. L'intérêt est grand pour le Hamac et la salle blanche. Le cégep est débordé. «Il est cependant clair que notre réponse actuelle aux besoins exprimés par la communauté est insuffisante», est-il écrit dans la demande que le cégep a acheminée au Ministère pour l'obtention d'un CTT. Le député de Shefford, François Bonnardel, applaudit l'initiative du collège. Ce projet ne nuit pas du tout au centre d'aide spécialisé pour les jeunes de 0-5 ans souffrant d'un TED qu'a proposé de mettre sur pied l'adéquiste. «C'est tant mieux si nous avons un centre de transfert technologique. Plus il y aura de l'aide, mieux ce sera, considère-t-il. Dans le milieu de la santé, le temps d'attente pour une première consultation pour un enfant est de six à huit mois. Bonne chance si tu veux un rendez-vous», lance-t-il. Dans le document qu'il a fait parvenir au Ministère, le collège parle plutôt d'un délai d'attente de 18 à 24 mois pour les familles. À la commission scolaire du Val-des-Cerfs, cette année, 140 élèves souffrent d'un trouble envahissant du développement. L'an dernier ils étaient 80. Le cégep se propose d'être un partenaire pour l'aide apportée à ces enfants. Pour ça, plus d'argent est nécessaire. www.cyberpresse.ca/la-voix-de-lest/actualites/200811/22/01-803292-le-cegep-veut-plus-dargent.php

Cégep: toutes les décisions bientôt prises à Repentigny ?
Le Cégep de la rue Saint-Charles risque de perdre son identité. Cégep: toutes les décisions bientôt prises à Repentigny ? Dix ans après sa création, le Cégep régional de Lanaudière pourrait voir sa mission transformée par Québec pour devenir un collège conventionnel. En conséquence, les conseils constituants de Joliette, L'Assomption et de Terrebonne seraient abolis. Le projet de loi déposé à la fin d'octobre n'a pas été bien loin à cause du déclenchement de la campagne électorale. Toutefois, le dossier refera surface lorsque les élus retourneront à l'Assemblée nationale. Cette centralisation n'est pas sans rappeler la fondation de la Commission scolaire des Samares à même notamment l'influente Commission scolaire de l'Industrie. Ce n'est pas à Joliette mais à Saint-Félix-de-Valois que la nouvelle entité a établi son siège social en y rapatriant de nombreux emplois. «Si la formule se reproduit, notre capitale régionale va perdre des plumes», a confié, désolé, un intéressé au dossier. Le conseil d'administration du Cégep régional de Lanaudière prend très au sérieux ce dossier piloté par le ministère de l'Éducation. Lors d'une séance extraordinaire, les administrateurs ont adopté une résolution unanime pour le maintien de la formule actuelle. Un cégep conventionnel aurait, croit-on, plus de difficulté à être près de ses clientèles. De préciser le porte-parole du mouvement, Louis Lavoie, «nous ne réclamons pas le statu quo. Nous sommes pour le maintien d'un modèle régional qui pourrait être bonifié.» www.laction.com/article-271363-Cegep-toutes-les-decisions-bientot-prises-a-Repentigny.html

Le cégep de Lévis-Lauzon vous offre de devenir « SALUBRISTE » Nouveau et exclusif dans la région . Le Cégep de Lévis-Lauzon offre en février 2009 une toute nouvelle formation dans la région : une attestation d’études collégiales (AEC) en Hygiène et salubrité en entretien sanitaire. « Dans le contexte actuel, où l’éclosion et la propagation des infections liées à la contamination par les bactéries et autres organismes est une préoccupation de tous les instants, l’importance de la prévention n’est plus à démontrer » , affirme Mme Diane Samson, directrice par intérim de la formation continue. Développé par le Collège de Shawinigan, ce programme vise à former des personnes capables de réaliser diverses tâches d’entretien sanitaire, tout en respectant des normes spécifiques d’asepsie et de désinfection. On y enseigne l’application de techniques liées à l’hygiène et la salubrité dans les milieux tels que les centres hospitaliers, les résidences de soins de longue durée, les services de garde, les entreprises de transformation des aliments et toute autre entreprise qui requiert l’application de normes en prévention des maladies et infections. C’est suite à une consultation menée auprès du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Grand Littoral que le Cégep de Lévis-Lauzon a pris la décision d’offrir ce programme. Les établissements de santé de la région auront besoin, au cours des prochaines années, de combler plusieurs postes vacants et ce Centre s’est montré très intéressé à accueillir les futurs finissants du programme. Il a également offert sa collaboration afin de donner une couleur très régionale au programme. En effet, le CSSS du Grand Littoral a pris un virage vert de type écologique pour l’entretien sanitaire de l’ensemble de ses installations, réalisant ainsi des gains importants sur la santé, le bien-être et la sécurité du personnel et des usagers, tout en contribuant à préserver la qualité de l’environnement par l’utilisation de produits certifiés ECOLOGO et GREEN SEAL. Au cours de leur formation, les étudiants bénéficieront donc de cette expertise. Le programme, d’une durée de 615 heures, débutera le 19 janvier 2009, de jour, à raison de 25 heures de cours par semaine. Il se termine par un stage en établissement de 225 heures, une excellente porte d’entrée sur le marché du travail. Emploi-Québec appuie également ce programme en offrant du soutien financier aux personnes sans emploi qui répondent aux critères d’admissibilité pour un retour aux études. Informez-vous auprès du centre local d’emploi (CLE) le plus près de chez vous. Cette attestation s’adresse à des candidats adultes, qui possèdent un diplôme d’études secondaires. Il n’y a pas de frais de scolarité et la formation est admissible au programme d’aide financière du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Pour répondre à toutes vos questions concernant le programme, le marché du travail, les exigences d’admission, les possibilités de financement, une rencontre d’information aura lieu le mardi 25 novembre prochain à 19h00, au Cégep de Lévis-Lauzon. À cette occasion, il y aura un employeur potentiel d’envergue qui sera sur place afin de présenter les conditions salariales et les avantages sociaux. Les personnes désireuses d’y participer peuvent s’inscrire par téléphone au 418-835-1421, poste 3360. www.clevislauzon.qc.ca/Communiques/Hygiene-Salubrite-AEC.pdf

Investissement de 3 M$ au Collège Ellis
Le Collège Ellis de Trois-Rivières a récemment inauguré ses nouveaux locaux et nouveaux services réalisés à son campus du secteur Cap-de-la-Madeleine. L'investissement de 3 millions $ a permis, en plus d'améliorer les services déjà en place, d'ouvrir un nouveau département d'inhalothérapie. Dans le contexte actuel du marché du travail et du système de santé, le Collège Ellis vise à se développer de plus en plus dans le secteur de la santé. Ainsi, le nouveau département d'inhalothérapie peut maintenant accueillir les étudiants en Techniques d'inhalothérapie, un programme technique de trois ans qui mène les étudiants dans une discipline où l'on observe actuellement une pénurie de main-d'oeuvre. www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/economie/200811/20/01-802641-investissement-de-3-m-au-college-ellis.php

La déclaration des cégeps en prévention du suicide entre au Sénat Un mois après sa transmission par la Fédération des cégeps à l’Association canadienne de prévention du suicide, la Déclaration en prévention du suicide fera son entrée au Sénat canadien par l’entremise du sénateur Dennis Dawson qui en fera la lecture dans les deux langues officielles. hwww.radiovm.com/Nouvelles/Details.aspx?/=A&n=16294

Nouveau produit en ligne : l’Inventaire visuel d’intérêts professionnels est maintenant disponible dans REPÈRES Mieux connu sous le nom de IVIP, l'Inventaire visuel d'intérêts professionnels est maintenant disponible dans le système REPÈRES de la Société GRICS. Utilisé en format imprimé depuis l'an 2000, l'IVIP est un outil d'exploration de soi et du monde du travail destiné aux clientèles jeunes et adultes peu scolarisées inscrites par exemple dans le nouveau Parcours de formation axée sur l'emploi du MELS, dans un programme de préparation à l'emploi ou dans un programme d'insertion sociale et professionnelle. Issu de recherches menées par les professeurs Marcelle Gingras et Pierrette Dupont, du Département d'orientation professionnelle de l'Université de Sherbrooke, et Bernard Tétreau, du Département de psychologie de l'Université de Montréal, l'IVIP en ligne répond à une demande sans cesse croissante des milieux de pratique pour l'obtention d'un instrument psychométrique fiable permettant de mesurer les intérêts professionnels de ces clientèles ainsi que pour l'utilisation de stratégies d'exploration professionnelle destinées à favoriser leur orientation. L'IVIP, version électronique, permet la passation en ligne de l'inventaire constitué de 80 photos couleurs illustrant une variété d'activités de travail non spécialisées et semi-spécialisées associées à sept secteurs du monde du travail. Après la passation, les utilisateurs (professionnels et clients) peuvent obtenir immédiatement le profil d'intérêts professionnels du répondant. Ils ont aussi la possibilité d'accéder directement à des monographies professionnelles (REPÈRES, IMT en ligne, Répertoire des métiers semi-spécialisés du MELS) correspondant à chacune des photos de l'IVIP, ainsi qu'à plusieurs stratégies d'exploration professionnelle, leur permettant de poursuivre la démarche d'exploration. L'IVIP en ligne est réalisé par le CTREQ, en collaboration avec l'Université de Sherbrooke et la Société GRICS, avec le soutien financier de la Stratégie d'action jeunesse. Cet outil sera lancé officiellement le jeudi 26 mars 2009 à 17 h, dans le cadre du Colloque sur l'approche orientante de l'AQISEP qui se déroulera à l'Hôtel Hilton à Québec. Les personnes présentes au lancement obtiendront un accès gratuit à REPÈRES et à l'IVIP. Ce lancement est organisé conjointement par le CTREQ et l'AQISEP. D'autres partenaires sont envisagés. Les commissions scolaires et autres établissements ou organismes qui sont déjà abonnés à REPÈRES ont un accès gratuit à l'IVIP. Pour tout renseignement sur les abonnements, veuillez communiquer avec la Société GRICS au 514-251-3700 ou à info@grics.qc.ca. La version imprimée de l'IVIP, nouvelle édition, sera disponible ultérieurement. http://ctreq.qc.ca/publications/bulletins/bulletin.tmp.php?id=19&item=64

