26 mars 2009

V 7 No 32 : Inscription au VIIIe Congrès de l'ACOC

Après l’édition, l'information est ajustée, s'il y a lieu,
sur le site du bulletin

Nouveau partenaire pour notre VIIIe Congrès 2009 à l’université de Sherbrooke :
Le CSMO-ÉSAC
http://www.csmoesac.qc.ca/
Le Comité Sectoriel de Main-d’œuvre Économie Sociale et Action Communautaire


Section Nouvelles www.acoc.info
Admission universitaire encore possible
Programme préliminaire du Congrès ACOC 2009 (et formulaire d'inscription)
Poste d'api à John Abbott

Le Conseil supérieur de l'éducation s'est adressé à l'ACOC pour des recommandations de candidatures à ses cinq commissions. Si vous êtes intéressés à poser votre candidature, faites parvenir le formulaire de CV abrégé (http://bp3.blogger.com/_Vc7SmNVG-1U/R72M8dQPqlI/AAAAAAAAAOk/hPEzHR41ygQ/s1600-h/CSE.JPG) à Philippe Brosseau président de l'ACOC pbrossea@cstj.qc.ca (transmettre le c.v. à son adresse du cégep de St-Jérôme). Il communiquera les candidatures à la présidente du Conseil supérieur de l'éducation, avant le 3 avril.

Aide pédagogique individuel -Academic Advisor Cégep John Abbott College Fin du concours Le mardi 31 mars 2009 temps plein temporaire - 6 mois dipl. de premier cycle avec spécialisation appropriée au poste. bilinguisme à l'oral et à l'écrit Veuillez svp faire parvenir votre cv à: Service des ressources humaines Cégep John Abbott College 21,275 chemin Lakeshore Ste-Anne-de-Bellevue, Québec H9X 3L9 télécopieur - 514-457-4730 courriel: hrs@johnabbott.qc.ca Personne(s) ressource(s) Isabelle Turin isabelle.turin@johnabbott.qc.ca www.ameqenligne.com/detail_poste.asp?NoPoste=9889

Pour vous inscrire au VIIIe Congrès de l'ACOC à l’université de Sherbrooke : Un voyage au cœur de notre nature les 20-21-22 mai 2009, allez sur le site de l’ACOC http://www.acoc.info/ section Membres puis Congrès ACOC 2009, vous y trouverez le Programme détaillé (et l’information sur l’hébergement) ainsi que le Formulaire d’inscription (à transmettre par la poste avec votre chèque au nom de l’ACOC). Les premières personnes inscrites auront l’assurance d’avoir leur choix de visite du jeudi après-midi. Pour faciliter la mise en forme des reçus personnalisés, remis au début du congrès, nous vous demandons d’envoyer aussi par courriel une copie de votre formulaire à acoc@videotron.ca Toutes les personnes professionnelles qui reçoivent ce bulletin électronique sont invitées à participer au 6e Congrès de l’ACOC. Conférence d’ouverture sur la Prévention de l’épuisement par Michel Grisé, psychologue; Conférence et mises en situation sur L’adaptation de nos interventions aux limites de nos clients, par Maurice Sammut, psychoéducateur; « Spectacle-conférence » du directeur des études du Cégep Granby Haute-Yamaska , Sylvain Lambert, responsable de l’École Nationale de la chanson et auteur-compositeur-interprète; Conférence touchant Le counseling et l’isep par Réginald Savard et Manon Gosselin, professeurs au département d’orientation; « Le départ des Y de la maison : dure transition…pour les parents » conférence donnée par Louise Lehouillier, conseillère pédagogique pour Passeport Réussite et Lucie Danis, agente de promotion/recrutement à l’Université de Sherbrooke; Salon du Centre culturel de l’UdeS; Demi-journée consacrée à l’Université de Sherbrooke : Conférences par des professionnels du milieu de la santé sur le marché du travail à l’ère du vieillissement de la population Visites possibles Centre de santé et services sociaux- Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (CSSS-IUGS) : différents laboratoires du Centre de recherche sur le vieillissement (CDRV) et du Centre de réadaptation fonctionnelle (URFI); Aile de recherche du CHUS : différents centres de recherches (Centre de recherche clinique, Centre de neurosciences, Institut de pharmacologie); Souper à la Brunante et animation à bord du train Orford Express; Petit déjeuner et assemblée générale de l’ACOC; Conférence de clôture du congrès par Jacques Limoges, professeur retraité du département d’orientation. Formulaire d’inscription disponible sur le site de l’ACOC à la page suivante www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=950 S’inscrire avant le 4 mai.

Bulletin du SRACQ (mars 2009)
www.sracq.qc.ca/infosraq/bulletin.asp L’admission conditionnelle des candidats. Vous êtes plusieurs à nous poser des questions concernant l’application de la règle d’une admission conditionnelle à un candidat pour lequel il manque six unités ou moins pour obtenir son diplôme d'études secondaires. Puisque les modalités d'application de cette condition d'admission peuvent différer d'un collège à l'autre, nous vous invitons à consulter les sites Internet des établissements du SRACQ ou à entrer en contact avec un représentant du service des admissions.

Vulgarisation des conditions d’admission au collégial dans certains cas particuliers (cégep Lévis-Lauzon) L’évolution du régime pédagogique du secondaire n’est pas sans effet au Collégial. L’un des impacts a trait aux conditions d’admission des personnes en situation particulière. Nous vous proposons ici un texte qui tente d’éclairer la plupart des cas pouvant se présenter.
Le titulaire d’un diplôme d’études secondaires antérieur à mai 2007 ou un DES antérieur au 1er juillet 2010 à la formation générale des adultes (A1, A2) est admissible au collégial dans la mesure ou il satisfait aux conditions particulières d’admission au programme établies par le ministre. De plus, il doit réussir le ou les cours de mise à niveau obligatoire dans les matières suivantes non réussies : Anglais ou Français, langue seconde, 5e secondaire; Histoire, 4e secondaire; Sciences physiques, 4e secondaire; Mathématique, 4e secondaire. Lorsque des cours de mise à niveau doivent être suivis, le cégep donne un délai d’une ou deux session(s) pour la réussite du ou des cours de mise à niveau. Pour la personne qui a fréquenté un cégep avant l’automne 2007, le collège se réserve le droit d’exiger un ou des cours de mise à niveau.
Le titulaire d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) est admissible à un programme d’études conduisant au diplôme d’études collégiales, lorsqu’il satisfait aux conditions particulières d’admission au programme établies par le ministre et qu’il a accumulé le nombre d’unités alloué par le Régime pédagogique de l’éducation préscolaire, de l’enseignement primaire et de l’enseignement secondaire ou par le Régime pédagogique de la formation générale des adultes pour l’apprentissage des matières suivantes : langue d’enseignement de la 5e secondaire ; langue seconde de la 5e secondaire ; mathématique de la 4e secondaire. Il est cependant possible d’être admis conditionnellement lorsque l’une de ces trois matières est manquante. La personne doit alors s’engager à réussir la troisième matière durant sa première session d’études collégiales ou au plus tard à la date d’abandon de la session qui suit son admission (20 septembre ou 15 février).
Le titulaire d’un diplôme d’études secondaires à qui il manque moins 6 unités peut être admis conditionnellement à un programme d’études conduisant au diplôme d’études collégiales, la personne qui s’engage à accumuler les unités manquantes durant sa première session ou au plus tard à la date d’abandon de la session qui suit son admission (20 septembre ou 15 février). Il s’agit ici d’une personne qui avait été admise sur la base de la réussite de tous ses cours, mais qui a eu un « accident de parcours » dans la dernière étape du 5e secondaire. L’étudiant doit être en 5e secondaire dans toutes ses matières pour être considéré.
Le titulaire d’une formation jugée équivalente par le collège est admissible à un programme d’études conduisant au diplôme d’études collégiales lorsqu’il satisfait aux conditions particulières d’admission au programme établies par le ministre.
Le titulaire d’une formation et expérience jugées suffisantes par le collège est admissible à un programme d’études conduisant au diplôme d’études collégiales lorsqu’il a interrompu ses études à temps plein pendant une période cumulative d’au moins 36 mois.
Lors du Rendez-Vous 15 avril 2009 à 8 h 30 (voir invitation à la section Info collégiale), l’équipe du Service du Cheminement Scolaire sera sur place afin de répondre à vos questions. Si d’ici là il vous venait des questions que vous souhaiteriez voir traiter dans le cadre du Rendez-Vous, n’hésiter pas à nous les communiquer via ce blogue. Julie Ouellet Service du Cheminement Scolaire Cégep de Lévis-Lauzon. http://rdvco09.espacecll.ep.profweb.qc.ca/?p=13

Projet de loi no 21 Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines www.assnat.qc.ca/fra/39legislature1/Projets-loi/Publics/09-f021.pdf « i. pour l’exercice de la profession de conseiller d’orientation : évaluer le fonctionnement psychologique, les ressources personnelles et les conditions du milieu, intervenir sur l’identité ainsi que développer et maintenir des stratégies actives d’adaptation dans le but de permettre des choix personnels et professionnels tout au long de la vie, de rétablir l’autonomie socioprofessionnelle et de réaliser des projets de carrière chez l’être humain en interaction avec son environnement ; « 1.3.1° pour l’exercice de la profession de conseiller d’orientation : « a) évaluer une personne atteinte d’un trouble mental ou neuropsychologique attesté par un diagnostic ou par une évaluation effectuée par un professionnel habilité ; « b) évaluer les troubles mentaux, lorsqu’une attestation de formation lui est délivrée par l’Ordre dans le cadre d’un règlement pris en application du paragraphe o de l’article 94 ; « c) évaluer le retard mental ; « d) évaluer un élève handicapé ou en difficulté d’adaptation dans le cadre de la détermination d’un plan d’intervention en application de la Loi sur l’instruction publique ; À l’exception du médecin et du psychologue, nul ne peut exercer la psychothérapie, ni utiliser le titre de psychothérapeute ni un titre ou une abréviation pouvant laisser croire qu’il l’est, s’il n’est membre de l’Ordre professionnel des conseillers et conseillères d’orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, de l’Ordre professionnel des ergothérapeutes du Québec, de l’Ordre professionnel des infirmières et infirmiers du Québec ou de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec et s’il n’est titulaire du permis de psychothérapeute.