Manque d'agents correctionnels: un diplôme de 5e secondaire suffirait. Pour régler le problème de manque de personnel dans les prisons québécoises, le ministère de la Sécurité publique songe à assouplir les critères d'embauche. Un diplôme de cinquième secondaire suffirait pour poser sa candidature comme agent correctionnel, a appris La Presse. www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200811/26/01-804397-manque-dagents-correctionnels-un-diplome-de-5e-secondaire-suffirait.php

Info universitaire
L'animation 3D enseignée à l'École des arts visuels. La Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels de l’Université Laval a lancé un programme unique au Québec, le baccalauréat en art et science de l’animation. D’une durée de trois ans, ce programme résolument orienté vers la technologie englobe plusieurs champs d'études : la création, l’édition de l’image et la vidéo numérique, les effets spéciaux du cinéma, la visualisation architecturale, médicale et légale ainsi que le multimédia et les arts graphiques. www.arv.ulaval.ca/basa et forum www.arv.ulaval.ca/basa/forum François Giard www.arv.ulaval.ca/personnel/enseignant.php?no=83


Futurs enseignants: l'examen national de français retardé à l'automne 2009 www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200811/26/01-804711-futurs-enseignants-lexamen-national-de-francais-retarde-a-lautomne-2009.php

Nouvelle chaire de recherche en droit et gouvernance de la santé à l’Université de Sherbrooke - Repenser le système de santé actuel www.guidesanteenligne.com/news_mail.asp?ID=101602

Vous avez dit «terminologue»?
À ne pas confondre avec un quelconque terminator ou exterminateur. «Un terminologue? C’est le langagier qui nous rappelle l’importance de bien nommer les choses. Il nous facilite la description et la compréhension du monde. Bien nommer un objet, c’est aussi un peu se l’approprier.» http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2037/221/

Vient de paraitre, Une langue morte qui fait vivre : Latiniste
L’ouvrage déboulonne plusieurs mythes http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2061/221/

L’ergothérapie en mouvement
Le programme de formation des ergothérapeutes inclura désormais un continuum baccalauréat-maîtrise www.aufil.ulaval.ca/articles/ergotherapie-mouvement-12652.html

Une opération de recrutement à 41 000$
Même si vous habitez Montréal ou sa banlieue, vous avez eu la surprise de recevoir dernièrement un dépliant vous invitant à vous inscrire à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)? Vous n'êtes pas seuls. Près de 275 000 foyers ont reçu cette publicité vantant « une vaste gamme de cours présentés sur DVD selon une méthode unique au Québec ».Coût de l'opération : 41 000$, soit 12 000$ pour imprimer les dépliants et 29 000$ pour les poster dans les zones où se trouvent des gens âgés de 30 à 39 ans, particulièrement susceptibles de vouloir suivre des cours universitaires à distance, selon l'UQAT. Afin de recruter plus d'étudiants - et de recevoir plus de financement de Québec - les universités de partout s'installent dans le 450. L'Université de Sherbrooke construit une tour de 17 étages au métro Longueuil, l'Université du Québec en Outaouais prévoit un campus de cinq étages à Saint-Jérôme; même l'Université de Montréal a jugé bon d'ouvrir des antennes à Laval et à Lachenaie. Avec des moyens plus modestes, l'UQAT espère séduire les travailleurs qui n'ont pas le temps d'aller en classe. « Les cours sont filmés pendant qu'ils se donnent, du point de vue de l'étudiant silencieux au fond de la classe », explique Sylvie Blais, coordonnatrice du secteur des sciences de la gestion de l'UQAT. Pourquoi ne pas offrir la formation en ligne? « Ce n'est pas tout le monde qui a accès à Internet haute vitesse », fait-elle valoir. C'est la première fois que l'UQAT poste cette publicité en vue du trimestre d'hiver, après l'avoir fait trois fois pour celui d'automne. L'an dernier, l'université a reçu 700 inscriptions aux cours de gestion par DVD. « Ce n'est pas tout à fait satisfaisant, mais les professeurs de marketing nous disent qu'il faut marteler le coup plus d'une fois », dit Mme Blais. Avis aux intéressés : il en coûte 409,80$ pour s'inscrire à un cours par DVD et les inscriptions sont acceptées jusqu'à la mi-décembre. www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/25/01-804042-une-operation-de-recrutement-a-41-000.php

Entrainer le cerveau des athlètes...
... pour améliorer leurs décisions dans un contexte sportif. Un des environnements virtuels du Laboratoire de psychophysique et perception visuelle dans lequel les athlètes peuvent entrainer leur cerveau. Tous les grands athlètes savent que, pour être très performants, ils ne peuvent pas compter uniquement sur leurs capacités physiques. La vitesse et l’efficacité de leurs prises de décisions sont essentielles. Mais de quelle façon développer ces aptitudes mentales? Deux chercheurs de l’École d’optométrie ont découvert comment en entrainant le cerveau de sportifs de haut niveau à des tâches perceptivo-cognitives dans une voute d’immersion. http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2042/221/ et voir le clip http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2019/337/

Première observation directe de planètes extrasolaires!
L’observation a été réalisée grâce à un système mis au point à l’Université de Montréal http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2043/221/ et voir le clip http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1998/337/

Vox pop : la solitude et les cycles supérieurs
Comment les étudiants gèrent-ils la solitude associée aux 2e et 3e cycles? Près de 40 % des étudiants inscrits au doctorat dans les universités québécoises abandonnent leurs études. Pourquoi? Pour des raisons financières et personnelles, mais aussi, parce qu’ils ressentent un grand sentiment d’isolement. Nous avons demandé à des étudiants de l’Université de Montréal comment ils gèrent la solitude associée aux cycles supérieurs. http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2044/337/ et voir le cahier spécial «Mieux soutenir l’étudiant des cycles supérieurs», paru dans Forum le 17 novembre 2008 http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2036/225/ : — Un peu d’argent, ça change pas le monde, sauf que… — Développer le sentiment d’appartenance — Passage accéléré au doctorat: attention aux fausses attentes

Investir dans la réussite
Le décrochage scolaire n'est pas uniquement présent dans les écoles secondaires de la province. À l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), 20 % des étudiants abandonnent leurs cours avant d'avoir obtenu leur diplôme. La direction de l'UQTR investit 2 millions de dollars pour contrer ce phénomène. Le taux de décrochage enregistré à l'UQTR est semblable à celui des autres universités québécoises. Le phénomène touche plus particulièrement les étudiants de première année et les étudiants internationaux. Les heures de travail trop nombreuses, les difficultés à concilier travail et famille et la méconnaissance des programmes d'études sont principalement à l'origine de l'abandon. Certains étudiants étrangers éprouvent également des difficultés à s'intégrer. Catherine Therrien, qui est agente de recherche au bureau de la réussite étudiante, explique que l'Université étudie la possibilité d'offrir une année préparatoire aux étudiants étrangers pour leur permettre de mettre leurs connaissances à jour et d'acquérir un bagage culturel. Des activités de mentorat seront également organisées pour les nouveaux étudiants. L'UQTR espère diminuer le taux de décrochage de 5 % d'ici cinq ans. www.radio-canada.ca/regions/mauricie/2008/11/20/002-uqtr-investissement-decrochage_n.shtml Voir le vidéo de L'UQTR dans les médias http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=7817 Serge Boudreau et Claude Paradis La direction de l'UQTR investit 2 millions $ pour contrer le décrochage

50 ans de journalisme à l’UdeM
Créé en 1973, le Certificat en journalisme a su s’adapter aux transformations vécues par la profession au fil des ans http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/2072/221/

Majeure en histoire, culture et sociét à l’UQAM www.histoire.uqam.ca/programmes/HCS Description de ce programme multidisciplinaire, qui peut plaire aux étudiants curieux de plusieurs disciplines et qui ne veulent pas encore choisir, désireux de développer l'oralité et de progresser en cohortes www.regis.uqam.ca/Pdf/programmes/HCS.pdf Cherche à arrimer ces savoirs au trio formé par l’histoire, la littérature et la philosophie www.programmes.uqam.ca/2563