Info collégiale
Invitation au Rendez-vous des conseillers et conseillères d’orientation du Cégep de Lévis-Lauzon 2009. Nous avons le plaisir de vous inviter au Rendez-vous des conseillers et conseillères d’orientation du Cégep de Lévis-Lauzon 2009. Cette rencontre se tiendra le 15 avril 2009 à 8 h 30, au Cégep de Lévis-Lauzon. Pour permettre d’en apprendre plus sur ce qui se déroulera durant la journée, de lire et de donner votre opinion sur différents sujets reliés à la profession, nous vous invitons à vous rendre sur notre blog régulièrement à cette adresse : http://rdvco09.espacecll.ep.profweb.qc.ca/ . Vous pouvez consulter le Blog de l'événement qui contient également l'horaire de la journée (Cinéphilo et la nouvelle F; Lego robotisation en Technologie du génie électrique; les services adaptés; Chimie et génie mécanique; Biotechnologie et Sciences humaines; Dîner; En après-midi le groupe 1 et le groupe 2 seront inversés pour la visite des départements; Mot sur L'international, et sur la Formation continue; Visite de la classe techno-pédagoqique) Le blog permettra d’échanger sur le thème de « La différenciation » en publiant des notes et en commentant les articles et les notes des autres. Espérant recevoir une réponse favorable à notre invitation d’ici le 3 avril 2009 par courriel, RDV-CO@clevislauzon.qc.ca Jacques Belleau Adjoint à la Direction des études Julie Comtois Conseillère d’orientation Jacques Fortin, Directeur des affaires étudiantes Sylvie Vallières Directrice des communications

EXPLOITER SES ATOUTS EN PÉRIODE D’INCERTITUDE Telle sera la thématique de la SEMAINE QUÉBÉCOISE DE L’ORIENTATION 2009 www.occoppq.qc.ca/cyberbulle/pdf/slogancyber.pdf

La baisse des étudiants menace l'avenir des cégeps en régions . L'avenir des cégeps situés en régions est menacé par la formule de financement actuellement en vigueur qui tient compte du nombre d'inscriptions, selon les associations étudiantes, dont celle de Rimouski. Selon l'Association générale des étudiants du Cégep de Rimouski, la proportion de personnes âgées de 0 à 29 ans a baissé de 5,7 % au cours des 10 dernières années, ce qui se traduit par une réduction de près du tiers du nombre de collégiens au Bas-Saint-Laurent. « D'ici à cinq ans, ce sera très difficile pour les cégeps de régions. On pense qu'il y aura entre 100 et 200 étudiants de moins au cégep de Rimouski. La dénatalité est dommageable mais aussi l'exode des jeunes. On demande que le mode de financement des cégeps en régions soit reconsidéré. Actuellement, 80 % du financement est versé selon le nombre d'étudiants inscrits », commente la présidente de l'AGECR, Élaine-Andrée Guilbeault. Les démarches des associations étudiantes sont appuyées par le Syndicat des enseignants du Cégep de Rimouski. « Le Cégep de Gaspé a vu son offre baisser de 15 programmes, ces trois dernières années, après avoir subi une perte de 21 % de sa population étudiante en 10 ans. La menace est la même pour les autres cégeps de l'Est du Québec », illustre Mme Guilbeault.Selon l'Association générale des étudiants du Cégep de Rimouski, la proportion de personnes âgées de 0 à 29 ans a baissé de 5,7 % au cours des 10 dernières années, ce qui se traduit par une réduction de près du tiers du nombre de collégiens au Bas-Saint-Laurent. Les associations étudiantes collégiales et universitaires affirment qu'elles n'ont rien trouvé de valable pour l'éducation post-secondaire dans le récent budget provincial. www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2009/03/20090323-142340.html

Le service Placement étudiant est de retour
À quelques mois de la fin de l'année scolaire, le service de Placement étudiant du Québec souhaite que 1500 étudiants et 250 entreprises s'inscrivent à ce programme destiné à faire le lien entre chercheurs et donneurs d'emplois. Le programme est offert en libre-service. Disponible à l'adresse http://www.emploietudiant.qc.ca/ , le programme est accessible gratuitement jour et nuit. Les étudiants des niveaux secondaire, professionnel, collégial et universitaire sont invités à l'utiliser autant pour trouver un emploi d'été que pour un emploi à l'année. «Le service est simple et il est la seule porte d'entrée pour les emplois dans la fonction publique», raconte l'agent de promotion régional Maxime Lecours, lui-même étudiant à l'Université du Québec à Trois-Rivières. www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/economie/200903/18/01-837791-le-service-placement-etudiant-est-de-retour.php

La GRC cherche des recrues québécoises
La Gendarmerie royale du Canada (GRC) présentera pour la première fois à la population ce mercredi, à Montréal, certains de ses services destinés à stimuler son recrutement de cadets issus du Québec. Parmi les 13 provinces et territoires du Canada, le Québec est l'une des deux seules juridictions où la GRC n'assure pas la patrouille du territoire n'étant pas desservi par les policiers municipaux. Le corps policier national estime que ce manque de visibilité lui nuit dans le recrutement de Québécois pour occuper l'une ou l'autre des 150 fonctions différentes qu'elle offre à de futurs policiers ou à des civils. Un diplôme d'études secondaires (DES) ou de 12e Année suffit pour devenir policier à la GRC. Cependant, plusieurs étapes composent le processus de sélection: examen écrit, test polygraphique, enquête sur les antécédents et examen de condition physique, en outre. Les candidats doivent être âgés d'au moins 18 ans mais il n'y a pas d'âge maximal raisonnable. Les gens ayant reçu un pardon après la commission d'un acte criminel sont les bienvenus, à condition que le crime n'ait pas été trop grave. Les candidats retenus devront se soumettre à une formation de 24 semaines à l'école de la GRC, en Saskatchewan, avant de suivre un stage pratique de quelques mois. Au moment d'atteindre le premier grade de la hiérarchie, ils devront s'attendre à ce que ce soit la direction du corps policier qui décide à quel endroit du Canada ils entreprendront leur carrière. La GRC, qui compte 20 000 policiers, assure qu'après trois ans de service comme gendarme, le salaire de base annuel atteint 74 000 $. Environ 80 pour cent des employés de la Gendarmerie sont des policiers, mais les autres sont des civils. Ils occupent surtout des postes en comptabilité, pour le service du contentieux, en communications, en électronique, en informatique et au laboratoire judiciaire. Les exigences académiques auxquelles ils ont été soumis sont toutefois plus élevées que pour les candidats gendarmes. www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2009/03/20090323-091611.html

L’association à but non lucratif Objectif Sciences International propose des Expéditions scientifiques de haut niveau accessibles à tous les âges, à toutes les phases de la vie, et à tous les niveaux. Ces séjours de sciences, organisés pour le plaisir de toutes et de tous, accueillent femmes et hommes dans un cadre engagé en faveur d’un Développement Durable scientifique et technique, et où une équipe de chercheurs, techniciens, et éducateurs scientifiques motivés se mettent en quatre pour vous permettre de vivre de formidables aventures scientifiques. www.conges-science-solidaire.com/-Le-Concept-.html

École nationale de police Des recrues décevantes
L'École nationale de police du Québec (ENPQ) sélectionnera différemment les aspirants policiers à compter de l'automne prochain. Radio-Canada a appris que l'institution, qui est située à Nicolet, au Centre-du-Québec, modifiera ses critères de sélection, puisque des corps policiers sont insatisfaits des recrues qu'ils embauchent. À l'heure actuelle, les aspirants policiers doivent compléter une formation collégiale de trois ans et suivre un entraînement intensif de 15 semaines à l'École nationale de police. Malgré cette formation, plusieurs corps de police de la province notent que certaines recrues éprouvent des problèmes d'attitude et de jugement et qu'elles ont de la difficulté à gérer leur stress. Certains services de police déplorent également que leurs nouveaux employés discutent les ordres qui leur sont donnés. Devant ce constat, l'École nationale de police a décidé de réviser l'ensemble de ses critères de sélection, qui se basent principalement sur la qualité du dossier académique. « Est-ce que ça se peut que, présentement, étant donné qu'on choisit principalement sur les notes, il y ait des jeunes avec une moyenne académique plus basse qui auraient pu faire d'excellents policiers québécois? C'est ce qu'on pense présentement », affirme le directeur des communications de l'ENPQ, Pierre Saint-Antoine. Dès l'automne, de nouveaux critères s'appliqueront pour choisir les étudiants. Diverses pistes sont à l'étude, dont celles d'ajouter des entrevues et des mises en situation. Le test d'aptitude physique sera également plus exigeant. Les nouveaux critères de sélection seront approuvés en juin prochain. L'École nationale de police forme près de 650 policiers chaque année. www.radio-canada.ca/regions/mauricie/2009/03/16/003-ecole-police-critere-revision.shtml Les critères d'admission et le programme de formation des policiers vont changer, comme l'explique Danny Lemieux. www.radio-canada.ca/regions/mauricie/2009/03/16/003-ecole-police-critere-revision.shtml

Un élève sur deux connaît les ressources psychosociales du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu Bilan de l’enquête « Les problèmes sociaux des élèves et leur utilisation des services d’aide » www.cstjean.qc.ca/public/65ea2bc4-166b-4136-a916-c2b8f639c6aa/le_cegep/le_cegep_en_bref/publications/communiques/communique_enquete_psychosociale_2009.pdf

Main-d'œuvre en horticulture : qualifiée et recherchée!
Le domaine de l'horticulture ornementale vous intéresse? Ses diverses possibilités de carrière sont en vedette sur le site http://www.horticompetences.ca/ . Cliquez sur les capsules vidéo qui permettent de visionner des travailleurs dans le feu de l'action! www.monemploi.com/mon_emploi/chronique/main-oelig-uvre-horticulture-qualifiee-recherchee-8386.html

À l'école sur le toit du monde
Dix-huit étudiants du programme Tourisme d'aventure et écotourisme du Collège Mérici s'envoleront bientôt pour le Népal, où ils effectueront un stage dans l'Himalaya. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200903/22/01-839092-a-lecole-sur-le-toit-du-monde.php

Le Cégep de Lévis-Lauzon confirmée« École de l’ADN ». Deux professeurs du Cégep de Lévis-Lauzon se sont rendus à Nîmes dans le sud de la France pour y suivre une formation dans le but de démarrer la deuxième École de l’ADN au Québec. Il existe 12 « Écoles de l’ADN » et on les retrouve principalement en France. L’École de l’ADN a pour but de diffuser et valoriser la culture scientifique auprès des jeunes et du grand public par différents ateliers où les participants s’impliquent activement par des manipulations dans le laboratoire (ex. : empreintes génétiques pour découvrir le coupable d'un crime parmi plusieurs suspects, microorganismes, production d'un OGM...). L’École de l’ADN invite aussi ses participants à débattre, sans parti pris, sur les grandes questions posées par les manipulations génétiques. Les ateliers de l'École de l'ADN pourront se faire dans les classes des enseignants qui en feront la demande. Les professeurs du département de Biologie et Biotechnologies du Cégep de Lévis-Lauzon souhaitent offrir les ateliers de l’École de l’ADN dès l’automne 2009. Ces ateliers seront offerts aux institutions scolaires de niveau secondaire des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Une collaboration est aussi possible avec des partenaires financiers pour leur projet. www.ecoleadn.qc.ca/actualites.htm

Le Cégep Limoilou passe à la géothermie et au chauffage solaire. Le Cégep Limoilou, qui veut être perçu comme un modèle d'établissement «écoresponsable», devait redoubler d'efforts puisque la consommation d'énergie était déjà basse. Le Cégep Limoilou se tourne vers la géothermie et le chauffage solaire de l'air pour améliorer sa performance énergétique. Une fois l'ensemble des mesures vertes de 4,5 millions $ complétées, le coût d'énergie de l'établissement sera environ du tiers inférieur à la moyenne des cégeps. http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/200903/25/01-840189-le-cegep-limoilou-passe-a-la-geothermie-et-au-chauffage-solaire.php

L'emploi toujours au rendez-vous dans l'industrie de la construction. Quelque 13 000 nouveaux travailleurs ont fait leur entrée dans l'industrie de la construction en 2008 – le triple comparativement à 10 ans plus tôt! Malgré les soubresauts que connaît actuellement l'économie, l'activité demeure favorable sur les chantiers et la demande de main-d'œuvre sera encore au rendez-vous pour les années à venir, fait savoir M. André Martin, porte-parole de la Commission de la construction du Québec (CCQ). www.monemploi.com/mon_emploi/chronique/emploi-toujours-rendez-vous-dans-industrie-8394.html

Universitaire
Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune prépare sa programmation d’événements
dans le secteur de l’éducation afin de faire connaître ses outils d’éducation produits pour les jeunes. Nous avons, notamment, débuté la production d’un site Internet sur les métiers liés aux ressources naturelles, qui pourrait intéresser vos membres, afin de contribuer à contrer le problème de relève pour certains métiers. Je vous suggère de visiter le site Un espace grand comme nous http://portesouvertes.mrnf.gouv.qc.ca/ et en particulier Place aux jeunes http://portesouvertes.mrnf.gouv.qc.ca/jeunes/index.html . Claire Nadeau Conseillère – Éducation Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Direction des communications (DCOM) Claire.Nadeau@mrnf.gouv.qc.ca

Québec vérifie le passé judiciaire du personnel travaillant dans les écoles. Le passé judiciaire du personnel travaillant dans les écoles de la province est scruté à la loupe. Québec a dépensé plus de six millions $ depuis 2006 pour vérifier les antécédents judiciaire des ses enseignants, secrétaires, concierges, employés de cafétéria et chauffeurs d'autobus, selon ce qu'a appris La Presse. Depuis, une vingtaine de cas «douteux» d'enseignants, qui ont notamment commis des infractions à caractère sexuel, ont été rapportés à la ministre de l'Éducation Michelle Courchesne. De plus, d'autres faux pas, comme la conduite avec facultés affaiblies, la possession de drogue et les fausses déclarations à l'impôt ont été signalés. Mme Courchesne a également fait faire près de 15 000 vérifications d'antécédents judiciaires par la Sûreté du Québec (SQ) pour de futurs professeurs demandant une autorisation d'enseigner. Du lot, 1214 vérifications ont révélé des antécédents judiciaires. La majorité, soit 1003 cas, étaient des infractions pénales comme des infractions au Code de la sécurité routière. Un peu moins de 200 infractions étaient criminelles, surtout des cas de conduite avec des facultés affaiblies et jugées sans lien avec la fonction d'enseignant. Finalement, 12 cas «problématiques» de futurs professeurs ayant commis des infractions criminelles liées à leur métier ont été relevés. Le quotidien n'a pas été en mesure de connaître le sort de ces futurs enseignants au passé judiciaire «douteux». www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2009/03/20090324-042659.html

Formation, documentation
Je reviendrai (Pierre Lapointe)
J'ai souvent de vous été coupé
par des mouvements insoupçonnés
isolé par images superposées
j'ai trouvé comment rester debout
même, si de mon corps on coupait le cou
pour toujours je resterai parmi vous
Je reviendrai je reviendrai
même un fois couché sous terre, je reviendrai
poussé par les souffles de mon cœur, je serai
par vos sourires, vos coeurs, vos souvenirs devant, je resterai
grâce à vous, par ma voix, toujours je reviendrai
Même, en pleurant jusqu'à m'effondrer
même, en rêvant jusqu'à m'envoler
au dessus des blancs nuages flottants
désolé pour les insouciances
désolé pour les arrogances
découlant de tous mes gestes posés
je reviendrai je reviendrai
www.youtube.com/watch?v=YU5V3ibMaqk
http://pierrelapointe.com/musique

Formation sur le Strong Wilfrid Larochelle a écrit à l’été 2006 un article sur le Strong pour le bulletin d’Orientaction : www.orientaction.ca/bulletins/v3-n2/v3-n2t.html Vous pouvez lire un rapport à cette page www.psychometrics.com/docs/strong_fr_pc.pdf Vous pouvez passer le test pour voir les items sur ce site http://pao.careerid.com/ À la demande de collègues, il organise deux autres séminaires d’une journée sur l’Inventaire des intérêts Strong. Voir le site d’Orientaction : le 5 mai 2009 à Montréal www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=630 et le 12 mai 2009 à Québec www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=631 Vous voulez en savoir davantage : Il peut vous faire parvenir un texte de renseignements sur le séminaire incluant le contenu de la formation, le coût et la fiche d’inscription. Wilfrid Larochelle, c.o. wilfrid.larochelle@alphaomega.qc.ca http://www.alphaomega.qc.ca/ http://pao.careerid.com/

Wilfrid Larochelle, c.o. vient de rédiger un 9e article pour le bulletin du site OrientAction http://www.orientaction.ca/ « Vers la fin de l’année 2008, j’étais content de lire le manuel Guide de recherche d’une orientation professionnelle de Jacques Roy et de Caroline Roy et de savoir que nous aurions un GROP-3 en ligne. Je vous pointe le lien vers cet article www.orientaction.ca/bulletins/v6-n1/v6-n1c.html

Bulletin Orientaction printemps 2009
Entre relations sociales et projet professionnel : La force des liens Louis Cournoyer, c.o., Ph.D. en éducation www.orientaction.ca/bulletins/v6-n1/v6-n1a.html ENTENDRE LA DIFFÉRENCE, ÉCOUTER LA DIVERSITÉ Andy Dimitri VEILLEUX, c.o., doctorant en sciences de l’orientation www.orientaction.ca/bulletins/v6-n1/v6-n1b.html Un répertoire de ressources pour les intervenants dans le domaine du développement de carrière Patrick Poirier et Brigitte Besnard, Société GRICS : Carrefour éducation http://www.carrefour-education.qc.ca/ est un répertoire en ligne qui permet à ses utilisateurs d'accéder facilement, rapidement et gratuitement à des ressources éducatives. Les intervenants œuvrant dans le domaine du développement de carrière y trouveront un éventail de ressources qui les aideront dans leur pratique, des sites Internet, des logiciels, des images et plusieurs autres ressources provenant de divers organismes du réseau scolaire québécois. www.orientaction.ca/bulletins/v6-n1/v6-n1d.html

Foire de l'emploi de Québec: pas de trace de la crise Le ralentissement économique n'a pas encore rattrapé le marché de l'emploi dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. En effet, jamais la Foire de l'emploi n'aura offert autant de postes depuis sa première année en 1999. www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/200903/19/01-838351-foire-de-lemploi-de-quebec-pas-de-trace-de-la-crise.php

Ces métiers qu'on dit « féminins » ou quand les préjugés ont la vie dure
www.monemploi.com/mon_emploi/conseils-carrieres-workopolis/ces-metiers-dit-feminins-quand-les-8391.html

10 sites Web pour être plus productif
Internet + Travail = Procrastination? Faites mentir l'équation! Dix outils Web qui donnent du pep à votre productivité! www.monemploi.com/mon_emploi/conseils-carrieres-workopolis/sites-web-pour-etre-plus-productif-8390.html

Dieu existe et il est partout
«Dieu n’existe probablement pas, alors cessez de vous inquiéter et profitez de la vie.» Ce message affiché sur quelques autobus du centre-ville de Montréal durant tout le mois de mars devait réjouir les athées, interpeller les branlants et provoquer les croyants. On aurait pu s’attendre à voir couler l’encre et le sang partout dans les médias. Dans les autobus colportant le blasphème, sur la ligne 51, pour les très universitaires, athées et croyants s’affrontant, comme au siècle des Lumières, argumentant sur la Chimère, s’arrachant même les cheveux et les yeux, en polémiquant à qui mieux mieux sur l’existence du bon Dieu. Mais le combat n’a pas eu lieu. Aucune plainte, aucun cri, aucune colère. Bien au contraire. Les athées furent déçus et agacés par le frileux «probablement» dont les croyants se sont régalés et moqués bien gentiment. Queue de poisson ou pétard mouillé, les autobus n’ont fait que circuler dans l’indifférence générale de ceux qui passent, avec en vitrine, Dieu comme de l’aspirine. Louise Mailloux est professeure de philosophie au Cégep du Vieux Montréal. Elle a publié plusieurs articles et essais dans divers médias. (suite de l’article www.lbr.ca/article-4-10813.html)

Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Créé et élaboré par Annick Vincent, médecin-psychiatre, ce site est dédié au trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Ce site se veut une source informative et de références pour les visiteurs intéressés à mieux connaître le trouble du déficit de l'attention et une aide supplémentaire pour les professionnels de la santé. http://www.attentiondeficit-info.com/

Stratégie de recherche d'emploi ????
http://mattkaliedwards.blogspot.com/2009/03/how-to-get-job-in-times-of-crisis.html Site mentionné sur le Réseau_co par Louise Robitaille, c.o


---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Guide d'admission universitaire - Automne 2009 - Version du 20 janvier 2009 en collaboration avec Luc Thifault du Collège de Valleyfield
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
Mario Charette, c.o. marioco@videotron.ca offre des formations en psychométrie. 16 avril 2009 (9h00-16h00) Montréal NEO PI-R (test de personnalité) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=606 1er mai 2009 (9h00-16h00) Longueuil JVIS (Inventaire de préférences professionnelles Jackson) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=579 5 juin 2009 (9h00-16h00) Québec Matrices de Raven I www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=582 Pour plus de détails, contactez Marylène Desbiens c.o info@carriera.ca

Comité organisateur du VIIIe Congrès 2009 de l'ACOC : 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810 Partenaires du VIIIe Congrès 2009 de l’ACOC à l'université de Sherbrooke: Allez sur le site du bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ et voir à droite les logos défilés (université de Sherbrooke, cégep de Sherbrooke, Cégep de Granby-Yamaska, Séminaire de Sherbrooke, OCCOPPQ et CSMO-ÉSAC). Programme préliminaire Un voyage au cœur de notre nature www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=950 Formulaire d’inscription et information sur l'hébergement sur le site de l'Association http://www.acoc.info/ Hébergement:
Plan des chambres
www.usherbrooke.ca/hebergement/hebergement-sur-les-campus/chambres-campus-principal/plans-des-chambres
Photo des chambres www.usherbrooke.ca/hebergement/hebergement-sur-les-campus/chambres-campus-principal/photos-des-chambres

Réussir ensemble : projet de transfert ciblé de résultats de recherche pour les professionnels et les enseignants du collégial. La formation est gratuite. Offert dans la ville ou la région administrative des personnes intéressées, selon leurs disponibilités. Un minimum de 8 inscriptions par séance de formation est exigé. Pour s’inscrire ou pour obtenir de plus amples informations, vous pouvez communiquer avec le chargé de projet Louis Cournoyer, Ph.D., c.o. à l’adresse suivante : louis.cournoyer@usherbrooke.ca

À l’automne 2009, au lieu d’organiser un Carrefour de l’orientation, nous participerons à Dialogue 2009 qui se déroulera les 16, 17 et 18 septembre 2009 dans la belle région de Québec à la Station touristique de Duchesnay. http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/search?q=dialogues

En 2010, au lieu d’organiser un congrès, nous planifions participer au colloque de l’Ordre qui aura lieu les 2, 3 et 4 juin 2010 au Centre des congrès de Québec. http://www.occoppq.qc.ca/ L'ACOC organisera une journée pré-colloque pour ses membres.