Formation, documentation
J'aimerais vous partager un texte que je considère d'une rare clareté, définissant la finalité de l'orientation professionnelle.
http://erickbeaulieu-co.com/articles/finalite_orientation.pdf Il est tiré du guide sur le nouveau Grop (je le considère complémentaire au récent texte que j'ai publié: http://www.orientaction.ca/bulletins/v5-n2/v5-n2e.html ) Au plaisir d'en discuter ! Érick Beaulieu c.o. erickbo@videotron.ca

Une étude qualifie «d'échec» le coeur de la réforme scolaire au Québec, qui met de l'avant la pédagogie par projets, en raison du faible pourcentage des élèves qui obtiennent un diplôme au secondaire.
www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/19/01-802132-une-etude-qualifie-dechec-le-coeur-de-la-reforme-scolaire.php

Le jeu vidéo résiste à la crise
L'industrie québécoise du jeu vidéo apparaît pour l'instant imperméable à la crise économique mondiale et devrait même connaître une croissance florissante l'an prochain.
http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20081119/LAINFORMER/811190763/5891/LAINFORMER01

Pharmaceutiques: Montréal traverse une «tempête parfaite» En 1994, le Suisse Philippe Walker a été mandaté par la multinationale pharmaceutique AstraZeneca pour créer un centre de recherche sur la douleur. Il a choisi de l'installer à Montréal. Quatorze ans plus tard, il sert un avertissement à la métropole. «Montréal a des ingrédients extraordinaires pour faire de la recherche en pharmaceutique. Mais l'environnement change rapidement et nous sommes de moins en moins compétitifs. Nous devons agir», a-t-il lancé hier lors d'une allocution prononcée à Montréal.
http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20081121/LAINFORMER/811210858/5891/LAINFORMER01

L'amour qui fait mal 43 % des adolescentes de 16 ans ont été victimes de violence dans leurs relations amoureuses. Une jeune fille de 13 ans victime de violence dans son couple. C'est difficile à imaginer pour un parent. «Pas si jeune!» se dit-il. Et pourtant, environ 30 % des adolescentes de 13 ans ont été victimes de violence psychologique, sexuelle ou physique dans une relation amoureuse. Pour les jeunes filles de 16 ans, cette proportion grimpe à 43 %. Ces données sont tirées de l'Enquête sociale auprès des enfants et des adolescents québécois publiée en 1999 par l'Institut de la statistique du Québec. L'étude portant sur la violence dans les relations amoureuses chez les ados a été effectuée par Francine Lavoie et Lucie Vézina, de l'École de psychologie de l'Université Laval. Mme Lavoie est également la conceptrice du programme ViRAJ, qui fait la prévention de la violence chez les jeunes depuis près de 20 ans. Les ados, dit Mme Lavoie, cherchent à se distancer le plus possible des portraits-robots de la victime et de l'agresseur, qu'on a beaucoup «accentués». «Les jeunes filles ne veulent vraiment pas s'identifier à l'image de femme battue. Ce n'est pas elles. Selon leur perception de toute-puissance, elles ne se laisseraient pas faire, elles réagiraient et se défendraient.» Les garçons, eux, sont choqués par le message que tous les hommes sont des agresseurs potentiels. La violence psychologique, cependant, est plus difficile à déceler. «On la minimise. Surtout les jeunes, qui ne sont pas bons à la décoder. Ils sont tolérants, ils disent : ?Ça dépend du ton.? Ils perdent des nuances», affirme Francine Lavoie. Pourtant, ce type de violence peut souvent mener à pire. Le jeune perd confiance en lui et endure petit à petit des situations qui peuvent devenir dramatiques. Il en vient à perdre deux aspects qui sont essentiels à une vie saine : son estime de soi et son réseau social. L'agresseur, lui, est renforcé dans son comportement. «Une histoire de violence à l'adolescence peut présager de relations violentes futures», lit-on dans l'enquête. Et les conséquences peuvent être dramatiques : 21 % des filles de 16 ans qui ont vécu de la violence dans une relation amoureuse présentent un trouble mental avec dysfonction perturbant leurs activités quotidiennes. Dépression, anxiété, toxicomanie, prostitution, troubles alimentaires sont autant de problèmes qui peuvent survenir. www.cyberpresse.ca/le-soleil/vivre-ici/famille/200811/29/01-805675-lamour-qui-fait-mal.php

Vous et votre sexualité
Le mouvement Slow Sex… réaliste ou non? C'est en 2002 que le mouvement Slow Sex a vu le jour. Carl Honoré, originaire d'Italie et auteur du best-seller Éloge de la lenteur, en est le fondateur. Le mouvement slow est devenu universel, car il évoque les bénéfices de faire les choses dans la lenteur et d'en savourer chaque instant. Pour l'auteur, la qualité surpasse la quantité.
http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=7809


---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admission universitaire au trimestre d'hiver 2009 est maintenant en ligne
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Comité organisateur du 8e Congrès 2009 de l'ACOC: 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810 Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC


Votre courriel :



Les modalités d'inscription au bulletin sont mentionnées sur le site http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2006/08/v-5-no-1-modalits-dinscription-au.html

17 novembre 2008

V 7 No 15: Semaine du personnel professionnel

Après l'édition, l'information est modifiée, s'il y a lieu,
sur le site à la page de chaque numéro
Semaine des professionnelles et professionnels de l’éducation
En cette Semaine du personnel professionnel, nous voulons souligner particulièrement les 15 ans d'existence de la FPPC www.fppc.csq.qc.net ainsi que les 35 ans de la syndicalisation du personnel professionnel. Nous avons demandé à Jean-Luc Lavoie, API et militant syndical de longue date, d'écrire cette histoire : Trente-cinq ans de lutte pour le personnel professionnel des collèges. Première capsule vidéo : Pourquoi as-tu commencé à militer? Vous y apprendrez qu'il y a 35 ans, nous n'étions pas reconnus... nous n'étions rien aux yeux des autres... www.youtube.com/v/bLkbxiURq9c Bernard Bérubé Président FPPC http://blogue.fppc-csq.net/

Admission en sciences de la santé à l'Université Laval
Admission en communication à l'UQAM
Test d'aptitude aux études dentaires
Programmes encore ouverts au trimestre d'hiver 2009
Poste d'api
Inscription au prochain Carrefour

J’ai perfectionné de nouveau la page www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=93 et l’ai renommée Universités – Information et promotion - . J’ai intégré les sections vidéos aux visites. Raymond Jean, c.o. Webmestre du site de l'ACOC http://www.acoc.info/ Cliquer sur portes ouverte à l’UQO par exemple, vous y retrouverez les portes ouvertes à l’hiver et en bas complètement une petite section vidéo. Ceux de l’UQO et de l’UQAM sont formidables www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=913

Aide pédagogique individuel CÉGEP DE LA GASPÉSIE ET DES ÎLES
Fin du concours Le mercredi 19 novembre 2008 Temps partiel (4 jours/semaine) Statut : Remplaçant, temps partiel (4 jours/semaine). Lieu de travail : Gaspé Période d’emploi: Du 24 novembre au 23 décembre 2008 Du 5 janvier jusqu’au retour de la titulaire du poste, mais au plus tard le 1er juin 2009.www.ameqenligne.com/detail_poste.asp?NoPoste=8910

Aide pédagogique individuel Collège André-Grasset Remplacement à temps complet 10 semaines Remplacement à temps complet jusqu’au 30 janvier 2009 Date limite de réception des candidatures : jeudi 20 novembre 2008, 15 heures Céline Lacroix clacroix@grasset.qc.ca www.ameqenligne.com/detail_poste.asp?NoPoste=8900