En 2011, le 9e congrès de l’ACOC aurait lieu en partenariat avec l’UQTR


Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC




Votre courriel :




Les modalités d'inscription au bulletin sont mentionnées sur le site www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/2006/08/v-5-no-1-modalits-dinscription-au.html

18 mars 2009

V 7 No 31 : La persévérance et la réussite scolaires

Après l’édition, l'information est ajustée, s'il y a lieu, sur le site du bulletin
Bec-croisé bifascié (Mont St-Bruno mars 2009)

Section Nouvelles www.acoc.info
Admission universitaire encore possible
Il est encore possible de faire une demande d'admission à certains programmes universitaires de premier cycle non contingentés pour le trimestre d'automne 2009. Voyez l'information dans les sites universitaires suivants :
École de technologie supérieure (jusqu'au 1er mai)
Université de Montréal
Université Concordia
Université Laval
Université du Québec à Chicoutimi : Pour les programmes non contingentés il y a des admissions jusqu'au début des cours.
Université du Québec à Montréal : cliquez à droite en haut de la page.
Université du Québec à Rimouski
Université du Québec en Outaouais
Télé-université : admission en tout temps
Programme préliminaire du Congrès ACOC 2009

Le Conseil supérieur de l'éducation s'est adressé à l'ACOC pour des recommandations de candidatures à ses cinq commissions. Si vous êtes intéressés à poser votre candidature, faites parvenir le formulaire de CV abrégé (http://bp3.blogger.com/_Vc7SmNVG-1U/R72M8dQPqlI/AAAAAAAAAOk/hPEzHR41ygQ/s1600-h/CSE.JPG) à Philippe Brosseau président de l'ACOC pbrossea@cstj.qc.ca (transmettre le c.v. à son adresse du cégep de St-Jérôme). Il communiquera les candidatures à la présidente du Conseil supérieur de l'éducation, avant le 3 avril. Vous pouvez choisir parmi les différentes commissions. Présentement, Sophie Poirier c.o. spoirier@brebeuf.qc.ca siège sur celle de l'enseignement collégial www.cse.gouv.qc.ca/FR/Comcollegial/index.html. Un api Gaye Wadham termine son mandat. Il y a aussi un autre api; Patrick Brunet. Nous avons déjà eu des membres à celle du secondaire mais aucun pour la commission de l'enseignement universitaire. Vous trouverez de plus amples informations sur le site suivant pour les travaux en cours (Enseignement secondaire : Connaissance des besoins des jeunes du secondaire; Enseignement collégial : l'articulation entre le secondaire et le collégial, notamment dans le cadre du renouveau pédagogique; Enseignement et recherche universitaires : la formation universitaire aux cycles supérieurs; Éducation des adultes et formation continue : La réponse du réseau de l'éducation aux besoins des entreprises et aux besoins de formation continue de leur personnel) : www.cse.gouv.qc.ca/FR/TravauxEnCours/index.html

Programme préliminaire du VIIIe Congrès de l'ACOC à l’université de Sherbrooke : Un voyage au cœur de notre nature les 20-21-22 mai 2009 www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=950 Conférence d’ouverture sur la Prévention de l’épuisement par Michel Grisé, psychologue; Conférence et mises en situation sur L’adaptation de nos interventions aux limites de nos clients, par Maurice Sammut, psychoéducateur; « Spectacle-conférence » du directeur des études du Cégep Granby Haute-Yamaska , Sylvain Lambert, responsable de l’École Nationale de la chanson et auteur-compositeur-interprète; Conférence touchant Le counseling et l’isep par Réginald Savard et Manon Gosselin, professeurs au département d’orientation; « Le départ des Y de la maison : dure transition…pour les parents » conférence donnée par Louise Lehouillier, conseillère pédagogique pour Passeport Réussite et Lucie Danis, agente de promotion/recrutement à l’Université de Sherbrooke; Salon du Centre culturel de l’UdeS; Demi-journée consacrée à l’Université de Sherbrooke : Conférences par des professionnels du milieu de la santé sur le marché du travail à l’ère du vieillissement de la population Visites possibles: Centre de santé et services sociaux- Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (CSSS-IUGS) ; différents laboratoires du Centre de recherche sur le vieillissement (CDRV) et du Centre de réadaptation fonctionnelle (URFI); Aile de recherche du CHUS : différents centres de recherches (Centre de recherche clinique, Centre de neurosciences, Institut de pharmacologie); Souper à La Brunante et animation à bord du train Orford Express; Petit déjeuner et assemblée générale de l’ACOC; Conférence de clôture du congrès par Jacques Limoges, professeur retraité du département d’orientation. Formulaire d’inscription bientôt disponible sur le site de l'association http://www.acoc.info/

Info collégiale
Le décrochage menace l'avenir du Québec
Au Québec, chaque jour, 100 jeunes décrochent du secondaire. Ce drame a incité Jacques Ménard, président de la Banque de Montréal, à inviter les Québécois à entreprendre un chantier national de lutte au décrochage scolaire. Son Groupe d'action sur la persévérance et la réussite scolaire propose de s'inspirer des programmes qui marchent, notamment en Ontario et au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Québec n'a rien promis encore, mais appuie l'initiative. Un jeune sur trois n'a pas de diplôme secondaire général ou professionnel, au Québec, à 20 ans. Épouvanté par ce triste constat, Jacques Ménard, président de la Banque de Montréal, a incité hier les Québécois à lancer un chantier national pour contrer le décrochage scolaire. Son objectif: faire passer le taux de diplomation avant 20 ans de 69% à plus de 80% d'ici 2020. Cela permettrait au Québec de rejoindre l'Ontario et de se hisser parmi les 10 États de l'OCDE ayant le plus grand nombre de jeunes diplômés du secondaire dans les délais prescrits. Le Groupe d'action sur la persévérance et la réussite scolaire au Québec, qui réunit à l'initiative de M. Ménard une trentaine de personnes du gouvernement, des milieux d'affaires, sociaux, etc. a proposé hier 10 pistes d'action (voir encadré) pour contrer le décrochage. Il veut agir tout au long du «continuum de vie» des enfants, de la grossesse à la fin du secondaire. Ces mesures vont «aider à résoudre un des plus gros problèmes qui menace l'avenir du Québec», a affirmé le banquier. Coût de l'opération? De 35 à 65 millions par an pendant trois ans, le temps de faire des projets pilotes, puis de 140 à 240 millions par an par la suite. «Agir coûte cher, c'est clair, a reconnu M. Ménard. Mais ne pas agir coûterait énormément plus cher. Ne pas agir serait nettement, quant à nous, au-dessus de nos moyens.» Après avoir recensé les meilleures pratiques contre le décrochage dans le monde, la firme McKinsey & Compagnie a établi que «sauver» un seul décrocheur coûte de 10 000$ à 20 000$. Ne rien faire revient toutefois à 120 000$ en manque à gagner en taxes et impôts et en coûts additionnels pour l'État, pour chaque décrocheur. Des sommes déjà investies ailleurs pourraient être réallouées aux pistes d'action proposées hier. «On a des raisons de croire que l'argent est mal utilisé, a dit M. Ménard. Les programmes (existants) ont des coûts et peu sont mesurés.» Les initiatives fructueuses contre le décrochage ont des leaders forts, sont élaborées en partenariat (gouvernement, société civile et monde des affaires) et sont centrées sur les jeunes. Elles sont financées adéquatement et leurs résultats sont mesurés, souligne McKinsey & Compagnie. Le Québec doit en tirer des leçons. «Il faut s'assurer que quand on investit, ça marche», a indiqué Éric Lamarre, directeur associé du bureau montréalais de la firme. M. Ménard a assuré avoir le support du gouvernement de Jean Charest, qui n'a pas encore annoncé d'appui financier concret. Le budget provincial sera présenté dès demain, puis M. Charest dévoilera sa Stratégie jeunesse d'ici la fin du mois, a rappelé M. Ménard. «Il a convaincu le gouvernement d'agir», a assuré André Caron, président de la Fédération des commissions scolaires. Le plan proposé, «j'en suis convaincu, va changer le cours des choses», a corroboré Michel Perron, professeur à l'UQAC, un des grands responsables du succès de la lutte au décrochage menée au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le gouvernement n'est pas le seul à devoir financer l'effort. Le Groupe d'action a notamment identifié la Fondation Lucie et André Chagnon comme «leader potentiel» de la mobilité régionale, une piste d'action au coût estimé à cinq à 10 millions par an. «On a un choix d'investissement à faire aujourd'hui, pour un retour qui ne sera pas instantané, a averti M. Lamarre. Ça va prendre un bon trois ans avant qu'on voit l'aiguille (du décrochage) se déplacer. On peut s'attendre à voir le plein effet sur une période de 10 ans.» http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200903/17/01-837529-le-decrochage-menace-lavenir-du-quebec.php?utm_source=bulletinCBP&utm_medium=email&utm_campaign=retention

Rapport du groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires au Québec Le Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires, présidé par M. L. Jacques Ménard de BMO Groupe financier, a dévoilé son rapport Savoir pour pouvoir visant à lancer un chantier national pour la persévérance scolaire. Dans un communiqué de presse, la Fédération a accueilli très favorablement ce rapport qui propose à la société québécoise de mettre de l’avant 10 actions pour augmenter le taux de diplomation avant l’âge de 20 ans à plus de 80 %. Communiqués www.fcsq.qc.ca/Presse/Communiques/voircommuniques.asp?ID_Communique=327 Rapport (pdf de 80 pages 2.34 Mo) www.fcsq.qc.ca/accueil/quoideneuf/savoir_pouvoir.pdf

Réactions au lancement du rapport du Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires. Le CRÉPAS souhaite que le Québec fasse de la persévérance scolaire sa priorité www.lbr.ca/article-11-10750.html

Réaction de la CSQ au rapport sur la persévérance scolaire et la réussite éducative. Une belle contribution du « citoyen Ménard » et de son groupe de travail... mais quelques bémols http://%20www.lbr.ca/article-11-10749.html

Éducation des adultes: les profs ne veulent pas de la réforme La fameuse réforme, qui a fait couler beaucoup d'encre au primaire et au secondaire, doit entrer en vigueur à l'éducation des adultes en septembre. Mais les profs s'y opposent fermement, affirmant qu'il est «complètement irréaliste» de mettre en oeuvre cette réforme dans le contexte actuel. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200903/15/01-836754-education-des-adultes-les-profs-ne-veulent-pas-de-la-reforme.php

Près de 90 % des élèves associés au projet SEUR fréquentent toujours leur école secondaire Catherine Labbé, étudiante à la maitrise à l'École de psychoéducation, consacre depuis deux ans une bonne partie de son temps à la formation des mentors du programme de persévérance scolaire chez les garçons du secondaire, qui vise à accroitre la motivation de ces jeunes à l'égard de leurs études. Les responsables de ce nouveau volet du Projet de sensibilisation aux études universitaires et à la recherche (projet SEUR) ont pour objectif de joindre les jeunes qui sont les plus susceptibles de quitter l'école avant l'obtention de leur diplôme afin de les encourager à poursuivre leurs études secondaires. www.nouvelles.umontreal.ca/enseignement/nos-etudiants/pres-de-90-des-eleves-associes-au-projet-seur-frequentent-toujours-leur-ecole-secondaire.html