Info collégiale
Nouveau programme de formation continue au Cégep de Sainte-Foy offert dès janvier 2009 - : Imagerie par résonance magnétique Le Cégep de Sainte-Foy lance un programme de formation continue unique dans l¹Est du Québec en Imagerie par résonance magnétique (IRM), afin de répondre aux besoins grandissants de perfectionnement des technologues en radiologie dans un domaine d¹investigation en pleine expansion du secteur de l¹imagerie médicale. Les finissants du DEC Technologie de radiodiagnostic et les technologues oeuvrant déjà en imagerie médicale pourront, dès janvier 2009, bénéficier de deux voies de formation supplémentaires offertes par le Cégep de Sainte-Foy: l¹attestation d¹études collégiales (AEC) ou la reconnaissance des acquis et des compétences (RAC). Le Cégep de Sainte-Foy est réputé pour la qualité de ses programmes du domaine de la santé. « Nous offrons, depuis de nombreuses années, plusieurs programmes en santé dont les programmes de Technologie de radio-oncologie et de Technologie de radiodiagnostic, deux champs d¹expertise spécifiques aux technologues en radiologie. C¹est donc dans un souci de former la meilleure relève possible et d¹améliorer de façon continue la qualification de la main-d¹¦uvre sur le marché du travail que nous avons développé ce nouveau programme », affirme le directeur général du Cégep de Sainte-Foy, monsieur Denis Juneau. Cette nouvelle formation vise à répondre à un besoin exprimé autant par les intervenants de la formation collégiale initiale en Technologie de radiodiagnostic que par ceux qui oeuvrent en milieu hospitalier. « Actuellement, les technologues sur le marché du travail développent leur expertise en imagerie par résonance magnétique à même l¹exercice de leur profession, après avoir reçu une formation sur l¹utilisation de l¹appareil. Depuis une dizaine d¹année, ce domaine a pris énormément d¹expansion puisqu¹il s¹agit d¹un mode d¹investigation médical riche en possibilités », souligne le président de l¹Ordre des technologues en radiologie du Québec, monsieur Richard Lessard. « Le nouveau programme du Cégep de Sainte-Foy est pour l¹ensemble de la profession une excellente nouvelle puisqu¹il permettra à un nombre plus important de technologues de technologues d¹être mieux outillés pour réaliser des examens de qualité qui exigent un niveau de précision élevé », ajoute-t-il. L¹attestation d¹études collégiales en IRM offerte au Cégep de Sainte-Foy a pour but de perfectionner des technologues déjà à l¹emploi de même que les finissants en Technologie de radiodiagnostic. La formation de 350 heures sera offerte à temps partiel en soirée dès le 27 janvier 2009 et comprend un stage en milieu de travail. De plus, l¹AEC sera également offerte directement en ligne à l¹automne 2009. La seconde formule de formation, la reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) est offerte, quant à elle, aux technologues oeuvrant déjà en IRM qui désirent faire reconnaître leurs compétences pour éventuellement obtenir une attestation d¹études collégiales. Cette démarche leur permet de faire reconnaître leurs acquis, ou encore, de compléter leur formation dans le domaine. www.guidesanteenligne.com/news_detail.asp?ID=100734 La pénurie d'infirmières se fait ressentir: L'Hôpital de Montréal pour enfants ferme temporairement la moitié d'une de ses unités de soins postopératoires en raison de la pénurie d'infirmières qui sévit au Québec.www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2008/11/12/006-HME-CUSM-infirmieres_n.shtml

L'École nationale du meuble et de l'ébénisterie : bois, génie créatif et technologie Des mobiliers antiques, des meubles d'inspiration contemporaine et un auditorium ingénieusement rénové, l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie du Cégep de Victoriaville fourmille de créations conçues par ses étudiants. En plus des multiples façons d'ouvrer le bois, l'établissement nous fait découvrir un secteur d'activité à des années-lumière des idées préconçues. L'École nationale du meuble et de l'ébénisterie, qui dispose de deux campus, l'un à Victoriaville et l'autre à Montréal, offre les programmes de formation professionnelle Ébénisterie, Rembourrage (industriel ou artisanal), Finition de meubles et Fabrication en série de meubles et de produits en bois ouvré. Elle propose également une attestation de spécialisation professionnelle (Gabarits et échantillons) et des programmes de niveau collégial en Techniques du meuble et d'ébénisterie (Production sérielle ou Menuiserie architecturale). Pendant plus d'une quarantaine d'années, elle fut la seule école spécialisée en ébénisterie en Amérique du Nord. « Ces élèves sont des passionnés, prévient Hélène Jutras, responsable en information scolaire. Il faut voir les oeuvres qu'ils réalisent! » Ces oeuvres sont notamment celles qui résultent des travaux pratiques des étudiants. L'événement Expo Meuble, qui a lieu chaque année, présente au grand public les projets de fin d'études des finissants. Il révèle le génie créatif et les habiletés techniques de personnes qui adorent façonner le bois. La demande croissante pour la confection de produits sur mesure et haut de gamme, de même que l'essor de nouveaux marchés, engendrent une conjoncture des plus favorables à l'insertion au marché du travail des diplômés en ébénisterie. Victimes de leur impopularité, certains programmes ont de la difficulté à remplir leurs salles de classe, et ce, malgré les nombreux emplois disponibles. « Le programme Rembourrage ne démarre pas cette année, faute d'inscriptions, fait savoir André Duval, coordonnateur du programme à l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie. C'est dommage que le domaine soit, à tort, associé aux tissus et à la couture. » Au même titre que les métiers d'ébéniste, de dessinateur, de peintre finisseur, de coloriste et de programmeur de machines-outils automatisées, les rembourreurs sont très sollicités sur le marché du travail. Qui plus est, les produits de l'ébénisterie répondent à une variété de besoins qui s'expriment dans plus d'un secteur. « De l'intérieur de bateaux et d'avions de luxe à l'aménagement théâtral, en passant par les armoires de cuisine et l'ameublement de restaurants et de commerces, les possibilités de travail sont multiples, précise Mme Jutras. Par exemple, des entreprises comme Bombardier ont besoin de travailleurs qualifiés pour concevoir la finition intérieure de leur avion. » En 2007-2008, plus de 200 offres d'emplois sont parvenues dans les bureaux de l'École, soit deux fois plus que le nombre de finissants. Pour attirer les étudiants, plusieurs entreprises se prêtent à de véritables campagnes de séduction. L'année dernière, près de 10 000 $ provenant des entreprises ont été offerts en bourses aux étudiants. Le fait est que plus de la moitié des entreprises de ce domaine affirment éprouver de la difficulté à recruter le personnel requis. Dotée d'une vingtaine d'ateliers et laboratoires dans chacun de ses deux campus, la plus ancienne des écoles d'ébénisterie n'en demeure pas moins à la fine pointe de la technologie. Fière de ses installations et désireuse de faire découvrir le dynamisme de son secteur d'activité, l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie organise des activités d'exploration telles « Touche du bois » et « Élève d'un jour ». De plus, à Victoriaville, le dimanche 22 novembre prochain se tiendra une journée Portes ouvertes. Pour avoir plus de détails sur ces activités et sur les programmes offerts visitez le site Internet de l'école : http://www.ecolenationaledumeuble.ca/ www.monemploi.com/mon_emploi/chronique/ecole-nationale-meuble-ebenisterie-bois-genie-8298.html

Info universitaire
Québec veut embaucher 2400 profs
Mais comment trouver 2400 enseignants supplémentaires, alors que la pénurie de candidats qualifiés a forcé les écoles à embaucher 2345 profs sans permis l'an dernier? La ministre va faciliter l'accès à la profession en permettant à tous les détenteurs d'un baccalauréat dans une matière enseignée de devenir profs, à la condition qu'ils fassent en parallèle la nouvelle maîtrise en enseignement. À l'heure actuelle, seuls les diplômés en français et en maths y sont admis. Les autres sont forcés de refaire un bac en enseignement de quatre ans, ce qui en décourage plusieurs. «Je crois qu'on se prive d'enseignants compétents», a reconnu Mme Courchesne. «Il faut revaloriser le métier d'enseignant et il faut aussi qu'on puisse attirer davantage d'hommes», a-t-elle souhaité. Il y avait 13 000 hommes - une baisse de 2000 en quatre ans - parmi les profs permanents des écoles primaires et secondaires publiques en 2005-2006. Quant aux femmes, elles étaient 40 000, formant 76% des effectifs.
www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/11/01-38673-quebec-veut-embaucher-2400-profs.php

Pénurie de pharmaciens dans les hôpitaux
À l'instar du reste de la province, l'Est du Québec est touché par une pénurie de pharmaciens dans ses hôpitaux. À travers le Québec, il manque 220 pharmaciens dans les hôpitaux. www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2008/11/13/002-pharmaciens-hopitaux.asp

Soins pour les pieds: Une zone grise -Podiatre, orthésiste, prothésiste, podologue... Pas facile de s’y retrouver dans l'univers des pieds! Un jeune homme de Rimouski l'a appris à ses dépens après avoir payé 650 dollars pour des orthèses qui ne lui serviront à rien et qu'il a achetées à un orthésiste qui pratiquait dans l'illégalité! Qui a la compétence dans le domaine des orthèses plantaires pour poser un diagnostic et décider d'un traitement? Les règles sont-elles claires et sont-elles respectées par ceux qui travaillent dans ce domaine? http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/lafacture/

Au cours des cinq prochaines années
L'UQTR injectera près de deux millions $ pour accroître la réussite de ses étudiants. Bon an, mal an, 21% des étudiants de l'UQTR quittent l'université sans avoir obtenu leur diplôme. Cette statistique, semblable à celle observée dans les autres universités québécoises, demeure préoccupante puisque parmi ces étudiants, plusieurs ont le potentiel nécessaire pour mener à terme des études universitaires. Face à cette situation, l'UQTR s'est penchée sur les causes de ces abandons et, à l'aide d'un premier plan quinquennal de soutien à la réussite étudiante, a entrepris récemment la mise en place de mécanismes visant à faciliter l'apprentissage du métier d'étudiant et à favoriser le succès universitaire. http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=7792

Formation, documentation
Tel qu’annoncé lors des journées REPÈRES 2008, nous avons le plaisir de vous annoncer la mise en place de l’Inventaire Visuel des Intérêts Professionnels (IVIP) dans REPÈRES.
L’IVIP est un instrument de mesure des intérêts professionnels et un outil d’exploration de soi et du monde du travail qui vise à répondre aux besoins en matière de développement de carrière des jeunes et des adultes peu scolarisés. L’IVIP est constitué de 80 photographies qui représentent une variété d’activités de travail non spécialisées et semi-spécialisées regroupées en sept secteurs du monde du travail. Pour chacune des photos, l’utilisateur doit répondre à la question « Aimeriez-vous faire cette activité? » en utilisant l’échelle de réponses suivante : Oui - Non - Je ne sais pas. L’utilisateur aura à la fin de la passation la possibilité de visionner sa feuille de profil identifiant les secteurs significatifs ainsi que les moins significatifs. L’utilisateur aura la possibilité d’explorer pour chaque secteur les professions correspondantes aux photos et pour chaque profession, s’il y a lieu, de consulter la profession dans REPÈRES, dans le répertoire des professions semi-spécialisés du MELS ainsi que dans les statistiques du site IMT d’Emploi-Québec. Vous trouverez cet inventaire au menu principal de REPÈRES sous la rubrique Activités d’information et d’orientation Nous vous rappelons qu’il faut entrer dans REPÈRES avec un code d’accès et un mot de passe pour retrouver l’IVIP et compléter le questionnaire. Ce qui signifie que l’IVIP n’est pas accessible lorsque vous utilisez un accès sans code pour entrer dans le site REPÈRES. De plus, vous trouverez dans la Salle des PROS une nouvelle rubrique Guide et stratégies de l’IVIP où vous retrouverez le guide d’utilisation de l’IVIP ainsi qu’une fonctionnalité vous permettant de visionner seulement les photos de l’IVIP. Nous vous soulignons que le développement de l’IVIP est le résultat d’une collaboration de la Société GRICS et du Centre de Transfert pour la Réussite Éducative du Québec (CTREQ). Également, nous avons profité de la mise en place de l’IVIP pour y intégrer quelques améliorations. Les nouvelles améliorations sont : Dans le fichier Formations, lors de l’affichage d’une liste de programmes de formation, vous constaterez pour certains programmes universitaires le nombre de campus où le programme est offert; Ajout d’un lien WEB pertinent, exemple Vidéo, dans le bloc de renseignements Pour en savoir plus du fichier Établissements et Formations; Ajout d’un bouton AIDE dans le coin supérieur droit de toutes les pages du site. reperes@grics.qc.ca

L'Avis psychologique : La concentration et l'attention
Notre collaboratrice Sophie Ménard, psychologue au Service aux étudiants de l'UQTR, vous propose cette semaine des trucs pour améliorer l'attention et la concentration. Être totalement absorbé pendant des heures… Ne pas voir le temps passer et abattre une quantité colossale de travail… N'est-ce pas le rêve de tout travailleur intellectuel? Pourtant, la réalité est souvent autre: difficulté à se mettre à la tâche, endormissement, préoccupations personnelles, courriels, etc. Les plaintes les plus fréquentes au sujet du manque d'attention et de concentration concernent la présence en classe et les périodes de lecture. Comment s'y prendre pour être attentif et demeurer concentré? L'attention comporte l'orientation de nos sens vers la réception de stimuli spécifiques. Être attentif implique que nous faisons l'effort de faire exister mentalement, à l'intérieur de nous, ce que nous percevons à l'extérieur. La concentration quant à elle est la bulle que nous mettons contre les distractions possibles pour préserver notre attention. Il y a cependant un préalable nécessaire: avoir une certaine motivation envers la tâche. Quand nous sommes intéressés, que notre but a un sens pour nous, il est plus facile de porter notre attention et de nous concentrer (voir l'article précédent sur la motivation). http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=7780


---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admission universitaire au trimestre d'hiver 2009 est maintenant en ligne
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Comité organisateur du 8e Congrès 2009 de l'ACOC: 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810 Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Inscription au Carrefour de l’Orientation (complet pour la région de Québec, une dizaine de place pour la région de Montréal): Le raisonnement clinique : un moyen pour adapter nos interventions aux besoins de clientèles vulnérables avec Alain Dubois, c.o. Résumé: http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2008/10/v-7-no-8-programme-du-prochain.html Pour s’inscrire dans la région de Montréal (le vendredi 21 novembre 2008 en avant-midi au Cégep régional de Lanaudière à l’Assomption), envoyer un courriel à l'adresse nathalie.lessard@collanaud.qc.ca en mentionnant votre nom et lieu de travail (frais pour l'organisation du Carrefour de l’orientation: chèque de 40$ au nom de l'ACOC payable sur place).

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC


Votre courriel :



Les modalités d'inscription au bulletin sont mentionnées sur le site http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2006/08/v-5-no-1-modalits-dinscription-au.html


11 novembre 2008

V 7 No 14: Tableaux des cotes R (CRC)

Après l'édition, l'information est modifiée, s'il y a lieu,
sur le site à la page de chaque numéro

Chevreuil à l'Ancienne-Lorette (automne 2008)

Mise à jour du site http://www.acoc.info/
Depuis le 30 septembre, j'étais dans l'impossibilité de gérer le site à cause d'un problème important au plan informatique. Le problème a été réglé et je suis maintenant en mesure de vous donner accès à des informations à jour. Raymond Jean Webmestre du site de l'ACOC

Section Nouvelles http://www.acoc.info/
Portes ouvertes UQAM, U de Mtl, HEC et Poly en fin de semaine
Capsules vidéo de l'UQAM
Prochain Carrefour de l'Orientation
Poste d'api au Cégep de St-Hyacinthe
Document d'Hélène Trudeau sur les Cotes R des derniers admis...
Test d'aptitude aux études dentaires
Guide d'admission universitaire Hiver 2009
Programmes ouverts au trimestre d'hiver 2009
Documents descriptifs sur les programmes universitaires

Info collégiale
Tableaux des cotes R (CRC) qui ont servi pour l'admission dans les programmes universitaires contingentés à l'automne 2008. Un document réalisé par Hélène Trudeau, c.o. au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=836

Présence des cégeps régionaux aux Portes ouvertes des cégeps de Québec et de Lévis et les informations relatives à la visite des cégeps régionaux du 26 novembre prochain. http://www.sracq.qc.ca/


Le Cégep de Matane proposera deux nouveaux profils en Techniques de l’informatique Fier de ses expertises développées en réseautique et dans le domaine du jeu vidéo, le Cégep de Matane annonce la création de deux nouveaux profils de formation intégrés au programme de Techniques de l’informatique - Spécialité Informatique de gestion. Il s’agit du profil Réseautique et du profil Programmation pour le divertissement numérique qui seront offerts dès la rentrée 2009. Le profil Programmation pour le divertissement numérique répondra au besoin de main-d’oeuvre spécialisée de l’industrie québécoise du divertissement numérique. Ce profil comportera plus de 300 heures de formation orientée vers la programmation de jeux vidéo 2D pour le Web et les appareils portables (assistants personnels, cellulaires et autres) à l’aide des langages Java, C++ et ActionScript (Flash). Le Cégep de Matane compte parmi les chefs de file de la formation collégiale technique en divertissement numérique au Québec. Il est l’un des partenaires fondateurs du Campus Ubisoft de Montréal créé en 2005. Son approche dynamique et créative a déjà permis la formation de plusieurs centaines de jeunes professionnels du divertissement numérique en réponse aux besoins du marché du travail. En avril dernier, Ubisoft Maroc et SIGMA Technologies annonçaient la création d’un Campus Ubisoft Maroc à Casablanca en collaboration avec le Cégep de Matane. Rappelons que l’institution matanaise est le seul cégep québécois à offrir trois programmes dans le domaine de l’imagerie numérique, soit les programmes de Photographie, d’Intégration multimédia ainsi que d’Animation 3D et de synthèse d’images. Avec l’ajout d’un profil Programmation pour le divertissement numérique à son programme Techniques de l’informatique, le Cégep de Matane propose maintenant aux jeunes québécois quatre programmes d’études permettant d’intégrer le marché du travail dans une entreprise de production du secteur du divertissement numérique. http://www.cgmatane.qc.ca/

Le nouveau site web du SRACQ est maintenant en ligne http://www.sracq.qc.ca/ En le parcourant, vous serez à même de découvrir sa nouvelle présentation, sa structure repensée de même que l’ajout de fonctionnalités très pratiques. La page d’accueil se veut beaucoup simple, ne contenant que les éléments les plus pertinents, orientant rapidement le visiteur vers l’information recherchée. Vous remarquerez également l’accès direct au dossier personnel, de même qu’à celui de l’outil de prévisibilité. La navigation est facile, rapide et il est toujours possible de revenir rapidement à son point de départ. Quelques pages (ou sections) seront très bientôt traduites en anglais. Nous devons attirer votre attention sur le nouveau moteur de recherche de programmes. En effet, il suffit d’écrire un mot clé (domaine, profession, secteur, élément lié à un emploi, etc.) pour obtenir la liste de tous les programmes contenant ce mot clé dans son titre ou sa description. Cet outil est disponible sur la page « Programmes ». www.sracq.qc.ca/visacegep/recherche.asp