À tous les professionnels de l'orientation et de l'information scolaire En cette période critique de choix de parcours et de choix de séquences de mathématique et de science, nous vous rappelons que la Communauté virtuelle de partage est un outil dynamique créé pour vous soutenir en tant que professionnels de l'orientation et de l'information scolaire dans l'accompagnement des élèves. Vous êtes donc invités à visiter le site de la Communauté virtuelle de partage à l'adresse suivante : choixavenir.ca. Vous y trouverez les dernières nouvelles d'intérêt pour vous, de l'information et des outils en lien avec le renouveau pédagogique, les parcours de formation, les différents choix de séquences de mathématique ou de science, et des occasions d'échange avec votre communauté professionnelle. N'hésitez pas à faire connaître à votre communauté professionnelle vos créations de documents, d'outils, en lien avec les sujets cités précédemment. De plus, pourquoi ne pas soumettre vos réflexions, vos questionnements et vos commentaires sur le Forum de discussion? C’est un espace d’échange privilégié pour vous! Plusieurs nouveautés très intéressantes sont à venir au cours des prochains mois. C'est une invitation à visiter le site régulièrement! Au plaisir de vous y accueillir. Note : Si vous n'avez pas encore vos codes d'accès privilégiés, vous êtes invités à vous rendre sur le site et à compléter le formulaire d'inscription. http://www.choixavenir.ca/

Universitaire
Les futurs profs veulent être rémunérés

Pas facile de joindre les deux bouts tout en étant stagiaire à temps plein. À l'Université Laval, des dizaines d'étudiants en éducation ont manifesté hier pour revendiquer des stages rémunérés lors de leur dernière année de formation. Au cours de ce stage, en quatrième année du baccalauréat, les étudiants prennent en charge une classe pendant une période d'environ trois mois. Entre la préparation des cours, les corrections, les rencontres avec les parents et les rapports de stage, il reste bien peu de temps pour gagner sa vie. Résultat : 55 % des étudiants abandonnent leur emploi à temps partiel au cours de cette période, selon un sondage effectué par la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) en 2007. Près du tiers choisissent plutôt de réduire le nombre d'heures travaillées à l'extérieur. «Plusieurs étudiants n'ont pas le choix de s'endetter», déplore Mathieu Lemelin-Pouliot, porte-parole des étudiants en éducation. «On veut être rémunérés comme le sont d'autres stagiaires.» La ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, a déjà annoncé la création d'une table de réflexion sur la rémunération des stagiaires en éducation, au début novembre. La FEUQ y représente les étudiants. Or, puisque les associations étudiantes l'Université Laval et de McGill se sont désaffiliées de la FEUQ, environ le tiers des étudiants en éducation ne serait pas représenté à cette table. «Avec cette marche, on veut réaffirmer qu'on veut une solution rapide», ajoute M. Lemelin-Pouliot. Au cabinet de Mme Courchesne, on indique que les travaux de la table vont bon train. Même son de cloche du côté de la FEUQ. Son président, David Paradis, se dit confiant d'en arriver à des recommandations, d'ici la fin de l'année. Selon la FEUQ, il en coûterait environ 15 millions $ à l'État si le ministère décidait de compenser financièrement les stagiaires en éducation. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200903/12/01-836025-les-futurs-profs-veulent-etre-remuneres.php

L'amitié France-Québec
Les gouvernements du Québec et de la France ont récemment signé une importante entente sur la mobilité professionnelle. Ainsi, un Québécois appartenant à n'importe quel métier ou profession réglementé pourra travailler en France, et inversement. Mais, avant de plier bagage pour aller travailler sur le Vieux Continent, mieux vaut bien s'y préparer! Immigration Mobilité France-Québec facilitée : D’ici deux ans, un Français appartenant à n’importe quel ordre de métier ou de profession pourra travailler au Québec sans embûche, tout comme un Québécois en France. Cette entente ratifiée en octobre dernier fait cependant des jaloux chez les immigrants d’autres pays. http://carriere.jobboom.com/marche-travail/immigrer-quebec/avant/2009/02/11/8350351-jm.html Des pistes pour négocier un poste en France : Je m’apprête à m’installer en France pour quelque temps et je dois bientôt négocier avec un employeur pour un poste là-bas. Comment me préparer? http://carriere.jobboom.com/carriere/guide-survie/negociation/2007/12/13/4723133.html L’entente www.mri.gouv.qc.ca/fr/grands_dossiers/qualifications_professionnelles/index.asp Liste des métiers et professions qui se sont engagés à conclure un arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications (ARM) à brève échéance www.mri.gouv.qc.ca/fr/pdf/liste_ARM_entente_qualif_prof_FrQc.pdf

Marcher sur un fil
Une équipe de chercheurs en psycho-oncologie aide les personnes atteintes de cancer à trouver un sens à leurs souffrances. «Pourquoi cette chose m’arrive-t-elle à moi?» Voilà la question qui hante les personnes qui apprennent qu’elles sont atteintes de cancer. Pour les aider à donner un sens à leur vie, une équipe de chercheurs en psycho-oncologie dirigée par Pierre Gagnon, professeur à la Faculté de pharmacie et chercheur au Centre de cancérologie de l’Université Laval, a mis sur pied, en mars 2007, un projet pilote axé sur la dimension existentielle de l’expérience de la maladie. Au cours des douze rencontres animées par des psychologues, 33 personnes aux prises avec un cancer non avancé ont été invitées à se pencher sur différents thèmes, individuellement ou en groupe. Des mesures de qualité de vie ont été prises au début, au milieu et à la fin du programme. «Les participants ont affirmé être davantage en harmonie avec eux-mêmes et sentir que leur vie était moins vide de sens qu’avant», constate Pierre Gagnon, aussi psychiatre en psycho-oncologie au Centre hospitalier universitaire de Québec et à la Maison Michel-Sarrazin. «Ces résultats encourageants nous incitent à vouloir aider un nombre plus élevé de participants, dit Pierre Gagnon. Dès les prochaines semaines, d’autres groupes seront mis sur pied.» Commanditée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), l’étude a pour titre «La recherche de sens suite à un diagnostic de cancer non métastatique: intervention cognitive-existentielle et globale». Parmi les thèmes des ateliers figurent l’acceptation de soi et des autres, la recherche de sens par une attitude positive face à une souffrance inévitable, la quête de sens par l’amour, la beauté et l’humour, etc. On invite les personnes à faire leur ligne de vie et à y inscrire les moments marquants de leur existence, ceux dont elles sont les plus fières. À la maison, les personnes tiennent un journal de bord et pratiquent des exercices de relaxation enseignés lors des rencontres. Une seule œuvre littéraire est recommandée. Il s’agit d’Oscar et la dame rose d’Éric-Emmanuel Schmitt, l’histoire prenante d’un petit garçon de 10 ans atteint de leucémie qui décide d’écrire une lettre à Dieu chaque jour durant 12 jours. «Plusieurs programmes traitent efficacement la détresse émotionnelle, mais occultent la dimension existentielle pourtant centrale dans l’expérience du cancer, explique Pierre Gagnon. Tout le questionnement sur le “pourquoi moi?” demeure très présent chez la personne atteinte de cancer, car il n’existe pas de cause unique et identifiable à cette condition. Face à la maladie, la personne éprouve souvent de l’incompréhension et un désarroi total.» Selon le chercheur, il est essentiel d’inclure la dimension existentielle dans la médecine moderne. «On parle de trouver un fil conducteur qui va permettre au patient de découvrir un sens à sa souffrance, souligne Pierre Gagnon. Par exemple, nous pourrions l’inciter à se demander: “Peu importe ma situation, qu’est-ce que je peux donner aux autres?”» Les personnes qui souhaitent avoir plus de renseignements sur le projet doivent s’adresser à Laurence Benoît-Bousquet, professionnelle de recherche laurence.bousquet@crhdq.ulaval.ca www.aufil.ulaval.ca/articles/marcher-sur-fil-15272.html

Formation, documentation
Les secrets de famille nuisent à la guérison Ils auraient une incidence sur la capacité de retrouver un nouvel équilibre dans la maladie. C'est à l'âge de 20 ans que le poète Louis Aragon a appris que sa sœur ainée était en réalité sa mère. Quant à l'acteur américain Jack Nicholson, il a découvert par les journaux que sa grand-mère maternelle était sa mère et sa maman sa sœur. Les secrets de famille sont plus nombreux qu'on pense. Selon la Dre Marie-Dominique Beaulieu, professeure au Département de médecine familiale et titulaire de la Chaire Docteur Sadok Besrour en médecine familiale du Centre de recherche du CHUM, les secrets découlant de situations difficiles (alcoolisme, abus physiques, abandon, grossesse non désirée, etc.) peuvent faire obstacle à la guérison lorsque survient la maladie. «Je l'observe dans ma pratique, dit-elle, les secrets de famille engendrent souvent de la culpabilité, de la colère et de l'impuissance. Ces sentiments ont une influence considérable sur la santé, notamment en ce qui a trait à la capacité de s'adapter et de retrouver un nouvel équilibre dans la maladie.» http://%20www.nouvelles.umontreal.ca/recherche/sciences-de-la-sante/les-secrets-de-famille-nuisent-a-la-guerison.html

Le mal invisible : la détresse existentielle
Pourquoi? Quel est le sens de ma vie? Ce questionnement est souvent le lot des personnes atteintes du cancer, et une équipe de chercheurs de l'Hôtel-Dieu entame un ambitieux projet de recherche pour trouver des façons de soulager cette douleur «existentielle». www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/sante/200903/14/01-836609-le-mal-invisible-la-detresse-existentielle.php

Pour Québec sans frontière : stage internationaux avec volet environnement
www.mri.gouv.qc.ca/fr/faire_stage/solidarite_internationale/liste_stages/recherches_stages.asp?stage=etranger
Pour le Canada : Programmes internationaux pour les jeunes www.international.gc.ca/experience Voyager et travailler à l’étranger – Partenaires
www.international.gc.ca/iyp-pij/organizations.aspx?lang=fra Éducation internationale et jeunesse www.international.gc.ca/education/index.aspx?lang=fra&menu_id=39&menu=L

Les gens connaissent mieux leur auto que leur corps! Encore trop de gens attendent d'avoir un problème de santé pour modifier leur mode de vie. Quand quelque chose cloche sous le capot, les automobilistes se rendent sans tarder chez le mécanicien. Dans le domaine de la santé, on ne peut pas en dire autant. «En matière de prévention, les gens prennent davantage soin de leur auto que de leur corps. Ils savent quand changer les pneus ou les freins. Pour leur corps, ils sont négligents jusqu'au jour où ils se heurtent à un mur», lance Jean-Louis Brazier, professeur à la Faculté de pharmacie et premier conférencier de la série «Médecine pour tous», présentée aux Belles Soirées de l'Université de Montréal le 19 mars prochain. www.nouvelles.umontreal.ca/recherche/sciences-de-la-sante/les-gens-connaissent-mieux-leur-auto-que-leur-corps.html

Semaine québécoise de l'orientation 1 au 7 Novembre 2009
http://sqo.occoppq.qc.ca/

MÉTIERS ET PROFESSIONS EXPLORATION GÉNÉRALE DE MÉTIERS ET PROFESSIONS
http://www2.csduroy.qc.ca/DesPionniers/infocarrieres/professions.htm