Les statistiques d’admission de l’automne 2008 sont sur le site Internet du SRACQ sous la rubrique "intervenants". Les demandes admissibles excluent les candidatures qui ne possèdent pas le DES ou les autres conditions exigées par le programme. Les statistiques d’admission de cette publication permettront aux élèves de prendre une décision éclairée quant à leur éventuel choix de programme ou d’établissement. Ces données correspondent au 1er tour d’admission, première année. www.sracq.qc.ca/infosraq/stats

Les cégépiens en difficulté augmentent
Il n'y a pas qu'au primaire et au secondaire où le nombre d'élèves en difficulté augmente. Les cégeps n'échappent pas à cette réalité. En deux ans seulement, le nombre d'élèves ayant des troubles d'apprentissage a presque doublé, forçant les cégeps à revoir les services offerts. Selon les chiffres fournis par la Fédération des cégeps, il y avait 426 étudiants qui éprouvaient de sérieux troubles d'apprentissage en 2006, comparé à 769 en 2007. Une hausse de 55 % en deux ans. La bonne nouvelle, c'est que ces étudiants arrivent à obtenir un diplôme d'études secondaires malgré leurs difficultés. La mauvaise nouvelle, c'est qu'une fois arrivés au cégep, ils ne reçoivent pas les services auxquels ils auraient droit, affirme Mario Beauchemin, président de la Fédération des enseignants du cégep. «Présentement, les services sont quasi inexistants, dit-il. Les profs sont démunis, ça alourdit considérablement la tâche dans la classe. Il y a un grand manque de formation.» Même son de cloche de la part de Bernard Bérubé, président de la Fédération du personnel professionnel des cégeps. «Il y a cinq ans, les élèves en difficulté d'apprentissage, c'était un phénomène très rare. Maintenant, ça explose littéralement. On n'a jamais eu autant d'appels d'enseignants qui craquent et qui ne savent pas quoi faire avec ces jeunes.» Le risque, ajoute-t-il, est que ces étudiants ayant besoin d'un encadrement particulier nuisent au reste de la classe, si les services ne sont pas au rendez-vous. Un autre problème est le manque de collaboration entre les commissions scolaires et les cégeps. «Les dossiers ne suivent pas, dit M. Bérubé. Le jeune a eu un plan d'intervention au secondaire, mais une fois arrivé au cégep, il faut repartir à zéro. On a encore beaucoup de chemin à faire là-dessus.» Pour répondre aux besoins de ces étudiants, des cégeps ont commencé à embaucher des orthopédagogues, une nouveauté dans le réseau collégial. Selon un relevé effectué par la Fédération du personnel professionnel des cégeps, une dizaine de collèges ont embauché des orthopédagogues ou des professionnels qui offrent ce type de services, à temps plein ou à temps partiel. C'est le cas du Cégep Limoilou, qui est présentement en recrutement. «L'augmentation des problèmes d'apprentissage, c'est un problème de société. On a décidé que l'embauche d'un orthopédagogue était la meilleure façon de répondre à ce problème», affirme la directrice des ressources humaines, Nicole Laflamme. La présidente de l'Association des orthopédagogues du Québec, Lise Bibaud, confirme la tendance. «Mais ça commence lentement, dit-elle. La machine est grosse et ça prend du temps avant de dégager des budgets.» Cette année, un réinvestissement de 75 millions $ dans le réseau collégial, provenant des coffres d'Ottawa, a permis aux cégeps de mieux respirer. L'argent supplémentaire sert justement à améliorer les services aux étudiants. Chaque cégep y va selon ses priorités : au Cégep de Sainte-Foy, par exemple, les ressources ont servi à améliorer l'aide en français, sans toutefois avoir recours aux services d'un orthopédagogue. Pour Mme Bibaud, la nouvelle clientèle d'étudiants en difficulté au niveau postsecondaire est «le sujet de l'heure», puisqu'on doit leur offrir les mêmes services «par souci d'équité», dit-elle. Il n'a pas été possible vendredi de joindre le président de la Fédération des cégeps, Gaëtan Boucher. Le sous-financement du réseau collégial est évalué à 305 millions $. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200811/09/01-37923-les-cegepiens-en-difficulte-augmentent.php

UNE PROFESSION POUR TOI
Tu aimes aider les gens ? Les grands événements de la vie, les sciences de la santé, la biologie et la technologie te passionnent ? Tu sais écouter et tu adores le travail en équipe ? Le leadership, tu connais ? Les imprévus et les défis ne te font pas peur ? Alors, la profession infirmière est pour toi ! Opte pour une carrière qui t’offre la liberté de choisir… www.unecarrierepourlavie.com/index.html

Les cégeps en mal de recrutement
Les quatre établissements collégiaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont de plus en plus de difficulté à recruter des étudiants dans de nombreux programmes techniques où les mathématiques et les sciences sont essentielles. Selon le Progrès-Dimanche, au moins 13 de ces programmes techniques sont en pénurie de clientèle étudiante. Le directeur général du cégep de Jonquière, Michel Gravel, explique que ces programmes de formation sont pourtant en lien direct avec les besoins de l'économie régionale. Ils offrent d'excellentes possibilités d'emploi, soutient M. Gravel. Ce dernier croit d'ailleurs que les acteurs de l'éducation et du monde du travail devraient mieux se concerter afin d'attirer les jeunes vers ces programmes techniques. « Je pense qu'il y a une méconnaissance de la qualité de ces emplois-là pour les jeunes. Ce sont vraiment des emplois intéressants, ouverts sur le monde et qui peuvent donner une foule d'opportunités », affirme le directeur général du cégep de Jonquière. « Je pense que les jeunes ont peut-être une perception de ces emplois-là qui n'est pas la bonne », ajoute M. Gravel. « Partout à la grandeur du Québec, les PME et l'industrie se les arrachent », conclut-il. www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2008/11/09/001-cegeps_saguenay_recrutement_n.shtml

Destination : ÉNA
Pour une carrière spécialisée en aérospatiale www.monemploi.com/mon_emploi/chronique/destination-ena-pour-une-carriere-specialisee-8282.html

Info universitaire
Nouveau programme de baccalauréat en art et science de l’animation à l’Université Laval www.futursetudiants.ulaval.ca/etudes/info_baccalaureats/?tx_stinfobac_pi1%5Bfiche_uid%5D=125 La Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels de l’Université Laval a lancé un programme unique au Québec, le baccalauréat en art et science de l’animation. D’une durée de trois ans, ce programme résolument orienté vers la technologie englobe plusieurs champs d'études : la création, l’édition de l’image et la vidéo numérique, les effets spéciaux du cinéma, la visualisation architecturale, médicale et légale ainsi que le multimédia et les arts graphiques. « Le programme met tout d’abord l’accent sur l’histoire et le fondement de l’animation pour ensuite aborder la conception et la scénarisation. Par la suite, on introduit la notion d’édition, soit l’édition de textes, le langage ainsi que les techniques traditionnelles et actuelles, dont la 3D. En dernière année, les étudiants travaillent sur un projet d’intégration, soit la confection d’un dossier visuel », mentionne François Giard, directeur du programme. Le diplômé en art et science de l’animation peut travailler comme concepteur, illustrateur, animateur, scénariste, responsable de projets ou directeur artistique dans les secteurs du jeu vidéo (éducatif ou de divertissement), du cinéma (fiction ou documentaire), de l’environnement virtuel 3D (visualisation en architecture, archéologie, muséologie, design d'exposition) et du design graphique (multimédia, télévision, publicité, etc.). « Cette formation de trois ans répond aux besoins de l’industrie, souligne Denis Brière, recteur de l’Université Laval. Le baccalauréat en art et science de l’animation permet d’acquérir non seulement des connaissances en multimédia, mais aussi de développer une expertise dans toutes les facettes des sciences de l’animation. » Les cours donnés à l’École des arts visuels offrent aux étudiants l’occasion d’apprendre avec des professeurs du domaine des arts. Un ratio de 25 étudiants par professeur favorise le travail en atelier et une supervision étroite. De plus, l’étudiant bénéficie des techniques avant-gardistes de différents laboratoires de l’Université Laval comme le LAMIC (Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture) et un laboratoire spécialisé en muséologie expérimentale prenant appui sur les technologies de l'information et de la communication (TIC). http://ca.sourcews.com/nouveau-programme-baccalaureat-art On prévoit accueillir 50 étudiants dès septembre 2009 www.arv.ulaval.ca/basa L'animation 3D enseignée à l'Université Laval www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200811/10/01-38298-lanimation-3d-enseignee-a-luniversite-laval.php

Les étudiants en agriculture de Laval de retour à La Pocatière Après 46 ans d'absence, les étudiants en agriculture de l'Université Laval seront de retour à La Pocatière, là même où, de 1940 à 1962, se trouvait la Faculté d'agriculture de cette université. Une entente de collaboration a été signée récemment par le directeur général de l'Institut de technologie agroalimentaire (ITA), André Simard, et le doyen de la faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval (FSAA), Jean-Paul Laforest. Ainsi, les étudiants des trois cycles de la FSAA arpenteront les couloirs de l'ITA pour leurs stages et leurs travaux de recherche en agroalimentaire. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200811/07/01-37374-les-etudiants-en-agriculture-de-laval-de-retour-a-la-pocatiere.php