---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Guide d'admission universitaire - Automne 2009 - Version du 20 janvier 2009 en collaboration avec Luc Thifault du Collège de Valleyfield
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
"Réflexions sur le bonheur" qui aura lieu à l'Université de Sherbrooke le 20 mars prochain. Cette journée organisée à l'intention des professionnels et professionnelles des Services de psychologie et d'orientation des universités et collèges québécois prendra la forme d'une conférence-échange avec Monsieur Jean Grondin, philosophe et professeur à l'université de Montréal. Pour plus d'informations ou pour inscription, contactez Michel Roy, à l'université de Sherbrooke (Michel.Roy@USherbrooke.ca) Voir section Nouvelles du site pour le formulaire d’inscription www.ACOC.info

Mario Charette, c.o.
marioco@videotron.ca offre des formations en psychométrie. Prochainement : 31 mars 2009 (9h00-16h00) Trois-Rivières NEO PI-R (test de personnalité ) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=605 16 avril 2009 (9h00-16h00) Montréal NEO PI-R (test de personnalité) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=606 1er mai 2009 (9h00-16h00) Longueuil JVIS (Inventaire de préférences professionnelles Jackson) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=579 5 juin 2009 (9h00-16h00) Québec Matrices de Raven I www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=582 Pour plus de détails, contactez Marylène Desbiens c.o info@carriera.ca

Comité organisateur du VIIIe Congrès 2009 de l'ACOC : 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810 Partenaires du VIIIe Congrès 2009 de l’ACOC à l'université de Sherbrooke: Allez sur le site du bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ et voir à droite les logos défilés (université de Sherbrooke, cégep de Sherbrooke, Cégep de Granby-Yamaska, Séminaire de Sherbrooke, OCCOPPQ). Programme préliminaire Un voyage au cœur de notre nature www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=950 Formulaire d’inscription bientôt disponible sur le site de l'association http://www.acoc.info/

Formation sur le MBTI les 6 et 7 avril 2009 de 8h30 à 16h30. Le coût global de la formation serait de 350$ par personne. Le lieu de la formation serait au Cegep François-Xavier Garneau à Québec. Marie Lagadec, Conseillère d'orientation Cegep François-Xavier Garneau mlagadec@cegep-fxg.qc.ca www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=572

Réussir ensemble : projet de transfert ciblé de résultats de recherche pour les professionnels et les enseignants du collégial. La formation est gratuite. Offert dans la ville ou la région administrative des personnes intéressées, selon leurs disponibilités. Un minimum de 8 inscriptions par séance de formation est exigé. Pour s’inscrire ou pour obtenir de plus amples informations, vous pouvez communiquer avec le chargé de projet Louis Cournoyer, Ph.D., c.o. à l’adresse suivante : louis.cournoyer@usherbrooke.ca

À l’automne 2009, au lieu d’organiser un Carrefour de l’orientation, nous participerons à Dialogue 2009 qui se déroulera les 16, 17 et 18 septembre 2009 dans la belle région de Québec à la Station touristique de Duchesnay. http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/search?q=dialogues

En 2010, au lieu d’organiser un congrès, nous planifions participer au colloque de l’Ordre qui aura lieu les 2, 3 et 4 juin 2010 au Centre des congrès de Québec. http://www.occoppq.qc.ca/

En 2011, le 9e congrès de l’ACOC aurait lieu en partenariat avec l’UQTR


Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC

Votre courriel :



Les modalités d'inscription au bulletin sont mentionnées sur le site www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/2006/08/v-5-no-1-modalits-dinscription-au.html

13 mars 2009

V 7 No 30 : 600e membre de l'ACOC

Après l’édition, l'information est ajustée, s'il y a lieu,
sur le site du bulletin


Partenaire du VIIIe Congrès de l'ACOC en 2009

Section Nouvelles
www.acoc.info
L'admission universitaire après le 1er mars : Après le 1er mars, il y a encore des possibilités d'admission dans certains programmes universitaires non contingentés. Il y aura bientôt de l'information sur le sujet.
Programme préliminaire du Congrès ACOC 2009

Annick Bernier du cégep de Ste-Foy est la 600e membre de l’ACOC inscrit à la liste de distribution du bulletin électronique Quelque Chose de l’ACOC; 601e membre : Nathalie Bourgeau travailleuse autonome c.o. et psychothérapeute; 602e membre : Mélanie Guérin étudiante à la maitrise en orientation à l’Université de Sherbrooke.

Ratio d’étudiants par conseiller d’orientation et cisep des différents cégeps du Québec (questionnaire compilé par les c.o. du cégep de l’Outaouais en février 2009). Moyenne (des ratios des cégeps) du réseau : 1250 élèves par poste. Le plus petit ratio : 300 et le plus élevé : 2200. La moitié des cégeps ont un ratio égal ou supérieur à la moyenne. Pour davantage d’information, vous pouvez contacter Erica Deveau Conseillère d'orientation CÉGEP DE L'OUTAOUAIS edeveau@cegepoutaouais.qc.ca Selon le document Au collégial : l'orientation au coeur de la réussite, le Conseil supérieur de l’éducation avait dans son étude calculé un ratio (page 56 et 57 pour les années 1999-2000) www.cse.gouv.qc.ca/FR/Download/index.html?id=oriencol.pdf&cat=oriencol On peut comparer : 90,4 c.o. ratio 1 pour 1705 élèves (bassin de 154 132 élèves, estimé selon leur calcul) et 19,5 cisep. Si on additionne les c.o. et cisep = 109,9, ratio 1 pour 1402. Selon la compilation des c.o. du cégep de l’Outaouais, si on additionne le nombre d’élèves 130 356 et qu’on divise par le nombre de c.o. et cisep 100,85, nous obtenons 1293 élèves par poste. C’est très proche (100 élèves par poste de moins qu’en 2000). Une citation du CSE: Il existe encore quelques établissements qui ne sont pas en mesure d’embaucher l’équivalent d’un C.O. à temps complet.

Programme préliminaire du VIIIe Congrès de l'ACOC à l’université de Sherbrooke : Un voyage au cœur de notre nature les 20-21-22 mai 2009 www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=950 Conférence d’ouverture sur la Prévention de l’épuisement par Michel Grisé, psychologue; Conférence et mises en situation sur L’adaptation de nos interventions aux limites de nos clients, par Maurice Sammut, psychoéducateur; « Spectacle-conférence » du directeur des études du Cégep Granby Haute-Yamaska , Sylvain Lambert, responsable de l’École Nationale de la chanson et auteur-compositeur-interprète; Conférence touchant Le counseling et l’isep par Réginald Savard et Manon Gosselin, professeurs au département d’orientation; « Le départ des Y de la maison : dure transition…pour les parents » conférence donnée par Louise Lehouillier, conseillère pédagogique pour Passeport Réussite et Lucie Danis, agente de promotion/recrutement à l’Université de Sherbrooke; Salon du Centre culturel de l’UdeS; Demi-journée consacrée à l’Université de Sherbrooke : Conférences par des professionnels du milieu de la santé sur le marché du travail à l’ère du vieillissement de la population Visites possibles: Centre de santé et services sociaux- Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (CSSS-IUGS) ; différents laboratoires du Centre de recherche sur le vieillissement (CDRV) et du Centre de réadaptation fonctionnelle (URFI); Aile de recherche du CHUS : différents centres de recherches (Centre de recherche clinique, Centre de neurosciences, Institut de pharmacologie); Souper à la brunante et animation à bord du train Orford Express; Petit déjeuner et assemblée générale de l’ACOC; Conférence de clôture du congrès par Jacques Limoges, professeur retraité du département d’orientation.

Info collégiale
Éducation Une méthode d'enseignement hors de l'ordinaire Les étudiantes en technique infirmière des Îles-de-la-Madeleine qui sont formées par des enseignantes du cégep de Gaspé suivent leurs cours par vidéoconférence. C'est une première au Québec. Cette innovation vise à former le plus possible d'infirmières, car le personnel infirmier des Îles est à bout de souffle. En effet, comme partout ailleurs au Québec, il manque d'infirmières de sorte que les heures supplémentaires sont chose courante et les congés de maladie aussi. Quant aux retraites anticipées, elles font frémir le directeur de l'hôpital des Îles, Jacques Lévesque: « D'ici une dizaine d'années, on va en perdre un joli paquet et si on ne prend pas les devants, on va frapper un mur autour de 2012. » Pour éviter de frapper ce mur, l'hôpital et le Cégep de la Gaspésie et des Îles recrutent des infirmières natives des Îles en leur garantissant un emploi. Si les étudiantes font leurs 2e et 3e années en technique infirmière à Gaspé, le cégep leur paiera quatre billets d'avion aller-retour Gaspé-les Îles par année. « C'est sûr que quatre billets d'avion, c'est environ 400 $ que tu sauves. Moi, je trouve ça vraiment intéressant », admet Vicky Chevarie Arseneau, une étudiante qui voulait initialement aller étudier à Rimouski ou à Québec. Les cours se donnent par vidéoconférence. Une enseignante de Gaspé, Carole Cormier, explique que cette technique n'est peut-être pas la méthode d'enseignement idéale, mais qu'elle permet de faire des choses impensables autrement. Les étudiantes et les enseignantes s'adaptent assez bien à cette technique. Les étudiantes des Îles ont commencé à suivre leurs cours à distance en septembre et elles performent aussi bien que celles qui suivent leurs cours sur place, à Gaspé. www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2009/03/11/007-cours_videoconference.asp

Le boom des écoles privées se poursuit
www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/200903/11/01-835606-le-boom-des-ecoles-privees-se-poursuit.php

L'organisation du travail de demain: technologique, écologique et humaine Les générations précédentes auraient sûrement été à des années-lumière d'imaginer l'ampleur de tous ces outils technologiques et informatiques qui occupent les milieux de travail d'aujourd'hui. Maintenant, que nous réserve l'avenir? Le futur... D'emblée, on pense aux nouvelles technologies qui se développent à vitesse grand V. Après avoir propulsé les organisations d'hier dans le monde moderne, l'évolution technologique continuera assurément de transformer nos façons de travailler. Tout particulièrement, les systèmes collaboratifs de type Web 2.0, qui font déjà partie de notre paysage sous la forme des YouTube, Facebook, MySpace et Wiki, se présenteront de plus en plus aux gestionnaires comme des solutions intéressantes pour encourager le partage d'information et la collaboration, que ce soit entre les employés ou avec leur clientèle. Le cabinet-conseil américain McKinsey a notamment dévoilé, l'été dernier, une étude dans laquelle quelque 2000 cadres internationaux affirmaient qu'ils prévoyaient investir davantage au cours des prochaines années dans les outils du Web 2.0. Concepts encore flous, les plate-formes de travail à distance feront d'autant plus connaître davantage leurs possibilités. Soutenues par la croissance rapide des technologies de communication, elles deviennent de véritables lieux de travail en mesure de relever les défis de la mondialisation, mais également de régler les problèmes de déplacement et – pourquoi pas? – de stationnements dans les grands centres. Le trafic des années futures sera-t-il plus virtuel que routier? Dans ces milieux de travail encore plus technologiques et écologiques, une nouvelle génération de leaders est en train de voir le jour, indique M. Rémi Tremblay, fondateur d'Esse Leadership et auteur du livre Les fous du roi : « Aujourd'hui, quand on demande aux gestionnaires ce qu'ils recherchent chez leurs leaders, ils nous font une longue et lourde liste composée d'une vingtaine de compétences clés! Une pression épouvantable est exercée sur les leaders. Dès aujourd'hui, une profonde réflexion doit être amorcée sur les leaders que nous voulons pour demain ». Pour le futur, M. Tremblay prône l'ouverture à plus d'humanité dans la gestion des ressources humaines et la présence de leaders humbles, courageux et généreux. « L'époque des patrons dirigistes et conquérants est révolue. Les jeunes veulent des leaders authentiques, capables de communiquer... Les nouvelles générations désirent apporter quelque chose à l'organisation, utiliser leurs habiletés, leur intelligence et leurs compétences. Ils veulent être des coauteurs de leur milieu de travail et non les acteurs d'une pièce qui a préalablement été écrite pour eux. Ainsi, je crois que l'on ne pourra plus vivre avec des conventions collectives écrites pour tout le monde. Les leaders auront d'ailleurs un grand rôle à jouer en ce sens afin de permettre aux membres de leur équipe de mettre leurs talents au service de l'entreprise et, par conséquent, de leur propre carrière. » Puis, il ne faut pas oublier que le recrutement et la rétention de personnel donnent déjà du fil à retordre aux organisations! Les changements sont inévitables si elles espèrent développer leur pouvoir d'attraction auprès de la relève. Même sans boule de cristal ni esprit de clairvoyance, il est facile d'imaginer qu'une place de choix reviendra à ces organisations qui sauront faire preuve d'ouverture et de flexibilité, qui exprimeront leur respect pour notre belle planète et, surtout, qui auront le talent de tirer profit de l'évolution technologique tout comme de l'intelligence et des qualités de leurs employés. www.monemploi.com/mon_emploi/chronique/organisation-travail-demain-technologique-ecologique-humaine-8375.html