Profession sage-femme
Même si la pratique des sages-femmes est vieille comme le monde, ce n'est que depuis la fin du XXe siècle que ces professionnelles de l'accouchement ont légalement le droit de pratiquer leur métier au Québec. Et, aujourd'hui, elles ne suffisent pas à la demande… http://espaceparents.canoe.ca/maternite/preparation/2008/11/06/7327076-ep.html

Siences et technologies de l’alimentation
Un besoin criant de main-d’œuvre http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2008/10/20081030-153941.html

Rapport annuel de gestion 2007-2008 du Conseil supérieur de l'éducation Le 4 novembre 2008, la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne, a déposé à l'Assemblée nationale le Rapport annuel de gestion 2007-2008 du Conseil supérieur de l'éducation. Ce rapport rend compte des résultats obtenus au cours de l'exercice financier qui s'est terminé le 31 mars 2008. Il décrit la mission du Conseil, ses valeurs, sa vision et présente les réalisations associées à chacune des orientations de son plan stratégique 2007-2011. Ce rapport témoigne de la manière dont le Conseil supérieur de l'éducation exerce sa fonction conseil auprès de la ministre de l'Éducation du Loisir et du Sport et joue son rôle de pont entre les décideurs politiques et la population. Il est le fruit du travail et de l'engagement citoyen de nombreuses personnes. http://www.cse.gouv.qc.ca/

Capsules vidéo présentant quelques programmes de baccalauréats de la Faculté des sciences de l’UQAM Les candidats aux études de 1er cycle en sciences peuvent désormais obtenir des informations sur nos programmes dans un format différent et innovateur. Consultez les capsules vidéo des baccalauréats suivants, où sont offerts de précieux renseignements sur la formation, les activités pratiques d’apprentissage et l’encadrement donné aux étudiants. Chimie http://tv.uqam.ca/?v=52317 Biochimie http://tv.uqam.ca/?v=52316 Génie microélectronique http://tv.uqam.ca/?v=52318 Informatique et génie logiciel http://tv.uqam.ca/?v=52319 Sciences de la Terre et de l’atmosphère http://tv.uqam.ca/?v=52319 Au cœur de toutes ces vignettes de 3 minutes: la pertinence et l’actualité de la matière enseignée, la modernité des installations et la qualité des interactions entre les enseignants et les étudiants. Julie Sergent Agente d'information à l’UQAM sergent.julie@uqam.ca

Site Web du baccalauréat en communication (journalisme) de l’UQAM Mélange de cours théoriques et pratiques, le baccalauréat en communication (journalisme) de l’UQAM, créé en 1995, est le seul au Québec à offrir une formation complète de trois ans dans ce domaine. Aujourd’hui, nos étudiants représentent la grande majorité des stagiaires choisis dans les médias montréalais et nos diplômés sont partie de la relève journalistique québécoise. Nous sommes heureux de vous présenter un tout nouveau site Web entièrement dédié à ce programme. http://www.journalisme.uqam.ca/

Site Web du certificat en gestion et pratiques socioculturelles de la gastronomie de l’UQAM Si de nombreuses personnes peuvent réfléchir sur un aspect ou l’autre des enjeux alimentaires, peu ont des compétences générales sur l’art de la bonne chère. L’UQAM a choisi de faire appel à un collectif de professeurs issus de diverses disciplines (la chimie, les sciences biologiques, l’administration, le tourisme, l’histoire, la psychologie) et travaillant directement sur certains aspects de la chaîne agroalimentaire-culinaire, pour offrir aux personnes intéressées par la gastronomie une formation de 1er cycle universitaire qui en aborde les multiples dimensions. Découvrez le tout nouveau Certificat en gestion et pratiques socioculturelles de la gastronomie, le seul programme universitaire au Canada couvrant tous les aspects du champ gastronomique. Plus d’information sur le site www.esg.uqam.ca/gastronomie

Formation, documentation
Les classes débordent !
www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/10/01-38341-les-classes-debordent-.php

L'exemple ontarien
www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/11/01-38351-lexemple-ontarien.php

15 élèves, c'est l'idéal
www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/11/01-38353-15-eleves-cest-lideal.php

Les profs souffleront un peu... l'an prochain
www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/11/01-38352-les-profs-souffleront-un-peu-lan-prochain.php



---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admission universitaire au trimestre d'hiver 2009 est maintenant en ligne
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Comité organisateur du 8e Congrès 2009 de l'ACOC: 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810 Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Inscription au Carrefour de l’Orientation (complet pour la région de Québec, une dizaine de place pour la région de Montréal): Le raisonnement clinique : un moyen pour adapter nos interventions aux besoins de clientèles vulnérables avec Alain Dubois, c.o. Résumé: http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2008/10/v-7-no-8-programme-du-prochain.html Pour s’inscrire dans la région de Montréal (le vendredi 21 novembre 2008 en avant-midi au Cégep régional de Lanaudière à l’Assomption), envoyer un courriel à l'adresse nathalie.lessard@collanaud.qc.ca en mentionnant votre nom et lieu de travail (frais pour l'organisation du Carrefour de l’orientation: chèque de 40$ au nom de l'ACOC payable sur place).

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC



Votre courriel :



Les modalités d'inscription au bulletin sont mentionnées sur le site http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2006/08/v-5-no-1-modalits-dinscription-au.html

04 novembre 2008

V 7 No 13: Visite de représentants universitaires


Visite des représentants universitaires
le 4 novembre 2008 au cégep Limoilou




Inscription au Carrefour de l’Orientation (complet pour la région de Québec, une dizaine de place pour la région de Montréal): Le raisonnement clinique : un moyen pour adapter nos interventions aux besoins de clientèles vulnérables avec Alain Dubois, c.o. Résumé: http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2008/10/v-7-no-8-programme-du-prochain.html Pour s’inscrire dans la région de Montréal (le vendredi 21 novembre 2008 en avant-midi au Cégep régional de Lanaudière à l’Assomption), envoyer un courriel à l'adresse nathalie.lessard@collanaud.qc.ca en mentionnant votre nom et lieu de travail (frais pour l'organisation du Carrefour de l’orientation: chèque de 40$ au nom de l'ACOC payable sur place). En après-midi au cégep de l’Assomption, M. Réjean Drolet, chargé de recherche principal à la CRÉPUQ, et Mme France Myette, registraire de l'Université de Sherbrooke et membre du sous-comité des Registraires de la CREPUQ (mandat d'apporter des modifications sur la Cote R pour l'admission de l'automne 2009 www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/CRC-FAQ-aout08.pdf ) aborderont les points suivants : présenter les nouveautés de la Cote R, répondre à nos questions et échanger sur des situations que nous pourrions rencontrer, bref des études de cas !

Pour la région de Québec, nous vous rappelons qu’après le Carrefour de l'avant-midi du 26 novembre, vous êtes invité l’après-midi à rencontrer les représentants de l’UQAR (confirmer votre présence par courriel à jacques_dastous@uqar.qc.ca avant le 20 novembre 2008)

Le lendemain ceux de l’université Laval dont voici l’invitation: C’est avec un immense plaisir que nous vous invitons à notre rencontre annuelle d’échanges et d’information. Les suggestions obtenues de la part de quelques conseillers nous ont guidés dans l'élaboration de cette journée, car nous souhaitons que cette rencontre réponde à vos besoins d'information auprès de vos clientèles. C’est donc un rendez-vous jeudi le 27 novembre 2008 pour notre « Journée des partenaires ». La rencontre se tiendra à l’Amphithéâtre Hydro-Québec du Pavillon Alphonse-Desjardins, salle 2530. Afin de nous aider au bon déroulement de la journée, j’apprécierais que vous nous retourniez la feuille-réponse avant le 21 novembre 2008 à : jocelyne.boivin@br.ulaval.ca ou par télécopieur 418 656-2809 . Au plaisir de vous rencontrer à l'Université Laval le 27 novembre prochain. Jocelyne Boivin, c.o. Responsable de promotion et d'information sur les études http://www.ulaval.ca/



Aide pédagogique individuel Collège de Bois-de-Boulogne temps plein jusqu'au 30 juin possibilité de prolongation Les personnes intéressées doivent soumettre leur candidature au plus tard le 11 novembre à 16h30 à l’attention de la DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES / COLLÈGE DE BOIS-DE-BOULOGNE Courriel : drh@bdeb.qc.ca Télécopieur : 514 332-3004 Personne(s) ressource(s) Rémi Garon Coordonnateur DRH remi.garon@bdeb.qc.ca www.ameqenligne.com/detail_poste.asp?NoPoste=8848

Info collégiale
Selon les données publiées par la Fédération des cégeps (ce sont des données préliminaires, recueillies avant le relevé officiel de l’effectif scolaire), il y aurait cet automne 163 869 étudiants inscrits dans l’un ou l’autre des 48 cégeps québécois. Une hausse de 4 % par rapport à la même période l’an passé. Cette population étudiante se répartit ainsi : 50 % au secteur préuniversitaire, 45 % au secteur technique et 5 % en session d’accueil et d’intégration; 58 % de filles et 42 % de garçons. Il y a environ 1200 étudiants étrangers, provenant principalement de l’Île de la Réunion et de la Nouvelle-Calédonie. Les programmes les plus fréquentés sont Sciences humaines (47 718 étudiants) et Sciences de la nature (19 538 étudiants) au secteur préuniversitaire; Soins infirmiers (8766 étudiants) et Techniques de comptabilité et de gestion (5332 étudiants) au secteur technique.

Projet de loi n° 110
Loi modifiant la Loi sur les collèges d'enseignement général et professionnel en matière de gouvernance
www.assnat.qc.ca/fra/38Legislature1/Projets-loi/Publics/08-f110.htm

PÉNURIES DE MAIN-D’OEUVRE QUALIFIÉE AU QUÉBEC :LES CÉGEPS FONT PARTIE DE LA SOLUTION www.fedecegeps.qc.ca/comm/docs/penurie_de_main_doeuvre_rendez_vous_des_gens_d_affaires_3_novembre_2008.pdf?PHPSESSID=03dfab3f82ea3942d66c673b5343ba6e

Un pont entre le secondaire et le cégep
Signature d’une entente pour le programme intégré secondaire-collégial www.hebdorivenord.com/article-i265912-Un-pont-entre-le-secondaire-et-le-cegep.html

Aider l’élève dyslexique en classe http://lejournaldesherbrooke.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=73258&catname=Aide+aux+devoirs&classif=Nouvelles

Éducation Plus de décrocheurs au cégep et au collège qu’à l’université
www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2008/11/20081103-094056.html

Info universitaire
Un détour par l'Ontario pour gagner du temps Pour obtenir un permis d'enseigner au Québec, un nombre croissant de professeurs vont étudier en... Ontario. Le ministère de l'Éducation du Québec a donné 357 permis et brevets à des enseignants formés dans la province voisine l'an dernier, selon ce qu'a appris La Presse. C'est deux fois plus qu'en 2001. Au total, près de 2000 profs formés en Ontario sont venus enseigner ici depuis le début du millénaire. L'avantage? En Ontario, si on a déjà un baccalauréat ou une maîtrise, il suffit de faire un an de pédagogie pour pouvoir enseigner. Au Québec, même si on est diplômé, il faut refaire un baccalauréat en enseignement ou une maîtrise, ce qui prend plusieurs années. À l'Université d'Ottawa, «30% des étudiants du Programme de formation en enseignement sont des Québécois», un taux en hausse depuis quelques années, selon sa directrice, Claire Maltais. La formation de huit mois, qui comprend deux stages, «est exigeante et de qualité», assure-t-elle. Or, les universités québécoises n'offrent plus de programme d'un an depuis 1995 parce qu'elles jugent que c'est trop court pour former un bon enseignant. «Les deux formations se valent, répond Mme Maltais. Une personne qui a fait de la suppléance et qui a un bac en physique, en maths ou peu importe, a déjà un bagage d'expériences. Je ne suis pas sûre qu'en lui offrant de faire quatre années supplémentaires d'université, elle sera davantage qualifiée.» L'Université Laurentienne, de Sudbury, forme aussi des enseignants francophones en Ontario. Grâce à des ententes de réciprocité entre les provinces, les diplômes obtenus ailleurs sont ensuite reconnus ici. Marie-Claude Monette, enseignante dans un collège privé de Montréal, a dû s'exiler en Ontario l'an dernier. «J'avais déjà un bac et une maîtrise en histoire, en plus d'un certificat en enseignement postsecondaire, mais ça ne comptait pas aux yeux du ministère de l'Éducation du Québec», raconte-t-elle. Inquiète pour son avenir - elle travaillait sans permis -, elle s'est résignée à quitter son poste pour aller à Ottawa. «Je ne le regrette pas parce que c'est un très bon programme, dit-elle. Mais j'ai une dette de 8000$ que je dois rembourser. Il faudrait vraiment que cette formation soit offerte au Québec.» Au ministère de l'Éducation du Québec (MELS), on suggère carrément à certains profs sans permis de se tourner vers l'Ontario, selon des courriels obtenus par La Presse. Sébastien Roy, prof sans permis aussi titulaire d'un bac et d'une maîtrise en histoire, compte le faire l'an prochain. «Cette année, je n'ai pas été en mesure de trouver un poste d'enseignant, car les écoles semblent plus frileuses à l'idée de demander les tolérances pour engager un prof sans permis», témoigne-t-il. Cela le forcera à s'endetter, à laisser sa femme seule dans leur maison d'Otterburn Park et à reporter leur projet d'avoir un enfant. «C'est parce que c'est une province limitrophe» que plusieurs professeurs sont formés en Ontario avant de venir enseigner au Québec, selon Stéphanie Tremblay, porte-parole du MELS. La variété plus limitée de programmes d'enseignement offerts à l'Université du Québec en Outaouais pousse les étudiants à aller à Ottawa, a-t-elle expliqué. «Il y a aussi eu, au cours des dernières années, un surplus d'enseignants en Ontario», a-t-elle ajouté. Au contraire, «nous avons une pénurie d'enseignants de langue française en Ontario», a indiqué Gabrielle Barkany, porte-parole de l'Ordre des enseignants de l'Ontario. Les surplus sont du côté des profs anglophones, ce qui en pousse peut-être un certain nombre à venir tenter leur chance au Québec. www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200811/01/01-35151-un-detour-par-lontario-pour-gagner-du-temps.php

Génie : Laboratoire de Recherche en Énergie Éolienne de l’UQAR Étudier l'éolien : des solutions pour l'avenir. Pour développer l’éolien, cette forme d’énergie pleine de promesses, il faudra des spécialistes qui connaissent les secrets du vent et les manières de le transformer, de l’emmagasiner et de l’acheminer. Dominique Guérette et Thierry d’Hamonville sont deux étudiants qui n’ont pas hésité à se lancer dans ce défi en s’inscrivant à la maîtrise en ingénierie, option énergie éolienne. Les deux font leurs travaux au sein du Laboratoire de Recherche en Énergie Éolienne de l’UQAR (LREE). « J’ai toujours eu un intérêt pour les énergies renouvelables, en particulier l’énergie éolienne, explique Dominique Guérette, originaire de la région de Montréal. Je pense que c’est le livre d’Hubert Reeves, Le mal de terre, qui m’a ouvert les yeux là-dessus. » Après un baccalauréat en génie électrique à l’École polytechnique, il décide donc de s’inscrire à l’UQAR. « L’éolien, c’est plein de possibilités, dit-il. Ça touche la commande industrielle, l’électronique de puissance, les machines électriques, les réseaux de distribution électrique, les télécommunications, etc. » www.uqar.ca/uqar-info/1008/etudiereneolien.asp

Rémunération des stagiaires en sciences de l'éducation - LA MINISTRE MICHELLE COURCHESNE CONFIRME LA CRÉATION D'UNE TABLE DE RÉFLEXION http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Novembre2008/03/c4496.html

Stages en éducation: Une avancée significative vers une amélioration des conditions des étudiants en enseignement www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2008/03/c4518.html

Deux professeures de l’UQAR en éducation, Louise Forest et Anne Marie Lamarre, proposent un livre sur l’accompagnement des stagiaires dans les écoles www.uqar.qc.ca/uqar-info/1008/stagiaires.asp

Les déterminants de l’intelligence
Serge Larivée publie un ouvrage sur le QI qui ne laissera personne indifférent http://nouvelles.umontreal.ca/content/view/1957/221/

Formation, documentation
Atelier organisé par le CAPRES
www.uquebec.ca/capres « Passer du secondaire au collégial : quels sont les enjeux pour les étudiants et les établissements? »
www.uquebec.ca/capres/Animation-08-09/Atelier-08/CAPRES-Atelier-nov.08.pdf

L'Avis psychologique Le «flamboyant» et la «déesse»: deux amoureux d'eux-mêmes? Qui n'a pas déjà croisé le gars flamboyant, ou rencontré la superbe déesse? Il est impossible de les manquer. Ils ressortent de leur entourage, de la masse des étudiants ou de la foule. Mais saviez-vous que derrière cette image se profile souvent un problème d'estime de soi? http://entete.uqtr.ca/description.php?no_fiche=7711

Travailleurs «multicarrières» Voies doubles
Pour de plus en plus de travailleurs, la réponse à la question «profession?» comporte des choix multiples. http://carriere.jobboom.com/marche-travail/tendances/2008/10/14/7079781-jm.html


---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Le guide d'admission universitaire au trimestre d'hiver 2009 est maintenant en ligne
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Comité organisateur du 8e Congrès 2009 de l'ACOC: 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810 Diaporama (album) du 7e congrès à Moncton www.flickr.com/photos/10892802@N08/sets/72157605167634050/show Une partie des photos sont aussi sur le site du Bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ Vous pouvez transmettre des documents reçus à la suite d’une conférence, peu importe le colloque ou congrès, ou un lien Internet à acoc@videotron.ca

Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC

Votre courriel :



Les modalités d'inscription au bulletin sont mentionnées sur le site http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/2006/08/v-5-no-1-modalits-dinscription-au.html