Réforme au secondaire: un nouveau cours reporté d'un an L'an prochain, en cinquième secondaire, les élèves de la réforme devaient réaliser un projet personnel, qui leur permettrait de faire le bilan de leur formation. Mais devant les chambardements qu'entraîne sa mise en oeuvre, la ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, a décidé de reporter le cours d'un an. C'est ce qu'elle a annoncé récemment aux commissions scolaires, dans une lettre dont Le Soleil a obtenu copie. «Malgré l'ampleur des actions menées par le ministère et l'adhésion certaine du milieu scolaire au contenu du programme, plusieurs intervenants ont demandé d'examiner le report possible de son application, peut-on y lire. Plusieurs enseignants tireraient avantage d'avoir une année supplémentaire pour s'approprier le contenu du programme, compte tenu de son caractère novateur.» Le nouveau cours, baptisé Projet intégrateur, s'adresse à tous les élèves de cinquième secondaire. L'objectif est de faire la synthèse de leur formation à travers un projet personnel, centré sur leurs intérêts : production d'un journal, réalisation d'un site Internet, action communautaire... Ce cours devait occuper 50 heures dans la grille-matière à partir de l'automne, soit l'équivalent d'un peu plus d'une heure par semaine. Puisque ce cours exige une bonne dose de supervision individuelle de la part de l'enseignant, des «travaux plus importants» sont nécessaires, dans certaines écoles, «pour mieux faire face aux changements dans l'organisation de l'enseignement», peut-on lire dans la missive envoyée par Mme Courchesne. Les écoles qui sont prêtes à donner le cours dès l'automne pourront toutefois le faire, avec l'aide du ministère. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200903/06/01-834112-reforme-au-secondaire-un-nouveau-cours-reporte-dun-an.php

La procrastination
La procrastination est l'habitude de reporter inutilement à plus tard des tâches ou des activités. Cette habitude peut avoir des conséquences négatives sur vos résultats scolaires, mais aussi sur la qualité de votre formation et sur votre bien-être. En effet, remettre à plus tard de façon excessive provoque habituellement de l'anxiété, de la culpabilité et un tas de problèmes inutiles. Il est possible de vaincre cette habitude en analysant bien les causes de la procrastination et en développant des attitudes et des comportements antiprocrastination. « Pourquoi je remets à plus tard ? » Les pensées toxiques à la poubelle ! « Pourquoi j'étudierais ? » Quelles sont vos priorités ? Petit train va loin... Des objectifs clairs ! Comment dire non aux offres alléchantes... Un peu de pression externe... Si étudier à la maison est un combat... « Oui, mais je travaille mieux sous pression » Un petit cadeau pour vous féliciter ! www.cocp.ulaval.ca/sgc/pid/1108

Pour l'avenir de l'éducation en français
La semaine de promotion de l'éducation en français est lancée en Nouvelle-Écosse. Le but de cette campagne est d'attirer dans les écoles françaises les nombreux ayants droit qui font leurs études en anglais. Actuellement, environ 4200 jeunes de la maternelle à la douzième année fréquentent les 19 écoles homogènes françaises de la province, soit la moitié de la clientèle potentielle. Les intervenants en éducation célèbrent cette semaine de promotion depuis trois ans. Une campagne publicitaire invite les parents et les élèves à visiter les écoles du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) et à discuter des avantages qu'offre une éducation en français. Le directeur général du CSAP, Darrell Samson, estime que cette campagne porte des fruits même si l'école française continue de perdre des élèves qui choisissent l'éducation anglaise. « On a perdu l'année dernière 117 élèves à travers de la province, mais on en a gagné davantage », indique M. Samson. Le CSAP est d'ailleurs le seul conseil scolaire en Nouvelle-Écosse qui maintient ou augmente le nombre de ses élèves dans le contexte actuel d'exode et de dénatalité. « On ne veut certainement pas perdre l'enthousiasme », souligne M. Samson. Il s'agit toutefois de la dernière année de la campagne. Le directeur du CSAP espère qu'on pourra mettre autre chose sur pied pour continuer de promouvoir l'éducation en français à l'avenir. www.radio-canada.ca/regions/atlantique/2009/03/09/003-NE-semaine-education_n.shtml

Les écoles anglophones de Québec font le plein Pendant que les écoles publiques francophones de Québec se vident, les établissements anglophones se remplissent. Au cours des cinq dernières années, le nombre d'élèves qui s'instruisent dans la langue de Sha­kespeare a grimpé de 12 % dans la capitale, passant de 2790 à 3120 jeunes du préscolaire au secondaire. L'augmentation est plus importante dans le réseau privé que dans le réseau public, selon les chiffres que le ministère de l'Éducation vient de publier. Pendant ce temps, le réseau francophone continue de perdre des joueurs. Dans la région de Québec, le nombre d'élèves a diminué de 6 % au cours de la même période, de 83 530 à 78 400. «Il faut croire qu'on fait une bonne job!», lance en riant Michelle Morin-Doyle, présidente de Central Quebec School Board, pour expliquer ces chiffres. Plus sérieusement, elle croit tout simplement que davantage de parents qui le peuvent choisissent l'école anglaise pour leurs enfants. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200903/10/01-835223-les-ecoles-anglophones-de-quebec-font-le-plein.php

Universitaire
Philosophie, éthique et études religieuses - L'Université de Sherbrooke adopte de nouvelles structures pour répondre à de nouveaux défis
Lors de sa réunion du lundi 16 février, le conseil d'administration de l'Université a pris certaines mesures afin de favoriser le plein développement de ses activités d'enseignement et de recherche en philosophie, en éthique ainsi qu'en études religieuses et théologiques. www.usherbrooke.ca/udes/journal/affiche/2008-2009-vol-2/no14/actualite/article/4193 La FATEP www.usherbrooke.ca/fatep crée deux départements pour assurer un meilleur développement http://%20www.usherbrooke.ca/liaison_vol41/n19/a_fatep.html

Les étudiants étrangers invités à rester au Québec Les étudiants étrangers seront invités à rester au Québec après leurs études. Ce sont près de 22 000 ressortissants étrangers qui, une fois leur diplôme en poche, auront droit à un certificat de sélection leur ouvrant les portes de la résidence permanente au Québec. C'est l'une des rares mesures annoncées cet après-midi par le premier ministre Jean Charest dans son message inaugural à l'Assemblée nationale. M. Charest n'a pas caché que le prochain budget serait difficile. L'objectif du gouvernement est de faire en sorte que le Québec «rebondisse» rapidement après la tempête économique. Pour le premier ministre Charest, l'initiative concernant les étudiants étrangers est «un geste audacieux pour garder cette jeunesse et son potentiel chez nous». Actuellement, un étudiant sur dix demeure au Québec une fois ses études complétées, «Nous nous fixons comme objectif de tripler le nombre d'étudiants étrangers qui font le choix de demeurer au Québec» a dit M. Charest. «Le Québec accueille chaque année quelque 22 000 étudiants étrangers. Ils sont jeunes. Ils sont brillants. Ils sont talentueux. Le monde entier se les arrache» a souligné le premier ministre. «Je veux que pour eux, le Québec ne soit pas qu'un heureux souvenir, mais qu'il soit un projet d'avenir», a renchéri M. Charest. Pour lui, le Québec ne doit «jamais perdre de vue que malgré la crise économique actuelle, le Québec fait face à un vieillissement de sa population et à un problème croissant de pénurie de main-d'oeuvre. Le geste pour les étudiants étrangers sera accompagné de mesures pour encourager des personnes plus âgées à faire le choix de rester sur le marché du travail». M. Charest est longuement revenu sur ses annonces du Plan Nord et le projet de libre échange entre le Canada et l'Europe. «Nous donnerons au peuple québécois l'espace dont il a besoin pour grandir. Cet espace, nous le créerons avec l'entente France-Québec sur la mobilité des travailleurs; cet espace, nous le déploierons dans un accord entre le Canada et l'Union européenne; cet espace nous l'occuperons en nous donnant un plan pour développer le Nord québécois.» www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/200903/10/01-835115-les-etudiants-etrangers-invites-a-rester-au-quebec.php

Le CRDP innove avec ses entretiens audio Depuis le mois de février, le Centre de recherche en droit public (CRDP) de la Faculté de droit de l'UdeM met en ligne des entretiens audio réalisés avec des personnalités du monde universitaire de différentes disciplines afin d'explorer la diversité du milieu juridique. «C'est cette ouverture à l'interdisciplinarité, déjà présente dans les activités scientifiques du CRDP, ainsi que la volonté de vulgariser le savoir qui ont présidé à l'idée des entretiens», commente Arnaud Decroix, chercheur postdoctoral au Centre à qui revient l'initiative du projet. M. Decroix réalise les entrevues avec les experts, abordant avec eux des thèmes liés au droit, notamment la bioéthique, les technologies de l'information et l'émergence de nouveaux rapports sociaux. Les interviews, d'une durée moyenne d'une heure et diffusées une fois par mois, veulent aller au-delà de la promotion d'une activité en privilégiant la trajectoire de la personne invitée. Déjà, on peut écouter les propos du sociologue Guy Rocher, qui inaugurent cette série. L'essayiste et journaliste français Jean-Claude Guillebaud, qui s'intéresse au concept de civilisation, y sera prochainement en vedette, tout comme John Saul, auteur de Mon pays métis et Mort de la globalisation. Chargée de cours à l'Université McGill, Rim Gtari a également été interviewée, en prolongement d'une communication sur le droit musulman présentée récemment à l'occasion des conférences du CRDP. «Les entretiens audio seront parfois une extension des conférences mais pas nécessairement», précise Arnaud Decroix, qui tient à mentionner la participation de Virginie Mesguich, responsable des communications au CRDP, qui assurera le montage des entretiens. Pour le directeur du CRDP, Karim Benyekhlef, ce nouvel outil de communication permettra de mieux faire connaitre la richesse et la diversité de ce qui se fait en droit et rendra plus visibles les travaux des chercheurs du Centre. www.nouvelles.umontreal.ca/campus/affaires-universitaires/le-crdp-innove-avec-ses-entretiens-audio.html Sur le Web Les entretiens du CRDP www.crdp.umontreal.ca/fr/presentation/entretiens.html

Marianne Mathis est une étudiante en géographie passionnée par la glaciologie. Elle a eu la chance de participer au projet Students on Ice. Voici les photographies qu'elle a rapportées de son expérience en Antarctique http://photos.cyberpresse.ca/html/68-5913-141249

Formation, documentation
Élèves en difficulté: le nombre de cas explose Ce n'est plus un secret : le nombre d'élèves en difficulté augmente dans les écoles du Québec. Mais les chiffres varient considérablement selon le type de problèmes. Certains troubles du développement, comme l'autisme et les déficiences de langage, ont connu une augmentation fulgurante au cours des dernières années. Un meilleur dépistage pourrait toutefois expliquer ces statistiques, nuancent les spécialistes.Selon les chiffres que le ministère de l'Éducation vient de rendre publics, le nombre d'élèves souffrant de troubles envahissants du développement (TED) a augmenté, en cinq ans, de 143 % au secondaire et de 92 % au primaire. Il s'agit d'enfants qui peuvent souffrir d'autisme ou du syndrome d'Asperger, par exemple. La plupart du temps, ils ont d'importantes difficultés à communiquer et à socialiser. Au primaire, leur nombre est passé de 1721 en 2003-2004 à 3307 en 2007-2008. Au secondaire, ils sont maintenant 1957, comparé à seulement 805 il y a cinq ans. Mais c'est au chapitre des problèmes de langage que la hausse est encore plus importante. Au secondaire, 2082 élèves souffraient de «déficience langagière» l'an dernier, alors qu'ils n'étaient que 621 il y a cinq ans. Un bond de... 235 %. Au primaire, la hausse n'est toutefois que de 24 %. Dans le jargon du ministère, il s'agit d'enfants qui ont de sévères difficultés à s'exprimer et à comprendre lorsqu'on s'adresse à eux. Dans certains cas, ils peuvent souffrir de dysphasie, un trouble du langage causé par une dysfonction cérébrale. Au ministère de l'Éducation, on explique cette hausse de deux façons. En 2001, les définitions reliées aux différents troubles et déficiences ont été revues, afin de tenir compte des nouvelles connaissances dans le domaine, explique Stéphanie Tremblay, porte-parole du ministère. C'est ce qui pourrait expliquer, par exemple, que le nombre d'enfants avec de graves troubles de comportement ait diminué depuis cinq ans. Certains de ces enfants sont peut-être maintenant considérés comme des élèves présentant un trouble envahissant du développement, selon le nouveau jargon du ministère, avance Mme Tremblay. Avec les années, le dépistage s'est aussi raffiné, ajoute-t-elle. Une analyse partagée par Égide Royer, spécialiste des problèmes de comportement à l'Université Laval. «Le syndrome d'Asperger, par exemple, on ne voyait pas ça avant. Avec le temps, le filet de sécurité s'est renforcé», dit-il. Il était temps, ajoute M. Royer, puisque ces chiffres signifient que plusieurs élèves étaient jusqu'à maintenant passés entre les mailles du filet puisque leur diagnostic est survenu au secondaire, après des années passées sur les bancs d'école. Par ailleurs, les cas d'autisme sont en augmentation en Amérique du Nord et le Québec n'y fait pas exception, ajoute M. Royer : «Au début des années 2000, le taux de prévalence était de quatre à six cas sur 10 000. Maintenant, il est de 1 sur 150. Les méthodes de dépistage ont vraiment été renforcées.» Même son de cloche de la part de Claire Beaumont, présidente du Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement. «Ces chiffres m'étonnent et soulèvent beaucoup de questions. Je ne peux qu'émettre des hypothèses. Mais on peut penser que le dépistage est plus efficace», dit-elle. De manière générale, toutes catégories confondues, le nombre d'élèves en difficulté dans le réseau scolaire a augmenté de 20 % au cours des cinq dernières années. Au secondaire, l'augmentation grimpe à 31 %. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200903/10/01-835221-eleves-en-difficulte-le-nombre-de-cas-explose.php

Vivre sans aucune morale: la mécanique du psychopathe Dans l'imaginaire collectif, les psychopathes sont associés à des tueurs en série comme Marc Lépine, Paul Bernardo et Robert Pickton, ou encore à des meurtriers fictifs comme Hannibal Lecter et Patrick Bateman, le héros d'American Psycho. Mais la psychopathie est d'abord un grave trouble de la personnalité, caractérisé par l'absence de conscience morale. «Ces gens-là sont victimes de cette maladie», explique Louis Diguer, professeur à l'École de psychologie de l'Université Laval. «(...) Ce sont des prédateurs auprès des autres, ce sont des agresseurs. Mais ils sont victimes de cette agression-là et de leur condition psychologique qui détruit leur vie.» En Amérique du Nord, la psychopathie touche de 15 à 25 % de la population carcérale et, selon certains spécialistes, environ 1 % de la population en général. Chaque année, les psychopathes coûtent une fortune en frais judiciaires et de détention. Avant l'âge de 40 ans, le psychopathe moyen sera condamné pour quatre crimes violents. Et pourtant, les recherches sur la psychopathie sont encore peu avancées par rapport à la schizophrénie ou à la bipolarité, d'autres graves troubles mentaux. Comme ils peuvent être violents et menaçants, les spécialistes sont plus réticents à travailler avec eux, poursuit M. Diguer, qui fait partie d'un groupe de recherche sur les troubles graves de la personnalité. «Beaucoup de cliniciens ne veulent rien savoir de ces gens-là, dit-il. Mais pour des raisons de santé publique et même de société, il est très important de comprendre comment ces gens-là fonctionnent et se développent.» www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/sante/200903/06/01-834095-vivre-sans-aucune-morale-la-mecanique-du-psychopathe.php

Vivre sans aucune morale: les psychopathes à cravate C'est le genre de collègue qui vous pourrit la vie. Cupide, manipulateur et impitoyable, il n'hésite pas à écraser les autres pour monter dans l'entreprise. Et pourtant, vos patrons l'adorent. Un jour ou l'autre, il y a de fortes chances que vous ayez déjà croisé quelqu'un comme ça au boulot qui, malgré tout ce qu'il pouvait faire comme dégâts, ne ressentait jamais le besoin de faire un examen de conscience. Les psychologues ont un nom pour ce genre d'individu : «psychopathe». Contrairement à la croyance populaire, ce ne sont pas tous des tueurs en série. Seulement 10 % sont assez violents pour se retrouver en prison. Les autres sont parmi nous ? à l'école, dans votre équipe de hockey, au café, dans votre bain. Selon certaines estimations, ils représenteraient 1 % de la population générale, donc près de 70 000 Québécois. www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/sante/200903/07/01-834259-vivre-sans-aucune-morale-les-psychopathes-a-cravate.php



---------------------------------------------------------------------
Documents sur l'admission universitaire
Guide d'admission universitaire - Automne 2009 - Version du 20 janvier 2009 en collaboration avec Luc Thifault du Collège de Valleyfield
www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=915 Raymond Jean, c.o.

À noter à votre agenda
"Réflexions sur le bonheur" qui aura lieu à l'Université de Sherbrooke le 20 mars prochain. Cette journée organisée à l'intention des professionnels et professionnelles des Services de psychologie et d'orientation des universités et collèges québécois prendra la forme d'une conférence-échange avec Monsieur Jean Grondin, philosophe et professeur à l'université de Montréal. Pour plus d'informations ou pour inscription, contactez Michel Roy, à l'université de Sherbrooke (Michel.Roy@USherbrooke.ca) Voir section Nouvelles du site pour le formulaire d’inscription www.ACOC.info

Mario Charette, c.o.
marioco@videotron.ca offre des formations en psychométrie. Prochainement : 31 mars 2009 (9h00-16h00) Trois-Rivières NEO PI-R (test de personnalité ) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=605 16 avril 2009 (9h00-16h00) Montréal NEO PI-R (test de personnalité) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=606 1er mai 2009 (9h00-16h00) Longueuil JVIS (Inventaire de préférences professionnelles Jackson) www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=579 5 juin 2009 (9h00-16h00) Québec Matrices de Raven I www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=582 Pour plus de détails, contactez Marylène Desbiens c.o info@carriera.ca

Comité organisateur du VIIIe Congrès 2009 de l'ACOC : 20-21-22 mai à l'université de Sherbrooke www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=810 Partenaires du VIIIe Congrès 2009 de l’ACOC à l'université de Sherbrooke: Allez sur le site du bulletin http://www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/ et voir à droite les logos défilés (université de Sherbrooke, cégep de Sherbrooke, Cégep de Granby-Yamaska, Séminaire de Sherbrooke, OCCOPPQ). Programme préliminaire Un voyage au cœur de notre nature www.acoc.info/accueil/affichage.asp?B=950

Formation sur le MBTI les 6 et 7 avril 2009 de 8h30 à 16h30. Le coût global de la formation serait de 350$ par personne. Le lieu de la formation serait au Cegep François-Xavier Garneau à Québec. Marie Lagadec, Conseillère d'orientation Cegep François-Xavier Garneau mlagadec@cegep-fxg.qc.ca www.orientaction.ca/pd/dbase.php?type=user_query&fetchid=572

Réussir ensemble : projet de transfert ciblé de résultats de recherche pour les professionnels et les enseignants du collégial. La formation est gratuite. Offert dans la ville ou la région administrative des personnes intéressées, selon leurs disponibilités. Un minimum de 8 inscriptions par séance de formation est exigé. Pour s’inscrire ou pour obtenir de plus amples informations, vous pouvez communiquer avec le chargé de projet Louis Cournoyer, Ph.D., c.o. à l’adresse suivante : louis.cournoyer@usherbrooke.ca

À l’automne 2009, au lieu d’organiser un Carrefour de l’orientation, nous participerons à Dialogue 2009 qui se déroulera les 16, 17 et 18 septembre 2009 dans la belle région de Québec à la Station touristique de Duchesnay. http://quelquechosedelacoc.blogspot.com/search?q=dialogues

En 2010, au lieu d’organiser un congrès, nous planifions participer au colloque de l’Ordre qui aura lieu les 2, 3 et 4 juin 2010 au Centre des congrès de Québec. http://www.occoppq.qc.ca/

En 2011, le 9e congrès de l’ACOC aurait lieu en partenariat avec l’UQTR


Bruno Tremblay, c.o. secrétaire général de l'ACOC
ACOC@videotron.ca

Abonnement au bulletin électronique
Quelque Chose de l'ACOC


Votre courriel :




Les modalités d'inscription au bulletin sont mentionnées sur le site www.quelquechosedelacoc.blogspot.com/2006/08/v-5-no-1-modalits-dinscription-au.html